logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Essais

<< page..12345..page >>


La version trapézoïdale du Guépy Club apporte de nombreux avantages, en terme de stabilité, d'efficacité des ailerons et des volets, de confort et de décrochage, mais augmente sensiblement le prix et impose d'exploiter le moteur à des régimes plus élevés.


Aéroservices Guépard Guépy Club 503 - 582


Légèreté et simplicité



Accès rapides


Une histoire de compromis, de prix et d'usage

Le Gupéy Club est une sacrée bonne petite machine pour qui ne veut ou ne peut investir plus qu'une trentaine de milliers d'euros. Excellent ULM de début, il décote peu du fait de sa bonne réputation. Quel modèle choisir ? Si on est fauché comme les blés, on prend la version de base avec Rotax 503. On se limite, comme expliqué plus haut, aux vols de plaine et on évite les pistes courtes. A 28 000 euros ttc, ce modèle demeure l'un des moins chers du marché. Et avec son petit look sympa, parqué parmi d'autres multiaxes, le cadet inspire tout sauf la raillerie. Equipé du moteur 582, le Guépy Club n'a plus rien à voir avec un poney chétif. Il vole avec les autres ULM de club, jamais à la traîne de ses confrères à ailes hautes. Seule l'autonomie un peu étriquée est gênante lors des sorties club. La parade consiste à demander au constructeur de monter des réservoirs de Guépard, d'une contenance unitaire de 33 - 35 litres. Cela porte l'autonomie à 3h30 à environ 135 km/h de croisière (avec 30 mn de réserve). Déjà on envisager de belles balades sans avoir à gérer l'avitaillement. Inutile de multiplier les options, une machine simple, avec le coffre à bagages, une radio portable et les instruments de base, est déjà bien suffisante pour se faire plaisir. De plus, la revente est facile. Contrairement à une idée préconçue, le prix de l'heure de vol d'un ULM de ce type motorisé par un bloc deux-temps n'est pas plus élevé qu'avec un moteur quatre-temps si on reste dans le cadre d'un usage normal, de 50 à 80 heures par ans. Pour un club ou une école, le calcul est un peu différent, avec notamment des contraintes d'entretien qu'ignorent les particuliers volant moins. Vendu 31 500 euros, le Guépy Club 582 peut recevoir des ailes trapézoïdales (voir l'essai du Guépy) dont le surcoût est négigeable (environ 500 euros). Je conseillerai toutefois vivement d'opter pour le réducteur C et une hélice tripale composite réglable au sol, ce qui occasionne une dépense de l'ordre de 1 500 à 1800 euros supplémentaires. Le bénéfice au long terme sera palpable.









<< page..12345..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020













page générée en 0,01 sec.