Rotax 912 iS
.
.
.
Essai


BRP-Powertrain a reçu la certification ASTM (American Society for Testing and Materials) norme F2339-06 du moteur 912 iS en date du 24 juillet 2012. Les moteurs doivent être installés, exploités et entretenus conformément aux dispositions, limitations et instructions approuvées par BRP. Rotax a également reçu la certification TC de l'EASA (European Aviation Safety Agence) pour ce même moteur le 21 août 2012.


Voir la vidéo Voir fiche technique


Rotax 912 iS / iSc
octobre 2012

De l'électricité dans l'air (part. 1)

Nous avons testé le Rotax 912 iS à l'occasion du Salon de Blois. Monté sur un Skyleader 200, le nouveau moteur autrichien étonne par la qualité de son fonctionnement et par ses consommations réduites.




Procédure et paramètres

Philippe Boucherat est venu présenter à Blois (2012) son ULM Skyleader 200 équipé du nouveau moteur Rotax 912 iS accouplé à une hélice Woodcomp bipale ''constant speed'' SR 3000 2W. L'occasion d'une prise en main de cette mécanique très attendue, afin de vérifier si les qualités annoncées par le motoriste autrichien sont tangibles et palpables. En premier lieu, le tableau de bord ne recèle aucun cadran analogique. L'afficheur EMS qui tend à se généraliser est dans le cas du 912 iS indispensable. Au point que Rotax a signé un accord avec l'équipementier TL Elektronic pour le développement de l'Integra TL-6724*, un afficheur 7'' (avec software) dédié à ce moteur. D'ores et déjà, on peut oublier les montages simplifiés basés sur 4 ou 5 pendules analogiques. Une sophistication qui exigera à terme de certains constructeurs une formation pour les connexions, les faisceaux et le paramétrage. Philippe Boucherat a opté pour un SkyView 10'' pour lequel Dynon, Garmin, Woodcomp, Rotax et Becker (pour l'interface son) ont travaillé à la mise en place d'un software de gestion globale sur l'afficheur. Le système appairé avec l'ECU du 912 iS intègre la gestion des paramètres moteur, le pas d'hélice, la navigation, le PA, le TCAS... avec un paramétrage totalement dédié au 912 iS. Flymap figure également au rang des matériels (hard + soft) compatibles avec l'ECU du 912 iS.




Avec le Skyleader 200 mis à notre disposition pour l'essai du nouveau moteur Rotax, la consommation de carburant tombe à 13-14 litres/heure à 200 km/h au lieu de 17 litres avec le moteur 912 S.




Deux boutons !

Après une rapide présentation de l'installation, nous procédons au démarrage du moteur, lequel suit une procédure incluant la pré-injection de carburant ! Quoi ? A l'époque où l'utilisateur lambda tourne la clé de n'importe quelle voiture diesel sans se poser la question du préchauffage, la pré-injection du carburant au démarrage s'oppose au modernisme de cette unité motrice. Peut-être une évolution à apporter... Contacts 1 + 2, gaz réduits : le moteur démarre en douceur : aucun choc ressenti lors du lancement, quasiment pas de vibrations. Le moteur froid cherche son régime de ralenti durant à peine une seconde puis se stabilise à 1 400 tr/mn, régime recommandé par Rotax (pour le iS ou le S). Comme le manuel le stipule (et comme pour le modèle à carburateurs), la chauffe se fait à 2 000 tr/mn pendant environ 2 minutes, avant de monter à 2 500 tr/mn jusqu'à ce que la température d'huile atteigne 50°C. En fait, le paramétrage de l'afficheur indique par des couleurs s'il est possible ou non de décoller. Durant la chauffe, les quelques trépidations ressenties ne rappellent pas du tout celles du 912 S. Le moteur tourne rond. A partir de 2 000 tours, plus aucunes vibrations ; c'est impressionnant.




Lors de l'essai du Skyleader 200, le 912 iS est accouplé à une hélice Woodcomp bipale ''constant speed'' SR 3000 2W.




Voir la vidéo







PLUS

Qualité de fonctionnement
Consommation
Sonorité
MOINS

Prix (+ afficheur)
Complexité - Poids
Procédure de démarrage


Rotax 912 iS / iSc

Fiche technique

- Architecture : 4 cylindres opposés à plat ''Boxer''
- Cycle : 4 temps
- Cylindrée : 1 352 cm3
- Alésage-course : 84-61 mm
- Refroidissement : air pour les cylindres - eau pour les culasses - circuit pressurisé avec pompe
- Réducteur : 2,43 avec limiteur de couple
- Injection : électronique double - pompe électrique (3 bars +/- 0,1)
- Allumage : électronique double
- Lubrification : carter sec - réservoir séparé et pompe de circulation

- Puissance max : 73,5 kW (100 ch) à 5 800 tr/mn (5 min max)
- Puissance max continue : 69 kW (92 ch) à 5 500 tr/mn
- Puissance à 75% : 51,8 kW (69 ch) à 5 000 tr/mn
- Puissance à 65% : 44,9 kW (60 ch) à 4 800 tr/mn
- Puissance à 55% : 34,5 kW (46 ch) à 4 300 tr/mn

- Couple max : 121 Nm à 5 800 tr/mn (5 min max)
- Couple max cont. : 119,8 Nm à 5 500 tr/mn
- Couple à 75% : 98,7 Nm à 5 000 tr/mn

- Consommation à 5 800 tr/mn : 26,1 l/h
- Consommation à 5 500 tr/mn : 23,6 l/h
- Consommation à 5 000 tr/mn : 16,5 l/h
- Consommation à 4 800 tr/mn : 13,7 l/h
- Consommation à 4 300 tr/mn : 11,1 l/h

- Carburant : AVGAS 100LL - MOGAS - E10 - UL91
- TBO : 2 000 heures



Contact
Avirex - ZI des Vauvettes - 13 boulevard de l'industrie - (aérodrome de Dreux) - 28500 Vernouillet - 02 37 42 30 09 - www.avirex.fr - www.brp.com - www.rotax.com

Merci à Philippe Boucherat pour la mise à disposition de son Skyleader 200

Contact :
ULM Delta Aquitaine - Base ULM Saint Exupéry - 47360 Montpezat d'Agenais - 05 53 95 08 81 - ulmstex-accueil@orange.fr - www.ulmstex.com





.
.
.