logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Humour

Cet article ne comporte qu'une page


Le Savannah S LW reprend les codes modernes des avions à ailes basses.


PdA 18 : ICP à ailes basses

avril 2018 - par ULMag

Savannah S LW

Après le Savannah ADV, puis le Savannah S dont le succès hautement mérité n'est plus à démontrer, un tout nouveau Savannah LW (low wing) fait son entrée dans la gamme du constructeur italien ICP.


Accès rapides


Un Savannah dans l'air du temps

Avec pour objectif premier de proposer un multiaxe à ailes basses économique, performant et fiable, les ingénieurs ont choisi de conserver la cellule, quasiment inchangée, dont le soubassement de la cabine permet de croiser des longerons cantilever reliés par clés. L'aile est quant à elle entièrement repensée dans sa conception, mais garde un profil très voisin de la version précédente. Seul le dièdre est accentué de 2 degrés pour assurer une meilleure stabilité en roulis, également un meilleur comportement à très basse vitesse, notamment au décrochage. Ailerons et volets sont conservés à l'identique, l'envergure restant la même. Le ''toit'' de la cabane supportant moins d'efforts est aminci, ce qui profite à la visibilité. Ce faisant, le pare-brise est davantage incliné, ce qui bénéficie au Cx et donc aux performances (l'absence de hauban y contribue pleinement). La dérive a été légèrement réduite, avec un angle accentué vers l'arrière. Les trains roulants restent les mêmes que sur la version à ailes hautes, à l'instar de la motorisation et de l'instrumentation. L'augmentation de poids des ailes a été en partie compensée par l'allègement de la structure en partie supérieure, et par une optimisation minutieuse des renforts structuraux. Le constructeur annonce une vitesse de croisière voisine de 180 km/h et une Vmax de 210 km/h (Vne 235 km/h). Le Savannah LW pourrait être commercialisé dès septembre 2018, après une présentation internationale lors du salon de Blois. Seule la motorisation Rotax 912 S est retenue. La version injection jugée trop lourde n'est pas retenue pour l'instant. Reste le tarif qui n'a pour l'instant pas encore été dévoilé, mais qu'on pourrait estimer à 65 000 euros ttc avec radio et équipement standard. Selon Matthieu Cange que l'on aperçoit aux commandes lors d'un vol d'essai, le Savannah S LW conserve les excellentes caractéristiques STOL de son prédécesseur, ce qui devrait révolutionner un marché ULM qui distingue actuellement les ULM rapides à ailes basses des STOL à ailes hautes.


Contact
Centre ULM les Noyers - Base ULM - 49 15 24N / 01 39 51E - 27720 Noyers - 06 80 88 24 34 - 02 32 55 22 37 - centreulmlesnoyers@orange.fr - www.centreulmlesnoyers.com
ce contact actualisé peut ne pas être celui en vigueur à la date du reportage





LW pour Lamprey Whitefish

Trop beau pour être vrai...

LW pour Lamprey Whitefish, qu'on peut traduire par lamproie-poisson blanc... Trop beau pour être vrai ! Mais juste en harmonie avec la tradition du poisson d'avril. Le Savannah S LW n'existe pas. Pas encore, du moins... Désolé pour les lecteurs qui ont rêvé de cet ULM prometteur. Merci à Matthieu Cange, importateur français ICP et distributeur à l'international, de s'être rendu complice de cette habituelle blague d'avril. Le poisson est devenu la marque de fabrique d'ULMaG : un moment de divertissement qui cause parfois un trouble profond chez les passionnés, tantôt amusés, tantôt agacés de s'être laissés prendre. C'est tout le but recherché !



Cet article ne comporte qu'une page
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020



















page générée en 0,01 sec.