Réglage hélice
.
.
.
Technique


Quand le réglage est bon, effectuer un serrage approché des vis et boulons à l'aide de clés ordinaires.


Voir la vidéo


Réglage du PAS d'hélice
Un petit pas pour le mécano...
Un bon de géant pour le rendement
(part. 4)


Serrage au couple

Une fois le réglage validé, l'opérateur peut resserrer les vis centrales et les boulons d'emplanture. Pour plus de praticité, on approche les serrages à l'aide de clés ordinaires, en veillant à ne pas dépasser le couple de serrage définitif qui requiert une clé dynamométrique. Comme on l'a déjà traité dans l'article concerné, mieux vaut utiliser une clé de ce type, même de qualité inférieure, que faire confiance à son ressenti. Les plus mauvaises clés sont décalées de 10% alors que le poignet évalu entre -50% et +300% ! Encore... pour un bricoleur averti. Il est conseillé de se faire aider pour le serrage au couple. Régler la clé sur 25 Nm (ou 2,5 mkg) et agir sur chaque vis et chaque boulon de manière équilibrée (serrage en étoile ou en quinconce). Vérifier le serrage de chaque assemblage une seconde fois. L'équipementier recommande de contrôler le serrage de l'hélice après une heure d'utilisation. Sauf conditions extrêmes (chaleur, montages particuliers...), il n'est pas indispensable de remonter le cône durant cette heure de vol. D'autant que l'opérateur pourra éventuellement être amené à corriger son réglage en fonction du résultat obtenu.



Il est préférable de se faire aider pour réaliser le serrage au couple. L'aide-opérateur aura pour mission de bloquer l'hélice en rotation et de tenir l'écrou des boulons d'emplantures de pales.



Après une heure de vol, contrôler le serrage de l'hélice.






.
.
.