bougies Rotax
.
.
.
Technique


Afin de pouvoir examiner les bougies et en déduire des défauts de carburation, voir un fonctionnement anormal du moteur, il faut ranger chaque paire de bougies dans une boîte référencée au nom du cylindre correspondant.


Spécifications

Remplacement des bougies
L'étincelle de précaution (part. 3)


Préparer le démontage et les bougies

Travaillez par ''couche''. D'abord les bougies du haut, puis celles du bas. En cas de remplacement, préparez vos huit bougies neuves avant de démonter les anciennes. Mesurez et réglez l'entrefer des électrodes à l'aide de cales d'épaisseur, d'une petite enclume (fer de marteau) et d'un mini-tournevis plat. On réduit la cote en frappant légèrement la bougie sur l'enclume (jamais l'inverse) ; on l'augmente en faisant levier avec le tournevis. Préparez ensuite quatre boîtes sur lesquelles sont reportés les numéros des cylindres (AVD = 1 ; ARD = 3 ; AVG = 2 ; ARG = 4). Chaque bougie retirée sera mise dans la boîte correspondant à son cylindre. Avant de retirer les bougies, notamment celles en position haute, soufflez si possible ou brossez avec un pinceau pour chasser toutes les poussières ou pollutions solides au voisinage des puits de bougie. Seulement alors vous pouvez démonter les bougies. Si d'aventure vous devez laisser les cylindres ouverts (par exemple pour brasser l'hélice), enveloppez chaque cylindre dans un sac plastique, à défaut insérez l'extrémité d'un chiffon non pelucheux dans l'orifice ouvert. Ne travaillez pas dans une ambiance poussiéreuse.



Préparer trois cales d'épaisseur : la cale nominale, la cale nominale + 5/100e et la cale d'épaisseur -5/100e. Introduire la cale nominale qui doit rentrer en douceur.



La cale supérieure ne doit pas rentrer.



La cale d'épaisseur inférieure doit rentrer librement au cas ou la cale nominale force ou s'arrête.



Pour rapprocher l'entrefer, tapoter doucement l'électrode de masse sur une enclume ou un marteau.






.
.
.