Sondage multiaxe monoplace nov. 2013
.
.
.
Sondage



Votre ULM multiaxe monoplace idéal
novembre 2013

Place au rêve : c'est vous qui décidez !

(part. 1)

Vous avez répondu en masse au sondage qui vous a été présenté sur ULMaG. Plus de 400 lecteurs ont pris le temps de donner leur avis et d'indiquer leurs attentes sur la création d'un nouveau modèle d'ULM multiaxe monoplace. Merci à tous pour cet effort. C'est désormais le moment d'analyser les réponses qui, nous allons le voir, donnent une orientation précise d'un produit ''vendeur''.



Le monoplace (ici Flyingmachines B912), une formule qui fait rêver, mais qui ne fait pas toujours recette, en dépit du fait que de nombreux pilotes volent seuls à bord. (photo constructeur)


Intérêt

Avant de définir le design du multiaxe monoplace idéal, il est important de savoir si un tel aéronef suscite un quelconque intérêt de la part des ulmistes. Contre toute attente, le concept monoplace a encore de l'avenir : 28% du panel déclare être très intéressé, contre 29% qui est ''seulement'' tenté et 27% qui s'interroge (pourquoi pas?). Seulement 9% sont plutôt ''non'' et 5% carrément hostiles. Mais dès qu'on dessine l'aéronef (notamment sur le critère d'un design de petit avion), l'hostilité devient anecdotique avec 1% et les prétendants passent à 30% ''oui très'' et 30% ''tentés''. Bien sûr, ces chiffres méritent une certaine relativité, car il est envisageable que les personnes totalement désintéressées n'aient pas jugé utile de répondre au sondage.




Définition

Basique, c'est le maître-mot de ce chapitre. Si on s'en réfère à la totalité des réponses, 49% du panel optent pour un aéronef basique et 34% souhaitent un peu de sophistication. Aux extrêmes, 8% des personnes veulent de l'ultra-basique, mais 5% apprécieraient de l'ultra-sophistication. Si on filtre ces chiffres et qu'on retient l'apparence d'un ''petit avion'', 67% du panel veulent du basique, contre 27% de la sophistication. Bien sûr la tendance s'inverse si on ne prend que les personnes ayant opté pour un design d'avion moderne (respectivement 17% et 63%). Donc si le public est favorable à une machine basique, un rien de sophistication ne déplaît pas.






Le Sonerai I de Great Plains est un racer non ULM en aluminium crédité de 275 km/h avec un moteur VW 2.2. (illustration web : © DR)



Avec 113 kg à vide et 230 kg en charge, le J3 Kitten, est un vrai ULM monoplace, donné pour 95 km/h en croisière et 105 km/h maxi. (illustration web : © DR)






.
.
.