conversions
.
.
.
.
Unités et Conversions

Conversions interactives

Choisissez votre unité

Poids
Altitude
Puissance
Dimensions
Distances
Surface
Temperature
Vitesse
Volume

Conversion des poids

Des sept unités qui forment le Système International (SI), le kilogramme est la seule qui se réfère à un étalon matériel. Son histoire commence au XVIIIe siècle, lorsque Lavoisier définit une unité de masse universelle afin d'ordonner les échanges commerciaux et de remplacer les innombrables unités de mesure. Le chimiste français choisit la masse de 1dm3 d"eau pure à 4ºC pour définir le kilogramme. En 1889, lors de la première conférence des poids et mesures, dix-sept états utilisent ces travaux et adoptent le kilogramme. L'eau n'étant pas facile à manipuler, c'est le platine iridié (90% de platine pour 10% d'iridium), métal ultra dense et quasi inaltérable, qui est élu. Depuis, toutes les masses inconnues sont comparées à celle-là. Le kilogramme (kg) est désormais reconnu comme étant l'unité de mesure de masse équivalant à la masse du prototype en platine iridié qui a été enregistré par la en 1889, et qui est déposé au Bureau international des poids et mesures.

La livre est l'unité de masse équivalant à la pound (lb) britannique ; une livre vaut 0,453592 kg.

Ne pas confondre avec la livre ancienne, unité de poids de valeur variable, environ équivalant à un demi-kilogramme (0,4895 kg en France).

Conversion des distances verticales

Le mètre (m), du latin metrum et du grec metron est l'unité nouvelle destinée à remplacer la lieue. Cette unité imaginée par Lavoisier et Condorcet pendant la Révolution Française a été posée comme représentant la dix-millionième partie du quart de méridien terrestre. Cette distance étant éminament variable et très difficile à observer, il fut décidé que les astronomes Delambre et Méchain relieraient Dunkerque à Barcelone pour cumuler les observations astronomiques et géodésiques. Après moulte péripéties, réclamations et sept ans de travail acharné, le mètre étalon est né. Il s'agit d'une distance matérialisée par deux traits tracés sur un bloc de platine iridié conservé à une température de 0ºC. Cet article n'est plus aujourd'hui qu'une pièce de musée déposée au pavillon de Breteuil à Sèvres.
Depuis 1960, le mètre a été réévalué par une manipulation beaucoup plus précise. Il est désormais définit par la mesure de longueur, égale à la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299 792 458e de seconde. Pour être exacte, la manipulation prend en compte des radiations émises par une lampe à décharge contenant l'isotope 86 du krypton et une vitesse de la lumière C conventionnelle égale à 299 792 458 m/s.

Le pied (ft) est l'unité de mesure anglo-saxonne ayant pour valeur 12 pouces (25,4 mm), soit 0,3048 m.

Ne pas confondre avec l'ancienne mesure de longueur française valant environ 0,33 m.

Le pascal (Pa) est l'unité de pression équivalant à la pression uniforme exercée perpendiculairement à une surface plane de 1 mètre carré par une force de 1 newton (1 hectopascal ou hPa = 1 millibar = 0,75 millimètre de mercure).

La mesure anglosaxonne est : Inche of Mercury ou inHg. Pour indication, la pression standard de 1013.25 vaut 29.92 inHg.

Retour au choix des unités
mètres
ft
hPa
inHg

Conversion des distances horizontales

Voir la définition du mètre ici

Le kilomètre vaut mille mètres.

Le mille nautique (ou mille marin) est l'unité de mesure internationnale pour les distances en navigation aérienne ou maritime, correspondant à la distance de deux points de la Terre ayant même longitude et dont les latitudes diffèrent de une minute d'angle. Par convention, le mille nautique équivaut à 1 852 m, sauf dans les pays du Commonwealth, où il vaut 1 853,18 m.

Ne pas confondre avec le mile anglo-saxon qui vaut 1 609 m.

Ne pas confondre avec le mille canadien équivalent au mile anglo-saxon.

Ne pas confondre avec l'ancienne mesure romaine qui valait mille pas d'homme, soit 1 481,5 m.

Conversion des mesures cotées

Voir la définition du mètre ici

Le centimètre est la centième partie du mètre.

Le mètre.

Le pouce ou inch est l'unité de mesure de longueur anglo-saxonne valant 25,4 mm (par entente industrielle).

Ne pas confondre avec l'ancienne unité de mesure de longueur qui valait 27,07 mm.

Le pied (ft) est l'unité de mesure anglo-saxonne ayant pour valeur 12 pouces (25,4 mm), soit 0,3048 m.

Retour au choix des unités
cm
m
inch
ft
cm2
m2
inch2
ft2
cm3
m3
inch3
ft3

Conversion des températures

Le degré Celsius (°C) est l'unité de mesure de température. Par convention, le degré Celsius utilise la même échelle que le degré Kelvin, sauf que les graduations ne partent pas du même repère : 0°C = 273,16ºK.

Le degré Fahrenheit est l'unité de mesure de température égale à la cent quatre-vingtième partie de l'écart entre la température de fusion de la glace et la température d'ébullition de l'eau à la pression atmosphérique. On convertit le degré C en degré F par la formule suivante : tC = 5/9(tF-32).

Conversion des vitesses

Le mètre par seconde (m/s) est l'unité de vitesse reconnue internationellement pour les calculs en physique et en mécanique.

Le kilomètre par heure (km/h) est l'unité de vitesse pratique reconnue dans les pays non anglo-saxons : 1 km/h égale 0,2777 m/s (1/3,6 m/s).

Le noeud (kt pour knot) est l'unité de vitesse internationale utilisée pour la navigation aérienne ou maritime. Le noeud vaut 1 mille nautique par heure, soit 1,852 km/h ou 0,5144 m/s.

Ne pas confondre avec le miles per hour (mph) qui vaut 1,609 km/h.

Retour au choix des unités
km/h
kt
m/s
ft/mn

Conversion des volumes

Le litre (l ou L) est l'unité de volume généralement utilisée pour les liquides, équivalant à 1 décimètre cube (10 cm x 10 cm x 10 cm).
En grec, litra vaut le poids de douze onces.

Le centilitre (cl) est la centième partie du litre.

Le centimètre cube (cm3) (1 cm x 1 cm x 1 cm) est la millième partie du litre.

Ne pas confondre centilitre (1x10-2 litre) et centimètre cube (1x10-3 litre).

Le gallon US (gal. US) est l'unité de capacité américaine équivalant à 3,785 litres.

Le gallon UK (gal. UK) est l'unité de capacité utilisée en Grande-Bretagne et au Canada équivalant à 4,546 litres.

Par convention, on estime le poids de l'essence à 0,72 kg/litre.

Retour au choix des unités
litres
gal. US
kg (SP95)
cm3
cl

Conversion de la puissance

Inventeur de la machine à vapeur moderne, James Watt (anglais, 1736-1819) a donné son nom à une unité de puissance électrique (symbole W) équivalent à la consommation d'un joule par seconde. Les électriciens emploient le voltampère (VA) et ses multiples (kilovoltampère – kVA – ou mégavoltampère – MVA) pour mesurer les puissances apparentes et le voltampère réactif désigné sous le terme var (symbole var) et ses multiples pour les puissances réactives. P = U x I signifie puissance en watt (W) = tension en volt (U) x intensité en ampère (A). Par exemple, 10 kW = 10 000 V sous 1 A ou 2 000 V sous 5 A, 220 V sous 45 A ou encore 50 volts sous 200 ampères. Ces dernières valeurs ne sont pas citée par hasard : elles correspondent peu ou prou aux motorisations auxiliaires électriques qu'on rencontre actuellement sur les ULM légers.

Le watt est l'unité SI utilisée pour indiquer la puissance des moteurs.

Le cheval-vapeur VP est une unité de puissance obsolète (voire prohibée). Elle équivaut à 75 kilogrammètres par seconde (75 kgf.m/s ). Le cheval-vapeur est donc la puissance nécessaire pour élever verticalement un poids de 75 kg à 1 mètre de hauteur en 1 seconde. L'équivalence entre le cheval-vapeur et le watt est la suivante : 1 CV = 735,499 watts ou 1 W = 0,0013596 CV ou encore 1 kW = 1,3596 CV.

Attention de ne pas commettre de confusion entre le cheval-vapeur et le horse-power (HP) anglo-saxon équivalent à la puissance nécessaire pour élever un poids de 550 livres à une hauteur de 1 pied en une seconde. Soit 550 lbf.ft/s = 745,7 W. La valeur est proche de celle du cheval-vapeur.

La puissance peut être exprimée selon la norme DIN (Deutsh Industrie Normen). Dans ce cas, le moteur est entièrement équipé (alternateur, ventilateur, pompes...) et la valeur mesurée à une tempéra­ture d'air ambiant de 20°C et sous pression atmosphérique de 770 mm de mercure.
La puissance SAE (Society of Automotive Engineers) est mesurée sur un moteur dépourvu de tout accessoire limitant ses performances. C'est une puissance brute qui ne veut rien dire et surtout dont l'utilisateur ne profite jamais.
La puissance BHP (British Horse Power) équivaut à 1,0139 DIN.
Les normes ISO et ECE sont quasiment égales à la norme américaine.
Seule la norme DIN doit être retenue.

Le concept de la puissance administrative Française pour les automobiles de tourisme est nettement plus nébuleux. La dernière norme est la suivante : Pf = (CO2/45) + (P/40)1,6
(Pf = puissance fiscale ; CO2 = rejet de CO2 en cycle normalisé ; P = puissance en kW)
Notons en clin d'oeil que sur la base de ce calcul, la Bugati Veyron affiche 118 chevaux fiscaux !



.
.
.
.