Rebyrotte
.
.
.


Tourisme


L'Auberge
de
Rebeyrotte

septembre 2009

Dordogne (24)

Région Aquitaine

Bergerac
19 km
Sarlat
41 km
Villeneuve sur Lot
56 km
Marmande
62 km
La réole
74 km
Figeac
86 km
Egletons
118 km
Andernos
144 km
Castelnaudary
200 km
St Pierre d'Oléron
200 km


Une escale gourmande

Rebeyrotte n'est pas une étape comme les autres ; le maître des lieux, le terrain privé, l'auberge ou les gîtes se méritent : on prévient de sa venue, on prépare son voyage et on soigne son arrivée. Seulement après, on profite de l'endroit.


Le petit village de Vicq vu par satellite (source Google maps)


Arrivée sur Vicq ; la Dordogne offre des paysages
magnifiques.


L'enseigne de l'auberge éclaire sans équivoque les
aéro-touristes de passage.
Le poupre du Périgord
En occitan, Rebeyrotte signifie ''la maison entre deux cours d'eau''. Vicq, le hameau où siège la ferme de Rebeyrotte est en effet pris entre les ruisseaux de Barbeyrol et de la Sérouze. Nous sommes en Dordogne, dans le Périgord Pourpre. Tourisme et gastronomie sont les principales attractions locales. On passe d'un petit terrain à l'autre en proie à une gourmandise que le survol des milliers de châteaux ou les paysages enchanteurs n'assouvissent que temporairement. Il y a donc urgence, lorsqu'on se pose, à trouver l'apaisement du goût et de l'appétit. L'adresse communiquée par le ouïe-dire est paraît-il la bonne. La piste est privée. Ceci implique une autorisation préalable. Pour les aérodynes certifiés, une PPR doit être déposée. Seuls les membres de l'aéroclub de la Ferme de Rebeyrotte ont l'usage de la piste. L'astuce consiste à téléphoner avant de venir, puis régulariser l'inscription après l'atterrissage. Il n'en coûte que 10 euros à l'année, une somme ré-investie en qualité d'accueil, comme en témoignent les bicyclettes ou les voitures mises à la disposition des aéro-touristes. Les ulmistes ont juste à prévenir de leur arrivée. La navigation aérienne ne présente ni danger particulier, ni difficulté majeure. Néanmoins, les pistes étant nombreuses dans le coin, on a vite fait de confondre. Donc une bonne préparation du vol est requise, le GPS apportant un surcroît de précision à l'arrivée. La piste en forte déclivité est abordée en montée par défaut (QFU 19), d'autant qu'un rideau d'arbres dans l'autre sens décale le seuil 01 à 150 mètres. Bref, une certaine expérience de pilotage est requise pour se poser à Rebeyrotte. Les ULM abordent les deux QFU comme une formalité... logique, puisqu'avec 800 mètres de piste, ils peuvent s'y reprendre à trois fois !


Le gîte comporte une magnifique piscine sécurisée.
Garez où vous voulez
Avec une capacité d'accueil d'une trentaine d'aéroplanes, la piste de Rebeyrotte n'est pas étriquée. On choisit de se garer là, ici, ou bien ci-contre... c'est égal. C'est Thierry Roussel qui accueille. Il est le propriétaire du domaine, exploite la ferme, élève et transforme les volatiles, confectionne les produits régionaux, s'active aux fourneaux de l'auberge gastronomique et gère l'hospitalité. Où trouve-t-il le temps de piloter son Jodel D112 ? Il le trouve, c'est le principal, pour ne pas déconnecter. Dans son hangar cohabitent deux D112, un ULM Quicksilver, un P40 en construction à l'échelle 2/3... Découverte des lieux ; on passe devant un enclos d'élevage de canards. Thierry fait aimablement visiter l'atelier de transformation. Ici se préparent les confits, les foies gras, les pâtés, le cassoulet, les magrets, les grattons, le cou farci... qu'on déguste cuisinés à l'auberge, qu'on emporte ou commande en conserve. A la saison, Thierry produit aussi des truffes fraîches. Bref, le paradis pour les papilles, l'enfer pour les nutritionnistes.


La salle à manger avant le coup de feu ; on s'y
attarde pour profiter de la climatisation.
Pourquoi repartir ?
La visite du domaine passe par le gîte rural, aménagé dans un ancien séchoir du 18e siècle aux murs de pierres blondes. D'une capacité de 15 personnes, il compte 7 chambres, 5 salles de bain, une cuisine équipée, un grand hall, salon et salle à manger. Un autre bâtiment offre 3 chambres d'hôtes. Avant le repas, il est reposant de prendre l'apéritif sur la terrasse. Bancs et tables ombragées invitent au partage des récits de vol. La salle à manger de l'auberge présente le cadre rustique d'anciennes étables rénovées. La climatisation apporte le confort nécessaire à la préparation mentale ! Car quand arrivent les plats, une communion spirituelle avec les esprits de canards trépassés est de mise, ne serait-ce que pour les remercier de leur indispensable sacrifice. Menus périgourdins accompagnés de pommes à la sarladaise, vins appropriés, persillades... En fait, le bonheur, ça ne se raconte pas ; ça se vit. Et puis ça se prolonge. D'où la très mauvaise idée qui consiste à redécoller après le repas. Une petite sieste au bord de l'étang, une balade digestive dans la campagne alentour... Et plus tard on repartira. A moins qu'on ne reste dîner et qu'on dorme sur place. Tiens ! Cela semble être une sage décision. Et puis demain on avisera...

Consignes particulières :

Téléphoner avant de venir
PPR obligatoire (ou déclaration DAC-SO)
Expérience 200 HdV exigée
Piste en montée 3% à 5%
Rideau d'arbres en finale 01
Seuil 01 décalé de 150 m
Piste sous TMA 8.1 Aquitaine de classe D (au-dessus de 2000 ft) encadrant la CTR de Bergerac

L'auberge du Rebeyrotte ne fonctionne que sur réservation
Auberge ouverte tous les midi du lundi au vendredi et sur réservation les soirs de semaine et le week-end.
Les formules gastronomiques (19 à 34 euros) comprennent l'apéritif, le vin et le café. Bien sûr on ne mange ici que les produits faits sur place.

L'auberge du Rebeyrotte est référencée par le guide du Routard et Le Petit Futé.


Lire la vidéo



Etagères magiques, ou étagères maudites... L'expo des produits maison fait autant envie aux épicuriens qu'elle terrorise les nutritionnistes....


Le site de Rebeyrotte se situe à 2 km à l'Est de Pressignac-Vicq. La piste enregistre quelques 400 mouvements/ans ULM, hélicos ou avions, dont quelques bimoteurs.


La place ici ne manque pas : 30 aéronefs stationnent sans problème. En cas de nécessité, une place au hangar peut être trouvée.


Accès à l'auberge ; à droite la terrasse ombragée où on prend l'apéro à la fraîche.


Le gîte rural est aménagé dans un ancien séchoir du 18e siècle ; il comprend 7 chambres et 5 salles de bain.


Ambiance traditionnelle dans la salle à manger, avec un clin d'oeil pour les pilotes.


La recherche de qualité : le goût ; le cadre ; l'accueil...


Thierry Roussel aux fourneaux.


Prise sur le vif : Jojo en extase !


La terrasse permet de déjeuner ou dîner dehors quand le temps le permet ; la salle à manger est climatisée.


En face de l'auberge, la maison des ''parents'' où l'on peut prendre le petit déjeuner.


Le D112 que pilote Thierry quand les canards lui en laissent le temps.


Une aile de P40 échelle 2/3.

.
.
.






Dordogne


De gueules aux trois lions d'or couronnés, armés et lampassés d'azur.






Pressignac-Rebeyrotte
LF 2432
Type
Aérodrome privé
Département
Dordogne - 24
Latitude
44 53 59 N
Longitude
000 44 53 E
Altitude
643 ft - 23 hPa
Fréquence radio
auto-info 123.5
Piste
01/19 x 850 m - herbe
Circuit d'aérodrome
Ouest
QFU préférentielle 19 jusqu'à 8 kt de vent N
Téléphone
préalable obligatoire
05 53 61 13 87
06 86 77 52 30
Site web
E-mail
thierry.roussel5@wanadoo.fr
.
.





Pressignac-Rebeyrotte
Adresse
Ferme de Rebeyrotte - 24150 Pressignac-Vicq
Carburant
9 km ou sur réservation
Restauration
Auberge gastronomique
Hébergement
chambres d'hôte et gîte rural
Déplacement
Taxi - voiture possible - vélos
Loisir / activités

- balades à vélo
- balades aériennes
- golf à proximité
- canoë sur la Dordogne
- pêche (étang contigu)

.
.





Notation
Difficulté circuit d'aérodrome
3/5
Restauration
5/5
Intérêt visite
4/5
Accueil
5/5
Aéro-parking visiteurs

4/5

.






Dordogne


De gueules aux trois lions d'or couronnés, armés et lampassés d'azur.