.
.

Blois 2016
Aujourd'hui : 28/03/17

--/--/--
Blois 2016
Visite salon

photo : Laurent Marchal
Circulez... y'a rien à voir

L'édition 2016 du rassemblement ULM de Blois a montré les limites d'un salon annuel traitant d'une discipline où l'innovation est au point mort. Dans de nombreux domaines, on visite un salon pour y découvrir des nouveautés. En l'absence de celles-ci, on s'y ennuie. Si de plus les exposants quittent la manifestation avant sa clôture, on est lésé. Et pourtant, l'organisateur fait bien les choses...


Réagissant positivement aux critiques faites par le passé, l'organisateur a fait évoluer le salon de Blois. L'emballage est cossu, les équipes bien rodées, la présentation soignée et les détails fignolés. Reste le contenu... les exposants, qui font ou défont le succès d'une telle manifestation. Et de ce côté, on est loin de l'uniformité ; euphémisme ! Car outre les commerçants avisés qui font sérieusement la promotion de leurs produits, on trouve aussi nombre de besogneux acharnés ; de dédaigneux blasés de vaniteux arrogants... Ce qui fait des exposants de Blois un étrange aréopage bigarré, lié dans une kermesse irréelle où le mensonge côtoie le plaisir aussi sûrement que l'envie confine à la candeur. En ce sens, rien ne change à Blois. Les discours sont toujours aussi alléchants, les chiffres toujours aussi racoleurs et les tarifs toujours aussi évasifs. Rien ne change, à part une nouvelle variété de constructeurs qui a propulsé le mépris au rang d'audace suprême. Qui, pour respecter l'adage, décide d'être absent, d'avoir tort, au plus loin d'un petit peuple consommateur sans valeur ni intérêt. Merci à eux de libérer des places. Rien ne change, hormis les départs anticipés, au motif que la route est longue, qu'il y a école demain... Sympa pour ceux qui restent ; sympa pour les visiteurs ; sympa pour l'organisation. Chacun fait comme bon lui semble, c'est vrai. Mais le salon de Blois en pâtit. Reste les copains. Quelques exposants et beaucoup de visiteurs, qui viennent avec l'idée de rencontrer les potes. Au moins quelques minutes à partager une mousse ou causer des choses qui volent. Les piliers indéfectibles de Blois qui seront sans doute les derniers à faire scintiller la passion. Pour combien de temps ?
Et dans ce décor pour partie révoltant, le visiteur cherche les nouveautés ; celles qui font qu'un salon est fréquentable... De ces nouveautés, les connaisseurs en ont compté deux : un hélicoptère classe 6 à l'état d'ébauche (HTC 130), qui combine les innovations intelligentes et ose l'avant-gardisme ; et un multiaxe en bois un peu décalé (SD-2 Sportmaster), mais réellement nouveau. A part ça ? Rien que du vieux qui ponce les grammes superflus et booste les tarifs. Et à part ça ? Nous avons visité un salon de l'aviation sportive, plein de balles à cent mille et d'autres à cent cinquante. Ainsi évoluant, l'aviation légère ne comptera d'ULM que les paramoteurs... sous réserve qu'ils demeurent des ULM.


10/09/16
Blois en chiffres
Blois 2016
Comme chaque année, l'organisateur du Salon de Blois nous livre les chiffres clés de l'événement. Ainsi l'édition 2016 a-t-elle attiré 3129 visiteurs ''terrestres'' et 576 visiteurs venus par la voie des airs, soit un total de 3 705 personnes, un chiffre en constante diminution (-22% par rapport à 2015). Du côté des aéronefs, on dénombre 572 ULM (dont 200 d'exposants) et 101 avions. Les exposants étaient au nombre de 108, impliquant 522 professionnels et 187 pilotes démonstrateurs. Des chiffres en hausse par rapport à l'année précédente. Comme chaque année, les bénévoles ont réalisé un travail formidable. On les en remercie. La mise à disposition de l'aérodrome durant 3 jours et la compréhension des résidents est à remarquer également. Saluons l'effort tout particulier qui a consacré aux sanitaires, en nombre suffisant et d'une hygiène irréprochable. Des détails importants pour qu'une manifestation de ce type soit réussie.

Contact : AEISULM - Jean-Marie Carré - 02 54 20 61 59 - 06 07 68 51 84 - jmc41350@me.com - http://www.ulmblois.fr


10/09/16
Blois et la Coupe Esthétique
Blois 2016
La douzième coupe esthétique du festival international de l'ULM a permis de rencontrer de nouveaux constructeurs passionnés aux formidables capacités de création. Ces pilotes ont investi en temps et en réflexion pour parfaire leur aéronef. Les critères de la coupe esthétique portent sur l'aspect général, la décoration, la finition, les innovations, ... lire la suite >>>

--/--/--
BLOIS 2016
Blois 2016
Visite virtuelle de l'expo
Blois 2016



10/09/16
Héli-Tech HTC 130
Blois 2016
HTC 130 est un hélicoptère ultra léger biplace côte-à-côte conçu par Héli-Tech, une structure aéronautique basée à Montélimar dans la Drome et spécialisée dans la vente, la maintenance, la formation de pilotes et instructeurs hélicoptères ultra légers, référencée sur ce secteur d'activité, agréée par la DGAC et labellisée FFPLUM. Aux commandes, Jean-Paul ... lire la suite >>>

10/09/16
ELA 10 Eclipse
Blois 2016
Autogire entièrement fermé en configuration tandem avec un design moderne et un haut degré de finition, le ELA 10 Eclipse reçoit cette année quelques discrètes améliorations. Ainsi l'hélice est-elle éloignée de la carrosserie au moyen d'un flasque pour améliorer les performances et réduire l'émission sonore. Pour cette même raison, la sortie d'échappement ... lire la suite >>>

10/09/16
Héli-Sentations
Blois 2016
L'animation à Blois aura sans conteste été assurée par Pascal Zanin et son simulateur ''réel'' de pilotage d'hélicoptère : le Cicaré SVH4. Sur une plate-forme d'une bonne centaine de mètres carrés reposait un hélicoptère classe 6 de type Cicaré Spirit relié au sol par l'intermédiaire d'un dispositif articulé semi-mobile. Des vérins autorisent des mouvements ... lire la suite >>>

10/09/16
Spacek SD-2 Sportmaster
Blois 2016
Spacek sro est une entreprise Tchèque qui commercialise, entre-autres par le biais de son agent français, un monoplace de construction bois : le SD-1 Minisport. Disponible en kit sous diverses formules d'avancement, il est aussi proposé prêt à voler. Reste que la nouveauté 2016 est sans conteste le SD-2 Sportmaster, un biplace côte à côte à train tricycle ... lire la suite >>>

10/09/16
DUC Flash 2
Blois 2016
L'équipementier français DUC ne cesse d'améliorer ses produits ; une récente étude progicielle a-t-elle permis de définir un nouveau drapage visant à réduire les fréquences vibratoires des hélices Flash 2. Cela concerne l'émission sonore et les vibrations mécaniques. Cette nouvelle fabrication n'engendre aucun surcoût sur les modèles concernés. Après ... lire la suite >>>

10/09/16
Loravia
Blois 2016
Le motoriste lorrain Claude Kieger réalise le reconditionnement des moteurs en fin de potentiel ou accidentés, et revend des moteurs reconditionnés. Exemples de prix pour 912 ou 912 S : 9 990 euros ttc ou 11 600 euros ttc. Ces tarifs incluent les accessoires neufs suivants : filtres à air, kit échappement Inox à souder, radiateurs d'eau et d'huile, ... lire la suite >>>

.
.