.
.
.
.

Vous avez choisi de développer cette fiche...

10/09/17
Swiss Excellence Airplanes Risen
Blois 2017
Le Risen est à ce jour l'ULM le plus rapide de la planète, avec un record de vitesse homologué FAI à 323,8 km/h (avec Rotax 912 S 100 ch). Le Risen est produit par la société Swiss Excellence Airplanes établie depuis 2014 à Lugano et dirigée par l'argentin Alberto Porto qui avait en tête de réaliser cet avion-ULM hors du commun depuis 1995. A. Porto s'est appuyé sur son entreprise Porto Ricerca, société experte en dynamique des fluides et ingénierie high-tech (Minardi, Ferrari, America's Cup, Swedish Victory Challenge, Volvo Ocean Race, Agusta, Aerea, Aermacchi, Meteor, Pilatus Aircraft, Piaggio Aero Industry, Pininfarina, Prada Challenger...) pour la conception du Risen dont la construction du premier prototype volant a débuté en 2010 pour un premier vol en 2012. La société SEA née d'une levée de fonds découle de ce vol inaugural réussi. L'appareil a été dévoilé au public au salon Aero de Friedrichshafen en 2015 et le 16 décembre 2015, le Risen piloté par son concepteur Alberto Porto a établi un nouveau record mondial de vitesse atteignant presque 324 km/h. Le Risen est entièrement fabriqué en carbone et composites. Chaque détail ainsi que la forme globale ont été étudiés et optimisés dans l'objectif d'atteindre de hautes performances tout en conservant un pilotage facile et de très basses vitesses. En résulte un aéronef au design singulier, très large (123 cm au cockpit), mais bas pour réduire le maître-couple et extrêmement profilé. De même, l'empennage en V génère moins de traînée, ce qui se traduit par une finesse de 23, digne d'un planeur d'entraînement. Les volets Fowler grandement dimensionnés sortent sur des rails, augmentant de 1,7 m² les 9,7 m² de voilure. Ailes et empennage sont démontables pour le transport. Le Risen possède des trains d'atterrissage en carbone rentrants. Le mécanisme est électrique avec dispositif de secours. Les trappes occultent les baies de logement à 100% pour parfaire l'aérodynamique. Roues et freins sont de l'équipementier français Beringer et comportent l'anti-blocage ALAIR. Les réservoirs de 2 x 50 litres de série situés entre les 2 longerons d'ailes ; une option anti-incendie et anti-déflagration ramène leur contenance à 2 x 43 litres. Leur contenance peut être portée à 200 litres et permettre un rayon d'action de 5 500 km ! Pour une sécurité accrue, deux cloisons pare-feu séparent le moteur du poste de pilotage. Toujours dans cette optique, la structure est composée d'une double peau de carbone, de mousse sandwich et de résine époxy avec une résistance renforcée carbone pour l'habitacle. Les occupants bénéficient de ceintures multi-points à enrouleur dont le système inertiel peut être verrouillé en cas de turbulence. Le Risen profite d'un parachute balistique Galaxy limité à 350 km/h. Le confort n'a pas été traité à la légère. La large cabine est coiffée d'une verrière de 3 m² claire ou teintée au choix du client, dont l'ouverture électrique est commandée par télécommande. Les sièges sont revêtus cuir, Alcantara ou autre au choix du client ; leur rembourrage est constitué d'une mousse à mémoire de forme. Radio et transpondeur sont fournis de série, de même que les casques Bose A20 (ANR + bluetooth). L'équipement de série comporte une avionique Dynon combinant deux écrans tactiles de 10'' avec un écran central de 7''. En outre, un pilote automatique 2 axes géré par ordinateur permet de suivre une route magnétique ou un point de destination. De série, le Risen version ULM reçoit un moteur Rotax 912 S ou iS. Insatisfait des performances obtenues avec les différentes hélices du marché, SEA a décidé de développer une hélice spécifique pour le Risen. Il s'agit d'une bipale en fibre de carbone de 170 cm à pas réglable en vol ; le système de commande électro-hydraulique est fabriqué par Idrovario (Alisport). Le constructeur garantit ainsi à ses clients une vitesse maximale continue de 315 km/h. La vitesse de croisière à 75% est ainsi portée à 290 km/h avec une Vne de 350 km/h (testée à 390 km/h). La Vs0 est donnée pour 55 km/h, le meilleur taux de montée pour 1500 ft/mn et la meilleure vitesse de montée pour 160 km/h. L'autonomie indicative offerte par les 84 litres utiles des réservoirs est de 1063 km à 312 km/h ; 1280 km à 290 km/h (75%) ; 1562 km à 262 km/h (65%) ; 1919 km à 230 km/h (55%) et 2360 km à 190 km/h. En version LSA, le Risen permet le montage des moteurs Rotax 914 UL ou 915. Les facteurs de charge supportés par le Risen sont +5,5 / -3,5 G. La masse à vide de référence est de 297 kg avec une MTOW de 472,5 kg en version ULM et 575 kg en version LSA. Le Risen est vendu 180 000 euros ttc (garantie 2 ans ou 200 heures), disponible en finitions Race, Sport et Elegance. Le catalogue SEA comporte un second modèle baptisé Siren, qui n'est autre que la version à trains fixes du Risen. Les performances calculées sont de 250 à 265 km/h à 75% avec une vitesse maximale continue de 270 à 290 km/h (selon moteur) garantie. Le Siren est vendu 121 000 euros ttc. Les fiches d'identification sont en cours d'agrément.

Contact : Innovair - aérodrome de Muret-Lherm - Zone ULM - 31600 Muret - 05 61 51 03 34 - info@innov-air.com - http://www.innov-air.com - http://www.sea-avio.ch