logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Essais

<< page..12345678..page >>




Evektor Eurostar SL - 912 S

août 2009 - par ULMag

Luxe et confort

Avec un millier d'Eurostar distribués dans 42 pays, Evektor aurait pu savourer son succès comme une rente assurée. Mais en gestionnaire ambitieux, le constructeur tchèque a choisi de faire évoluer le produit : juste assez pour susciter l'intérêt, pas trop pour conserver intactes ses qualités. Un dosage équilibré qui profite à cette version SL.


Accès rapides


Entre berline et limousine

L'Eurostar SL reprend le schéma de son prédécesseur, dont sa géométrie, ses dimensions et son mode de construction. Les changements - traduisez améliorations - sont à découvrir du côté de l'esthétique, de la sécurité, de la vie à bord et des détails fonctionnels. Pour l'Eurostar SL, c'est d'abord l'apparence des lignes qui a évolué. Les capots moteur adoptent des entrées d'air qui optimisent l'aspiration dans le but d'uniformiser le refroidissement. Il en résulte un ''regard BMW'' du meilleur effet. La superstructure composite mieux profilée intègre la verrière qui n'apparaît plus comme une protubérance, mais comme un prolongement. Un dessin d'autant plus efficace que cette dernière élargie à 1,18 m apporte dorénavant plus d'espace à la cabine. Le loquet de verrière plus complexe possède un indicateur de fermeture. Côté sécurité, la cellule et la verrière sont dimensionnées pour supporter un passage sur le dos, conformément aux obligations de la norme EASA JAR-VLA. L'empennage a été dessiné dans le but d'augmenter efficacité et stabilité directionnelles. Des trims électriques sont désormais disponibles en option sur les axes de tangage et de roulis. Côté confort, l'amortissement des vibrations transmises par la jambe de train avant a été travaillé. Par ailleurs, l'ergonomie des palonniers améliore le contrôle au roulage et évite les freinages intempestifs. Ces palonniers adoptent un système de réglage en trois positions, très rapide à mettre en oeuvre. Toujours au chapitre du bien-être, la cellule intègre un mélangeur de climatisation et des aérateurs intégrés à la verrière. Le complexe dispositif permet de rafraîchir les occupants tout en désembuant le pare-brise... Bref, aussi bien que dans une berline de 10 ans d'âge. Le tableau de bord élargi permet de loger plus d'instruments, de boutons et de bidules en tous genres. Une aubaine pour certains ! Côté pratique, les nouveaux harnais de sécurité libèrent l'accès au coffre à bagages et des vide-poches sont disposés au dos les sièges. Un phare d'atterrissage et de roulage à LED prend place dans l'aile. Une option de masse réduite et peu énergivore.


Si l'apparence générale n'a pas changé, l'intégration de la superstructure mieux profilée et la qualité des finitions de l' Eurostar se sont encore améliorées.


La verrière du modèle SL est mieux profilée. Elle laisse 1,18 m de largeur aux épaules. On remarque à l'avant la prise NACA des aérateurs.


Les palonniers se règlent en deux secondes. On aperçoit les bouches de chauffage bien dirigées sur les pieds.


Malgré le renforcement de l'aération, on apprécierait un peu plus de fraîcheur par temps chaud. Le Sportstar et ses fenêtres planeur souffre du même inconvénient.



<< page..12345678..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

























page générée en 0,02 sec.