logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Dossiers

<< page..123456..page >>


Les quantités de carburant sont vérifiées avant et après chaque vol.


Paris-Madrid 2011


L'esprit des grandes courses



Accès rapides


Samedi 18 juin :
Chatellerault - Laloubère

Un ciel de traîne légèrement actif est présent sur tout le sud-ouest, avec des plafonds corrects. Le tracé de navigation évite les lignes de grain et tous les aéronefs font une directe vers Laloubère sans escale, à l'exception de l'A22 qui s'arrête à Marmande, attendu par l'équipe de Boutique.aero pour l'avitaillement. A Laloubère, les participants sont chaleureusement accueillis par les aéroclubs de Bigorre et Leon Morane avec un repas regroupant 130 membres des associations aéronautiques de Tarbes : cuisine et chants du Sud-Ouest sont au rendez-vous.


Avitallement comptabilisé


Dimanche 19 juin : épreuve de Bruit

Dimanche matin annonce CAVOK et vent calme. L'épreuve de bruit débute sans interférer sur les autres activités de la plateforme. Le niveau de bruit est mesuré en s'intégrant dans le trafic au décollage et lors de deux passages à 500 ft à 64 % de la puissance. C'est aussi l'occasion de mesurer des avions tels que TB10 et C150 passant par Laloubère. Le Shark est le moins bruyant au décollage avec 70 dBA alors que l'A22 est le moins bruyant en croisière avec 60 dBA. Les avions d'aéroclub locaux émettent au décollage un niveau de bruit entre 84.7 dBA et 98 dBA. Des mesures qui laissent augurer que l'aviation de loisir de demain pourrait être moins bruyante pour son environnement, cela fort heureusement, car il en va de la survie de nos plateformes et de nos activités. Au terme de cette journée, au cumul des résultats des 2 premières étapes (soit 633 km) et l'épreuve de bruit, le Sinus est premier, suivi du CTLS et du Shark.


L'émission sonore mesurée au sol ou depuis le sol n'est pas celle mesurée en cabine.


Lundi 20 juin : Laloubère - Burgos

La plus belle étape du challenge, selon les concurrents. La météo est CAVOK avec vent calme. Des conditions inespérées pour l'équipe organisatrice et les participants du challenge. Première mise en route à 9h30 précise. Les équipages vont voler en direction du col du Somport survolé à 8800 pieds, pour rejoindre la première étape espagnole : Burgos. Après les arrivés et l'accueil local, le Real Aeroclub emmène tout le monde à Quintanapalla pour commémorer avec les habitants l'atterrissage de Jules Védrines en 1911 dans un champ jouxtant la commune. Une sculpture de Jules Védrines inaugurée pour la circonstance trône dorénavant devant la mairie de ce petit village très fier de cet évènement.


Le Sinus mène toujours la course au dessus des Pyrénées.



<< page..123456..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020
















page générée en 0,02 sec.