synchronisation
.
.
.
Technique


Moteur arrêté, l'opérateur tare l'outil de mesure pour que l'affichage soit équilibré.


Voir la vidéo


Synchronisation des carburateurs
912 - 914 : une nécessité régulière (part. 4)


Procéder au réglage

Une fois les connexions effectuées, faire cheminer les tuyaux au mieux, tenir le boîtier de l'outil de mesure en mains, ajuster la balance puis lancer le moteur (ce dernier doit être à température de décollage). Dépourvu de son tube d'équilibrage, le moteur ''boîte'' un peu, c'est normal. Tenir le régime de ralenti sans laisser cogner le moteur. L'affichage indique l'équilibre ou le déséquilibre. Plus fine sera la résolution choisie, plus le réglage sera précis. Commencer la lecture au plein ralenti, puis accélérer légèrement (2 200 tr/mn maxi). Il est normal de constater une variation de la position d'équilibre des pressions. Stopper le moteur et jouer sur la tension des câbles pour ramener l'équilibre à sa meilleure valeur. Relancer le moteur pour valider le réglage. Ne pas serrer trop fort les écrous de blocage des tendeurs. Le réglage est fin ; agir avec doigté. La technique décrite est valable pour tout dispositif à double manomètre.



L'opérateur ou son aide agit sur la commande des gaz pour visualiser le déséquilibre au moyen de l'afficheur de l'outil de mesure.




Pour équilibrer les deux circuits de gaz, l'opérateur agit sur la tension des câbles de gaz.





Une fois l'équilibre trouvé, il convient de remonter les pièces à l'inverse des opérations décrites. Serrer modérément les assemblages vissés.



Bien veiller à la position des pièces qui maintiennent les ressorts.






.
.
.