logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Courrier des lecteurs

2020 à 2016

<< page..12......17181920..page >>

Un monde de brutes... ou de dingos

Bonjour Miguel,
Merci pour ton site et ton engagement. Je souhaite réagir à l'édito de janvier 2016. Je dois malheureusement te donner raison. Les gens n'écoutent plus vraiment. Ils se sentent toujours obligés de te parler de performances mesurables et comparables. C'est très ennuyeux... Le monde de l'ULM est pour moi assez nouveau. J'y rencontre pas mal de tes exemples, et beaucoup (trop à mon goût) de dirigeants de plateformes ou d'instructeurs te parlent d'avantage d'argent, alors que toi tu parles de sentiment de sécurité, de philosophie accessible... Il y a des gens qui souhaiteraient développer un business lucratif dans le monde de l'ULM. C'est possible mais pas garanti. Comme dans tous les secteurs, il y a une offre et une demande. Si tu ne proposes pas mieux ou pas différent pour le même prix (voire plus cher), ça risque d'être difficile. Bref, je rejoins le mouvement ULM pour trouver une liberté intelligente et auto-responsable, et je croise finalement des mecs qui me ramènent au raz du sol. Pour la petite histoire, je n'ai pas souvent échangé avec des ULMistes féminines, mais à chaque fois ce fut agréable ; il n'y avait pas de hors sujet nous philosophions ULM. Merci mesdames. Merci encore pour tout et beaux vols.
Philippe Dallemer - 20/01/16

Bonjour Philippe,
Cet édito sorti de mes tripes et de mon ressenti me vaut de nombreux témoignages, pas toujours d'accord avec ma vision, parfois virulents et parfois approbateurs. Il est vrai que la gente féminine aurait plutôt tendance à privilégier la beauté du vol que la technologie qui entoure le vol... encore que ! J'ai rencontré quelques enragées qui m'ont surpris par leur aptitude à copier le mâle dans ce qu'il a de plus futile... Merci de votre courrier. Cordialement.
Miguel Horville - ULMäG.fr




<< page..12......17181920..page >>

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020










page générée en 0,01 sec.