logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Essais

<< page..123456..page >>




JMB VL3 Sprint 912 S


Recordman toutes catégories



Accès rapides


Les performances sont réellement hors normes

Léger et facile à manoeuvrer manuellement, le VL3 l'est tout autant au roulage ; la fourche conjuguée offre un guidage parfait et les freins différentiels favorisent les virages serrés. Aligné et prêt au départ, j'enfonce l'unique commande centrale des gaz. Exprès, j'y vais d'un coup car Jean-Marie Guisset (l'importateur) m'a affirmé que l'hélice Peszke ne « cavitait » pas à la mise en puissance. Il a dit vrai ; le VL3 est aussitôt « pris en charge » par l'hélice qui tracte puissamment l'appareil chargé au maximum. Il faut moins de 120 m sur cette piste en montée balayée par de fortes rafales orientées trois-quart face ou travers (25 kts par moment). Le VL3 se soucie des turbulences comme de son premier moucheron. Le palier d'accélération ne dure qu'un instant, après quoi nous entamons la montée initiale au meilleur taux. Il fait 18°, temps humide, avec 1022 hPa et des bases actives. A bord, le calme règne. A peine secoué par les rafales, je rédige mes notes. L'engin monte à 1 150 ft/mn entre 120 et 130 km/h en lisse. La compensation au pied est négligeable. Le badin à aiguille est en accord avec le Dynon installé, mais pas du tout avec mon GPS. Une fois n'est pas coutume, les instruments de bord sont pessimistes. Ainsi, quand ils indiquent 168 km/h à 4 200 tr/mn, le GPS affiche 185 km/h. A 4 500 tours et 190 km/h, le juge de paix statue sur 199 km/h. Et pour 5 000 tours et 220 au badin, le positionneur satellitaire marque 229. La masse d'air très agitée ne permet pas d'aller plus loin, la VNO étant déjà emboutie depuis un moment. Mais je ne doute pas un instant que poussé à fond, le VL3 train fixe prenne plus de 250 km/h chrono. La VNE de 305 km/h le permet largement. Revenons un instant sur l'hélice qui participe activement à ce résultat hors normes. Elle tracte donc dès le roulage, sans caviter. Mais contre toute attente, elle fait preuve d'une allonge exemplaire à haute et très haute vitesse, là où d'autres modèles d'autres marques s'essoufflent généralement. Décidément, le duo VL3-Peszke est redoutable et plein de « bonnes » surprises.


Gratifié d'un record mondial de vitesse avec 274,5 km/h (homologué FAI) en version train rentrant, le VL3 Sprint est aussi performant dans les hautes vitesses que sain et sûr dans les basses. Il démontre l'une des plus basses vitesses de décrochage rencontrées à ce jour sur un Ulm rapide.


L'hélice Peszke fournit un travail remarquable ; bonne traction à la prise de vitesse et effet constant speed palpable aux hautes vitesses. Une réussite.






<< page..123456..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020
















page générée en 0,01 sec.