logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Dossiers

<< page..12345678..page >>


Pierre-Henri Lopez - Sébastien Perrot - Dominique Méreuze - Denise Lacote.


AG FFPLUM 2011

mars 2011 - par Xavier le Bleu

Objectif sécurité

L'AG de la FFPLUM cru 2011 s'est déroulée dans la continuité des années passées, avec un accent appuyé sur la sécurité, toutefois sans intervention de son responsable Th. Courderc, et un discours fleuve de Dominique Méreuze qui a parlé juste et haut de ce qui se murmure en général tout bas. Un exemple de liberté d'expression qui remporte comme toujours le succès et réunit le mouvement autour de son représentant.


Accès rapides


Quelques chiffres

Samedi 19 mars dernier a eu lieu l'Assemblée Générale de la Fédération ULM, présidée par Dominique Méreuze, à laquelle assistaient Maxime Coffin (président du MALGH) et 142 représentants de clubs représentants 417 voix lors des votes. Notons à ce sujet que la participation a été faible (4 représentants de plus que l'année dernière qui avait battu un record septennal). Le calendrier politique (élections cantonales) ne saura pas être tenu responsable cette année, les urnes ayant été désertées à un niveau historique.
La FFPLUM représente 13 500 adhérents (fin 2010), soit 100 de plus qu'en 2009, donc environ un tiers des ulmistes européens. En 1981, elle comptait 381 licenciés ! A titre de comparaison, la FNA comptait 25 000 licenciés en 1978 et 41 000 en 2009 (sous la dénomination FFA). Suite à la présentation des invités (protocole incontournable qui prend représente un parenthèse horaire non négligeable), Dominique Méreuze a présenté un rapport moral particulièrement orienté sur la sécurité. L'axe prend en compte les tendances réelles de l'accidentologie qui n'a pas subi de hausse notable en France en 2010 (encore que certains accidents auraient pu et dus être évités), l'image négative que transporte encore et toujours l'ULM en France, l'insistance des autorités pour réagir avec ''précipitation'' sur chaque accident avec des solutions légales, la toujours précaire exemplarité de l'Annexe II et les risques d'être absorbés... Bref les thèmes récurrents épicés d'une mise en garde sérieuse pour que les mentalités et les comportements évoluent, notamment vers de plus grandes responsabilisations individuelle et collective. L'accent a également été mis sur la juridisation à outrance de notre société et les retombées économiques et comportementales dans notre mouvement, avec des exemples chiffrés des dérives occasionnées par cette tendance. Donc peu de chantiers ''optimistes'' pour cette édition 2011 et les applications 2012, mais une série de mesures techniques concrètes destinées à éviter certains types d'accident, rappelant que le risque Zéro n'existe pas, n'en déplaise à ceux qui tentent de le faire croire.



<< page..12345678..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020
















page générée en 0,04 sec.