Syncro 912 S
.
.
.
Essai


Avec une vitesse de croisière supérieure à 200 km/h, les performances sont à la hauteur du concept sport-GT revendiqué par le Syncro. Pour autant, cet ULM respecte les 65 km/h fatidiques.


Voir la vidéo Voir fiche technique

Fly Synthesis Syncro 912 S
Gran Turismo
(part. 4)



Un ULM ''facile''

Retour vers la planète. Le Syncro fait parti des ULM rapides et fins ; en conséquence on anticipe légèrement la perte de vitesse pour s'inscrire proprement dans le tour de piste. Rien de compliqué, ni rien qui ne nécessite une accoutumance particulière. On peut opter pour un circuit ''ULM'' à 120-130 km/h, sans manque de réactivité des commandes, et une finale à 100-110 km/h, qu'on ramène à 90 km/h en courte ''full flaps''. C'est l'allure que je choisis pour un premier atterro' en air agité, et cela se passe impeccablement. L'arrondi est opéré à 70 km/h avec un contact des roues immédiat. Le guidage reste excellent tant que le Syncro a de la vitesse relative ; ensuite... je passe les commandes à mon accompagnateur qui manie son jouet sans problème (preuve que c'est possible avec de l'entraînement !). Pour ma part, je n'ai pas envie de faire un strike sur le parking encombré de Blois. J'ai toutefois eu le temps d'utiliser les freins : ils sont mauvais... Sans doute un défaut inhérent à ce modèle de pré-série, ce qui expliquerait la difficulté à guider. Au terme de cet essai, je retiendrai la facilité de ce Syncro qui ne pose aucune difficulté dans les phases sensibles que sont le décollage et l'atterrissage. C'est un appareil fin et rapide qui, pour autant, ne réclame pas de qualités de pilotage hors normes. Les défauts constatés, pour ceux qui n'ont pas déjà été rectifiés, seront immanquablement gommés par l'usine au cours de la commercialisation.




La roulette de nez est ''folle''. Sur le modèle testé, le guidage en pâtit exagérément à basse vitesse.





Le train principal fait appel à des lames composites profilées.





Console de toit en test sur le modèle de développement ; une variante luxueuse (pas forcément pratique) qui devrait profiter au Syncro LSA.





L'ergonomie des commandes essentielles est réussie. La manette de gaz unique au centre est de type seringue à friction ajustable.






.
.
.