Réglage hélice
.
.
.
Technique


Vérifier le sens de réglage en fléchissant la pale dans le sens recherché (+ ou - de pas).


Voir la vidéo


Réglage du PAS d'hélice
Un petit pas pour le mécano...
Un bon de géant pour le rendement
(part. 3)


Préparer le réglage

L'opérateur doit indiquer sur l'outil de réglage la valeur d'angle qu'il souhaite ajouter ou retirer à l'incidence actuelle de la pale. Si on veut modifier cette valeur d'un degré, le vernier indiquera une demi graduation. La lecture n'est pas très facile dans ce cas, mais une erreur est acceptable pour deux raisons : d'abord parce qu'un quantième de degré en plus ou en moins ne changera pas radicalement le comportement de l'ULM, et surtout parce que ce qui compte n'est pas la précision du réglage, mais le fait que l'ensemble des pales soit réglé à l'identique. Une fois la valeur indiquée au moyen de la molette, il est conseillé de bloquer cette dernière au moyen d'un adhésif pour éviter de la dérégler par inadvertance.



La lecture du vernier n'est pas très facile ; il n'est toutefois pas nécessaire de traquer le ''pouième'' de degré ; l'important est que toutes les pales soient réglées à l'identique.




Pour éviter de dérégler l'outil durant l'opération de réglage, il est conseillé de bloquer la molette avec un adhésif.




Agir sur la pale

Toutes ces opérations préparatoires étant réalisées, on peut passer à la phase de changement d'incidence de la première pale. Pour cela, on desserre un peu plus (mais pas trop) les deux boulons qui verrouillent le pied de cette pale et, si le besoin s'en fait sentir, les vis centrales de la zone de cette même pale (2 sur une tripale, 3 sur une bipale...). Tout en faisant pression pour tourner la pale dans son logement, on tapote avec un maillet en nylon sur la partie épaisse de son emplanture. Cette zone ne craint pas ce genre de choc. Ce faisant, on surveille la bulle du niveau qui doit se déplacer à chaque coup jusqu'à se placer au centre des traits. Quand elle y parvient, on resserre modérément les vis et boulons concernés et on passe à la pale suivante avec le même mode opératoire. Une fois toutes les pales réglées, on repasse à la première, laquelle est vérifiée. Si besoin, régler de nouveau, sinon, passer à la suivante pour un contrôle. Si un réglage a été nécessaire au deuxième tour d'hélice, réaliser un troisième tour avec contrôle de chaque pale. La bulle de niveau doit systématiquement se placer entre les deux traits.




Desserrer un peu plus les deux boulons du pied de pale et les vis de la zone de la pale.




Tapoter à l'aide d'un maillet nylon sur la zone épaisse de la pale tout en maintenant un effort de rotation dans le sens souhaité.




Après un tour de réglage, suivi d'un ou deux tours de contrôle, la bulle du niveau doit systématiquement indiquer le même repère.






.
.
.