Premier Savannah en Polynésie
.
.
.
Expérience vécue



Le prix de la passion
juillet 2015
photos copyright Gina Incamps


Premier Savannah en Polynésie (part. 1)

La pratique d'un loisir aérien coûte plus ou moins cher selon qu'on cherche ou non pousser plus loin le plaisir... Ainsi, si quelques heures effectuées en club ne représentent qu'un petit investissement, la possession d'un aéronef, puis les frais inhérent à son entretien, son stationnement, la piste... finissent par chiffrer. Heureusement, en ULM, on peut faire beaucoup sans se ruiner.



Le paradis à 16 000 km

L'histoire de Marc, de son épouse Gina et de son ami Moana nous transporte directement au paradis. Enfin dans un lieu que nombre d'entre-nous considère comme tel : la Polynésie française. Rattachée à la métropole depuis 1888, Raiatea en est la quatrième grande île faisant partie des îles Sous-le-Vent dans l'archipel de la Société, après Tahiti, Nuku Hiva et Hiva Oa. Elle est distante de Tahiti de 210 kilomètres. Divisée en trois communes (Uturoa, Taputapuatea et Tumaraa), l'île est toute petite (moins de 25 km dans sa longueur), couvrant une surface à peine deux fois supérieure à celle de Paris intramuros, mais recèle un relief s'élevant à 1 017 mètres. Elle possède toutefois un aéroport avec une piste bitumée de 1400 m. Et c'est finalement tout ce qui nous intéresse, nous autres pilotes bassement air à terre.












.
.
.