logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Essais

<< page..1234567..page >>




ICP Savannah ADV 912 S

février 2007 - par ULMag

Running STOL

L'évolution ADV du Savannah a transformé cet ULM STOL en véritable aéronef de voyage. Il faut désormais compter avec cette référence parmi les ''rapides'' de la catégorie.


Accès rapides


Un peu lourd, mais tellement complet

Le constructeur italien ICP a révolutionné le landerneau ulmiste en appliquant des méthodes industrielles inédites là où l'artisanat est ordinairement d'usage. Outre la qualité de fabrication qui en résulte, les tarifs s'en ressentent, au point que le Bingo (petit frère du Savannah) demeure l'un des ULM les moins chers de sa catégorie.
STOL dans la plus pure tradition du genre, le Savannah est entièrement en aluminium 6061 T6. Toutes les pièces sont débitées en série par découpage laser, emboutissage, perçages ou pliages étant confiés à des machines à commandes numériques. Ceci explique la qualité des assemblages et la précision du montage. S'il n'est pas particulièrement sexy, le Savannah peut donc s'enorgueillir d'une fabrication irréprochable, de finitions exemplaires et d'une peinture de belle facture. Les suspensions sont confiées à une fourche télescopique à sandows pour l'avant (roue conjuguée), et une lame en Dural pour le train principal. L'équipement de série est pléthorique : hélice à pas variable tripale Ivoprop (électrique), volets et compensateur électriques, strobes avion, phare d'atterrissage, feux de navigation, chauffage cabine (très efficace), réchauffe-carbu (air-box), carénages de roues, peinture, fusibles disjoncteurs à ré-armement, pression d'admission, pression d'essence, et enfin tableau de bord électronique MGL. La machine aussi équipée d'un parachute, d'une radio et d'un transpondeur Filser ø 57 mm (options) pèse 303 kg à vide en état de vol avec le carburant inutilisable.


Si la ligne du Savannah n'est pas ''sexy'', sa qualité de construction le place tout en haut de la hiérarchie. Reste à savoir où on place ses priorités.


Le tableau est proprement présenté, très complet, mais sans objet inutile. Un des nouveaux afficheurs MGL remplacerait avantageusement le Stratomasteur peu lisible.


Les capitonnages et les housses sont à l'image de la haute couture italienne : soignés et chics.


Le coffre est très accessible et spacieux. Il manque juste un filet et quelques rangements à l'avant. La tablette arrière est bien pratique pour déposer les effets personnels. On apprécierait néanmoins des rangements à l'avant pour les bricoles essentielles.





<< page..1234567..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

















page générée en 0,02 sec.