logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Essais

<< page..123456..page >>




Fly Synthesis Storch S - 912 UL

octobre 2008 - par ULMag

Storch automorphose

Plus qu'une simple évolution, la version S du Storch de Fly Synthesis fait plutôt figure de transition vers un ULM plus polyvalent et aussi plus adulte. Ceux qui connaissent les modèles CL et HS seront séduits par les performances et le comportement nouveaux.


Accès rapides


Un ULM historique

Le Storch est le premier aéronef construit par la firme italienne Fly Synthesis. Sa genèse remonte à 1991. Depuis, l'équipe en charge de Fly Synthesis a changé. Elle est dirigée depuis 2000 par Sonia Felice. L'usine a été transférée de Gonars à Mortegliano, une ancienne piste militaire qu'elle exploite seule. Deux ateliers, l'un pour la fabrication des composites et l'autre pour l'assemblage des aéronefs couvrent 3 000 m². La marque est représentée d'Australie à Taïwan, des USA en Afrique du Sud, d'Europe centrale au Royaume uni en passant par les pays scandinaves, la Corée ou le bassin méditerranéen. Le Storch se décline en trois versions distinctes. La plus ancienne -CL- revendique une envergure de 10,15 m, une surface de 13,6 m² et une masse maxi au décollage de 450 kg. Elle reçoit un moteur Jabiru. Les ailes du HS sont réduites à 8,7 m pour 11,8 m², mais la masse maxi passe à 472,5 kg. Avec 9,3 m d'envergure, 10,25 m² et une MTOW de 500 kg, le Storch S fait figure de dernière évolution. Il s'affranchit du moteur australien au profit d'un Rotax 912 UL de 80 ch.


Le Storch S jouit d'un style indémodable et d'équipements riches qui font oublier le prix de vente un peu élevé.


Le S qui change la donne

Outre par sa motorisation spécifique, le Storch S se distingue par ses ailes équipées de volets séparés à commande électrique. Par ailleurs, les réservoirs augmentent leur capacité, passant de 2 x 30 litres à 2 x 45 litres. Le Storch est un ULM composite recevant des longerons en carbone dans les ailes. La poutre arrière en aluminium est rivetée après la cellule. Les empennages sont eux-aussi en matériau composite. Les trains principaux sont en Zycral, et la roulette de nez conjuguée possède un amortisseur hydraulique. Dérive et plan de profondeur sont commandés par des câbles "push-pull". Le roulis bénéficie quant à lui d'une chaîne cinématique en éléments rigides articulés.


Toutes les options sont présentes de série, comme les carénages de roues et de jambes de trains.


Commande de trim' au plafond pilotable des deux places et volets électriques. Seul l'implantation du levier de frein est discutable.


Le plexi teinté est proposé de série, mais il est possible de choisir un matériau incolore. On regrettera de ne pas pouvoir voler portes ouvertes.



<< page..123456..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019





















page générée en 0,01 sec.