synchronisation
.
.
.
Technique


Le Twinmax est alimenté par une pile 9V interne. Un gros avantage en terme de praticité et de sécurité. Il est vendu en mallette avec les adaptateurs Rotax (quand acheté chez un fournisseur aéronautique).


Voir la vidéo


Synchronisation des carburateurs
912 - 914 : une nécessité régulière (part. 2)


Matériels

L'outillage nécessaire à la synchronisation n'est pas très coûteux : comptez 95 à 200 euros selon la marque et le type. Reste que pour plus de praticité, il convient parfois d'améliorer ces outils, notamment en ce qui concerne leur positionnement sur l'aéronef. De même, des adaptateurs sont nécessaires quand ils ne sont pas livrés d'origine.


ASTUCE
Ne pas hésiter à adapter l'outil de mesure pour plus de confort et de sécurité.



Le CarMate de Tecmat est un outil précis et facile d'utilisation. On lui reproche son mode d'alimentation extérieur qui impose la présence d'un fil électrique relié à une batterie 12V (celle de l'ULM ou une batterie extérieure). De même, il ne dispose pas de brides de maintien.



Plutôt que la batterie extérieure, il sera souhaitable de remplacer les pinces par une prise ''allume-cigare'' à connecter au tableau de bord.



Fabrication de pattes d'accrochage pour se libérer les mains.



Ainsi positionné, l'outil laisse l'opérateur libre d'intervenir sur les carburateurs.



On peut acheter un kit d'adaptation au moteur concerné. Mais aussi fabriquer des adaptateurs Rotax de fortune à l'aide de deux valves Tubeless débarrassées de leur obus.



La réalisation d'un kit de connexion est à la portée de tout bricoleur.



Un peu d'astuce et quelques bouts de tuyaux... Il n'en faut pas plus pour inventer un kit opérationnel.






.
.
.