Brancion
.
.
.


Tourisme


La Montagne de Brancion
septembre 2010
Saône-et-Loire (71)

Région Bourgogne


Chalon-Champforgueil (LFLH)
32 km
Montceau-les-Mines (LFGM)
35 km
Beaune-Challanges (LFGF)
53 km
Oyonnax-Arent (LFLK)
73 km
Feurs-Chambéon (LFLZ)
103 km
St-Chamond-l'Horme (LFHG)
120 km
Pontarllier (LFSP)
125 km
Chambéry-Challes-les-Eaux (LFLE)
142 km
Romans-St-Paul (LFHE)
165 km
Brioude-Beaumont (LFHR)
175 km
Briare-Chatillon (LFEI)
195 km
Argenton-sur-Creuse (LFEG)
245 km

Le paradis, ça se mérite

Vous aimez vraiment votre compagne (ou votre compagnon) ? Vous possédez un bel ULM ? Les pistes originales vous attirent ? Le luxe ne vous effraie pas ? Alors rendez-vous chez Jacques et Nathalie Million, en Bourgogne. Une étape qu'on n'oublie pas de sitôt.


Martailly-lès-Brancion, l'hôtel et la piste vus par satellite (source Google maps)



Etre digne et mériter
Posséder un bel ULM n'est pas tout ; encore faut-il en être digne, le mériter... Il existe une escale qui résume toutes les acceptions de ces termes. Etre digne de l'amour de sa partenaire et de la patience qu'elle entretient pour votre passion, lui prouver et pas seulement lui dire. Mériter l'ULM qu'on possède et savoir en extraire la quintessence ; oser se poser sur une piste originale. Se montrer digne du lieu qui vous accueille ; de son environnement préservé, de la douceur de sa gastronomie, d'un patrimoine historique à portée de main... La Montagne de Brancion vous permet de tutoyer ces vérités, de vous mesurer à elles et finalement de les faire vôtres. Alors et seulement alors, vous prétendrez connaître un instant de qualité supérieure, le temps d'un déjeuner ou, mieux encore, d'un week-end en amoureux.


Le château médiéval de Brancion est à quelques centaines de
mètres de la piste.
Entre monts et châteaux
La Montagne de Brancion est un hôtel de charme niché au milieu des vignes du Mâconnais (Bourgogne), entre Chalon-sur-Saône, Mâcon et Paray-le-Monial. Le site dépend de Martailly-lès-Brancion, petite commune d'une centaine d'habitants, dans le canton de Tournus. A quelques centaines de mètres, le château médiéval de Brancion reste une vieille pierre à visiter, après l'avoir survolée lors de l'arrivée en ULM ou en hélicoptère. De son donjon, cette forteresse ouvre sur un panorama de plaines et de monts, avec à ses pieds le petit village de Brancion et son église romane. Nous sommes en Bourgogne, qui doit son nom à la peuplade des Burgondes. La région devint un royaume, puis se divisa en Duché et en Comté de Bourgogne. Elle est terre de vin et de gastronomie dont se réclament notamment les escargots, le boeuf bourguignon), le poulet (de Bresse), la viande (charolaise), la truffe... Fleuves, rivières et canaux l'arrosent : Seine, Saône, Yonne, Nièvre ; canaux de Bourgogne, du Centre, du Nivernais...). Une opportunité pour se repérer en avion. Quelques massifs encadrent notre destination : le Morvan, le parc du Haut Jura, les monts du Beaujolais, et plus loin les Vosges ou le Massif Central pour que voler alentour n'ait rien de monotone.


En courte finale, on doit s'insérer dans un essartement large de 30 m.



La distinction de ''pilote burné'' aux audacieux qui se posent ici !


Diplôme de pilote
L'arrivée sur le Col de Brancion procure la sensation qu'on va côtoyer l'inhabituel en ces lieux. La piste se découvre au sommet d'un mont culminant à 400 mètres. A première vue, elle semble plutôt accueillante, bien qu'enclavée et bordée d'arbres hauts. On intègre donc le tour de piste à l'Ouest, comme demandé par Jacques, le maître des lieux. La branche vent arrière suggérée lors du contact PPR est préférentielle en 01 à main gauche. Là encore, le paysage défile, presque normalement. C'est en étape de base qu'on entrevoit l'originalité du circuit. Croisant la canopée, on aperçoit une forte déclivité qu'il va falloir suivre jusqu'à plonger dans un point bas avant d'atterrir en mode montagne. La finale réserve elle encore deux surprises de taille : un thermique persistant qui repousse les aéronefs hors du plan d'approche, suivie -là c'est moins courant- d'un essartement large d'une trentaine de mètres dans lequel on doit insérer ses ailes pour aborder correctement la piste. Dès lors, ce tour de piste qu'on abordait avec la certitude d'en avoir déjà vu d'autres réclame l'entièreté des compétences et une bonne dose de concentration. Cela étant, il ne faut pas non plus exagérer. La piste est parfaitement fréquentable, dès lors qu'on respecte les paramètres de l'aéronef et qu'on applique les conseils de Jacques Million. La difficulté s'accroît quand le vent s'en mêle, avec des rabattants et une piste descendante dans le sens Nord-Sud. Si un diplôme de ''Pilote Burné'' est attribué aux visiteurs par temps calme, d'autres formules colorées distinguent les pilotes plus audacieux. Reste qu'en cas de doute, mieux vaut se rabattre sur la très confortable piste de Tournus-Cuisery (LFFX), seulement distante d'une quinzaine de kilomètres, où vos hôtes viendront vous récupérer. Il est moins honteux de reculer face à une difficulté, que de devoir réparer la machine parce qu'on l'a mésestimée.


Petit déjeuner au jardin, face aux coteaux, dans un
calme absolu
Une peinture de luxe et de plaisir.
Après l'effort... le confort
Une fois posé, on gare l'ULM près du hangar de Jacques. Une astucieuse rampe de lancement lui sert à extraire sans effort son Sinus de l'abris. Deux cents mètres à peine séparent la piste de l'hôtel. On marche dans un sous-bois agréable, longe un enclos ou une chèvre facétieuse vous gratifie d'une pitrerie de son invention. L'hôtel revendique trois étoiles dont on vérifie à l'usage qu'elles ne sont pas usurpées. Dix-huit chambres et une suite accueillent les touristes. Selon la saison et qu'il s'agisse d'une chambre simple ou d'une suite cossue, les tarifs s'étendent de 85 à 230 euros, en rapport avec les prestations. L'instant de prendre ses repères, on se propulse vers la piscine chauffée, ou plus tranquillement le jardin où il fait bon prendre une collation de bienvenue. L'ambiance fait très ''pension de famille autrichienne'', avec une clientèle éduquée qui élève la discrétion au rang de distinction naturelle. L'heure du repas déclenche de nouvelles émotions. Sous la direction du chef Gérard-Philippe Druguet, le personnel fait danser des plats alléchants jusqu'à porter à vos papilles survoltées les mets de votre choix. Des menus gastronomiques à 48 ou 75 euros, aux déjeuners de semaine à 25 ou 38 euros (dimanche), vous oubliez la signification du mot sandwich pour ne retenir que la notion de supérieur... Cela continue au petit déjeuner, servi en chambre, au restaurant ou dans le parc, option de loin la plus séduisante.


Baptême en Pipistrel Sinus en compagnie de Jacques Million :

retour plané sur terre pour le plaisir du vol silencieux et survol
de magnifiques alentours.
Se distraire à Brancion
Si une excursion vous tente, plusieurs options s'offrent à vous. Trois promenades pour les amateurs de randonnée, de difficulté et longueur variables, dont une dite du ''paradis'', qui conduit au château de Brancion ouvert au public. Ce fief médiéval classé bénéficie de la maîtrise d'ouvrage de l'association ''La Mémoire Médiévale'' dans le cadre de sa restauration et de son entretien. Outre les nombreuses visites possibles dans un rayon de 10 kilomètres, une autre plaisante activité consiste à voler. Et si se balader dans la région reste un enchantement, s'offrir un baptême avec Jacques Million n'est pas non plus dénué de charme. Cet excellent pilote connaît bien sa piste, la région et les performances vélivoles de son Pipistrel Sinus. Ainsi, un vol moteur coupé avec approche aux aérofreins ne laissera personne indifférent.


Happy birthday, Jojo... l'émotion ressentie est un cadeau.
Le plaisir s'offre comme un cadeau
Il ne faut pas aborder le voyage à Brancion comme un défi, une épreuve ou une expérience, mais bien comme un cadeau qu'on offre à celui ou celle qu'on aime. L'arrivée en vol doit être l'anecdote qui ponctue le plaisir qu'on vient chercher dans ce lieu oublié du désordre. C'est du moins comme ça que j'ai choisi de vivre cette parenthèse de qualité. Le retour à la réalité n'en est que plus impitoyable...


La piscine chauffée permet de se détendre après le vol.
Tourisme dans la région
- Circuits touristiques pédestres (3/4 h à 3 h)
- Visite du Site Médiéval de Brancion (château, église, halles)
- Piscine extérieure chauffée
- Baptême ''La Bourgogne vue du Ciel'' en Pipistrel Sinus
- Musée bourguignon Perrin de Puiycousin (13 km) - 8 place de l'Abbaye - 71700 Tournus - 03 85 51 29 68 : collections consacrées au folklore local - ancienne maison d'un trésorier du XVIIe siècle - reconstitutions de scènes de la vie paysanne d'autrefois (mannequins de cire) - ferme bressane, ateliers d'époque...
- Jardins et visite du château (XVIIe siècle) de Cormatin (10 km) - 71530 Cormatin - 03 85 50 16 55 - www.chateaudecormatin.com : jardins créés en 1620, puis remaniés au fil des époques, un enchantement pour les yeux - labyrinthe.
- Hôtel Dieu - Musée Greuze (13 km) - 21 rue de l'Hôpital - 71700 Tournus - 03 85 51 23 50 - www.musees-bourgogne.org : désaffecté depuis 1982 après 3 siècles de fonction, l'Hôtel-Dieu a été restauré et propose un témoignage sur la vie hospitalière depuis le XVIIe sicèle - apothicairerie historique.
- Mont St-Romain à Nouville - Blanot (10 km) : site touristique, panorama et table d'orientation s'étendant sur la Saône, la Bresse, le Jura, les Alpes, le Mâconnais, le Beaujolais et le Charolais. Restaurant.
- Voie verte à Cormatin pour vélos, rollers (13 km)
- Abbayes de Tournus (13 km) et Cluny (20 km)
Consignes particulières :

Contact téléphonique obligatoire avant de venir
Eviter le survol de l'hôtel
Piste technique
Vents rabattants quel que soit le sens du vent
Radio demandée (123,5)
Piste sous la R 45 Sud commençant à 800 ft ASFC

L'hôtel est ouvert tous les jours, hors saison hivernale
Le restaurant est ouvert tous les soirs et les vendredi, samedi, dimanche et lundi midi
Il est fortement conseillé de réserver avant de venir.

Lire la vidéo





Approche par le Sud du Site de la Montagne de Brancion.


L'hôtel très confortablement installé à flanc de ''montagne'' donne sur les monts et les coteaux.


La piste est enclavée, ce qui provoque turbulences et rabattants.


Le hangar qui abrite le Sinus de Jacques Million ; un mécanisme permet de le sortir latéralement.


En branche vent arrière 01 à main gauche (préférentielle), on ne présage pas encore l'astuce de la finale ''montagne''.


La piste est d'une rare tranquillité : on laisse son aéronef près du hangar avant de descendre à l'hôtel.


Jacques Million... un homme comblé qui a réalisé son rêve au-delà de toute espérance. La piste lui appartient.


Un Sinus pour des baptêmes de motoplaneur dans la région.


Intégration moteur coupé... le plaisir du vol à voile.


Environ deux cent mètres séparent la piste de l'hôtel.


Avertissement pour les promeneurs.


Cette petite transition forestière conditionne les arrivants qui viennent en villégiature ici.


La biquette accueille les touristes de ses facéties ! Elle aime la compagnie, mais n'en fait qu'à sa tête.


Façade jardin.


Depuis une chambre.


Vue sur Martailly-lès-Brancion.


Le jardin donnant sur les coteaux permet d'apprécier la quiétude des lieux..


Apéritif de bienvenue agréablement servi.


Jojo apprécie ce genre d'attention.


Le restaurant.




Que dire de plus....


Gérard-Philippe Druguet aux fourneaux.


Méditation entre deux plats.


En ce lieu, cette assiette est qualifiée d'encas ! Tant pis pour le foie-gras, le saumon et autres subtilités reléguées à ce rang.


No comment.


No comment.


L'hôtel comprends 18 chambres et une suite.


Les prestations sont de très haut niveau.






Le château de Brancion ouvert au public offre une vue imprenable sur les coteaux, la vallée et les monts environnants.


Eglise romane de Brancion avec son toit caractéristique.




Château de Nobles au pied de la Montagne de Brancion.


Demeures de charme dans les environs.


Château de Cormatin.


Le Chef Gérard-Philippe Druguet, Jacques et Nathalie Million.

.
.
.







Brançion


D'azur à trois fasces ondées d'or.





La Montagne
de Brancion

LF 7153
Type
Piste ULM privée
Département
Saône-et-Loire - 71
Latitude
46 32 23 N
Longitude
004 47 31 E
Altitude
1310 ft - 47 hPa
Fréquence radio
auto-info 123.5
Piste
01/19 x 350 m - herbe
Circuit d'aérodrome
Ouest
QFU préférentielle 01
Téléphone
préalable obligatoire
03 85 51 12 40
06 07 04 77 02
Site web
E-mail
reservation@brancion.com
.
.






La Montagne
de Brancion

Adresse
Hôtel de la Montagne de Brancion - Jacques et Nathalie Million - Col de Brancion - 71700 Martailly-lès-Brancion
Carburant
sur réservation
Restauration
gastronomique
Hébergement
hôtel ***
18 chambres + 1 suite
piscine
Déplacement
Taxi - vélos
Loisir / activités

- balades à vélo
- balades aériennes
- détente
- visites patrimoine

.
.






Notation
Difficulté circuit d'aérodrome
4/5
Restauration
5/5
Intérêt visite
5/5
Accueil
5/5
Aéro-parking visiteurs

3/5

.





Bourgogne


Bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules.







Saône-et-Loire


D'or aux deux pals ondés d'azur, au chef parti : au premier d'azur semé de fleurs de lys d'or et à la bordure componée d'argent et de gueules, au second bandé d'or et d'azur de six pièces et à la bordure de gueules.