Jauge de remplissage carburant Foucher
.
.
.
La boîte à malice



Jauge d'étalonnage carburant
septembre 2014 - par Jacques Foucher

Un bon tuyau pas cher

Jacques nous communique son astuce pour étalonner la jauge électrique de niveau d'essence de son ULM. Un dispositif qui permet également lors des révisions de contrôler que l'étalonnage n'a pas changé.




Un système très simple

En absence de jauge manuelle sur mon Eurostar EV 97, j'ai été amené à chaque révision à contrôler l'exactitude de l'affichage de la jauge électrique. L'Eurostar que je possède comporte une purge du réservoir placée sous le fuselage, équipée d'un robinet et d'un tuyau de sortie. C'est là que sera connectée ma jauge manuelle, pour vérification. L'action des vases communiquant faisant le reste, ''y'a plus qu'à''.



Principe de fonctionnement de la jauge d'étalonnage.




Fabrication de la jauge

La jauge que je propose est constituée d'un profilé en alu en forme de U disponible dans beaucoup de magasins de bricolage. Dans le creux du profilé alu est placée une feuille de papier avec des lignes obliques tracées au feutre à 45°, pour permettre une lecture pratique du niveau de liquide dans un tuyau plastique transparent qui sera, lui, inséré dans le profilé. Le tube transparent de la jauge mesure 8 mm de diamètre extérieur. Il est maintenu en place par des fils d'inox passant par des petits trous percés dans le profilé au niveau de chaque graduation. Ces graduations sont disposées tous les 5 litres.
Le point de départ des graduations tient compte de la quantité d'essence inutilisable dans le réservoir (voir le manuel de votre appareil). Sur l'Eurostar EV 97, c'est 3 litres.
Ensuite, chaque fil de graduation est replié à l'arrière du profilé en U, ce qui maintient le tuyau transparent en place (voir schéma). Pour finir, j'ai collé un scotch toilé tout le long de l'arrière de la jauge, de façon à éviter de rayer la peinture de l'ULM en plaquant la jauge manuelle contre la paroi de l'ULM.
Sur le côté du fuselage, un trait de peinture sert de référence en hauteur pour lire correctement la jauge. Bien sûr, la jauge manuelle doit toujours être placée de la même manière et surtout à la même hauteur, sinon, les graduations sont décalées par rapport au niveau de carburant.
Pour graduer la jauge tous les 5 litres fixez-la sur l'ULM avec de l'adhésif large (genre masquage de peintre), ou mieux, faites vous aider par un ami qui la tiendra bien en place.
Il faut vider complètement le réservoir, puis le remplir d'abord par la quantité d'essence inutilisable, qui sera le zéro de la jauge. Ajoutez ensuite 5 litres et tracez une nouvelle graduation quand le niveau est stabilisé. Les tracés ainsi obtenus vous permettront de percer des tout petits trous de 1,5 mm, selon le fil dont vous disposez et ainsi de placer ces fils pour obtenir à la fois la fixation du tuyau transparent et les graduations. Attention de ne pas oublier pas de placer avant la bande blanche de papier avec ses traits obliques noirs.



Coupe de l'outil d'étalonnage et pose des graduations sur le profilé alu.





Jauge terminée, ne pas oublier de protéger le dos du profilé avec un adhésif solide pour ne pas rayer la peinture de l'ULM lors de l'étalonnage.





L'adhésif toilé rouge de protection et le tracé rouge entre 0 et 15 litres montrant la zone minimum dans le réservoir, en dessous de laquelle il ne faut pas partir en vol (15 litres moins 3 litres inutilisables ; restent 12 litres soit un peu plus que la réserve légale d'une demie heure de vol).





Tracer un repère sur le fuselage. L'idéal, c'est un trait de peinture dans une couleur qui contraste avec la peinture de votre appareil. Ce sera insensible à l'essence et restera définitif. Voir ci-dessous sur le dessin, le trait rouge et sa flèche repère.




Etalonner l'outil

Il ne reste plus qu'à faire la purge en connectant la jauge manuelle, et en plaçant correctement la jauge en hauteur, sur son repère tracé sur le fuselage. Notez que pour beaucoup d'appareils autres que l'Eurostar, cette jauge peut parfaitement fonctionner.Il est possible d'utiliser simplement un joint de tôle comme repère de hauteur.



L'important est que l'outil d'étalonnage soit toujours placé à la même hauteur ; on peut prendre un repère sur la déco de l'ULM, sur une jonction de tôle...





Extrait du manuel de vol de l'Eurostar EV 97 (photo Evektor) :
1 - robinet de purge.
2 - tuyau de sortie de purge, là où est branchée la jauge manuelle le temps de la mesure.




.
.
.