logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Tourisme

<< page..1234567..page >>


Environ deux cent mètres séparent la piste de l'hôtel. Cette petite transition forestière conditionne les arrivants qui viennent en villégiature ici.


La Montagne de Brancion


Le paradis, ça se mérite



Accès rapides


Après l'effort... le confort

Une fois posé, on gare l'ULM près du hangar de Jacques. Une astucieuse rampe de lancement lui sert à extraire sans effort son Sinus de l'abris. Deux cents mètres à peine séparent la piste de l'hôtel. On marche dans un sous-bois agréable, longe un enclos ou une chèvre facétieuse vous gratifie d'une pitrerie de son invention. L'hôtel revendique trois étoiles dont on vérifie à l'usage qu'elles ne sont pas usurpées. Dix-huit chambres et une suite accueillent les touristes. Selon la saison et qu'il s'agisse d'une chambre simple ou d'une suite cossue, les tarifs commencent à 100 euros, et progressent en rapport avec les prestations. L'instant de prendre ses repères, on se propulse vers la piscine chauffée, ou plus tranquillement le jardin où il fait bon prendre une collation de bienvenue. L'ambiance fait très ''pension de famille autrichienne'', avec une clientèle éduquée qui élève la discrétion au rang de distinction naturelle. L'heure du repas déclenche de nouvelles émotions. Sous la direction du chef, le personnel fait danser des plats alléchants jusqu'à porter à vos papilles survoltées les mets de votre choix. Des menus gastronomiques à partir de 40 euros, aux déjeuners des pèlerins à 30 euros, vous oubliez la signification du mot sandwich pour ne retenir que la notion d'excellence... Cela continue au petit déjeuner, servi en chambre, au restaurant ou dans le parc, option de loin la plus séduisante.


La biquette accueille les touristes de ses facéties ! Elle aime la compagnie, mais n'en fait qu'à sa tête.


La salle du restaurant.


En ce lieu, cette assiette est qualifiée d'encas ! Tant pis pour le foie-gras, le saumon et autres subtilités reléguées à ce rang.


Moment de méditation entre deux plats...


Petit déjeuner au jardin, face aux coteaux, dans un calme absolu
Une peinture de luxe et de plaisir.



<< page..1234567..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020










page générée en 0,07 sec.