logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito février 2023
168 articles .......... anciens éditos


vignette
Le coup du marteau sur la tong

Il y a des moments très bizarres dans la vie, où les repères se brouillent. Un courrier m'a récemment court-circuité les neurones, façon électrochoc.

En voici quelques extraits.

......
votre article intitulé ''Du bal des timbrés aux joyeux suicidés'' d'août 2021 est inconvenant. Je l'ai découvert lors d'une recherche internet sur les accidents d'ULM. Selon votre démonstration, les victimes d'accidents aéronautiques ont bien cherché ce qui leur arrive, en évoquant les termes de suicide ou de fantaisie.
......
Mon compagnon est décédé dans un accident d'ULM. Il était très prudent et entretenait minutieusement son appareil. En dépit d'une solide expérience du vol, il a été victime d'une panne matérielle (fait corroboré par l'enquête judiciaire). Il n'était pas suicidaire et au contraire croquait pleinement la vie. Il est la victime d'un accident et lui-même en parlait avec honnêteté : si cela devait se produire, il accepterait son sort parce qu'il était passionné ; parce qu'un accident peut arriver.
......
Je ne vous demande rien, ni de retirer votre article, ni de le modifier. Juste d'avoir en vous assez d'empathie pour ne pas insulter la mémoire de ceux qui ne sont plus.
......

J'ai choisi de répondre à cette personne de manière privée, en tentant par délicatesse de me tenir au plus loin de toute réalité concrète, par égard pour sa souffrance et parce qu'un individu dans la peine ne peut pas forcément entendre certains faits.

Mais je sais que tôt ou tard cet édito d'août 2021 me sera à nouveau reproché, sans doute par la même personne ou sa famille. Peut-être même qu'un vautocat* viendra me chercher des noises pour quelques subsides que je ne possède pas. Faut bien que la lie vive...

Alors revenons un instant sur la sémantique du propos : le suicide est défini comme une action volontaire menant à la mort.

Piloter est un acte possiblement dangereux, du moins risqué, du moins davantage aventureux que tricoter au coin du feu... le pilotage peut-il être considéré comme une action volontaire menant à la mort ?

Non, c'est certain. Voler est un loisir, un sport, un plaisir... Celui qui vole ne souhaite pas mourir, donc le pilote n'est pas suicidaire a priori.

Conduire une voiture est un acte possiblement dangereux, du moins risqué, du moins davantage aventureux que tricoter au coin du feu... la conduite peut-elle être considérée comme une action volontaire menant au meurtre ?

Non, c'est certain. Conduire est une nécessité sociale, un loisir, un plaisir... Celui qui conduit ne souhaite pas tuer, donc le conducteur n'est pas un meurtrier a priori, n'en déplaise aux mystiques de l'église Perrichon.

Pourtant...

Dès lors qu'un individu - mettons un crétin d'envergure moyenne - décide de conduire son char avec deux grammes, de griller des feux ou d'astiquer le champignon, il devient meurtrier en puissance.

Parce que s'il percute un innocent cycliste et le tue, il devient meurtrier au sens sémantique du terme : qui cause la mort d'autrui.

Bon... je sais que l'exemple est mauvais car il n'existe pas de cycliste innocent au sens où le vélo est une invention satanique.

Et bien c'est tout pareil avec nos zinzins.

Dès lors qu'un pilote décide de s'affranchir des règles de sécurité, voire simplement des usages sécuritaires, il devient suicidaire en puissance.

Parce que si à sa décision initiale de prendre un risque, calculé ou non, s'ajoute un paramètre extérieur aggravant une situation déjà délicate, plus aucune solution de repli ne s'offre au décisionnaire qui a donc commis un acte volontaire menant à la mort.

En fait, la sémantique est autant dépourvue de nuance que les actes que nous accomplissons : celui qui appuie sur la détente est le meurtrier ; Point. Chacun sait ça, hormis les vautocats*.

L'auteur** du courrier n'a pas besoin qu'on lui rappelle les faits, leur contexte ou les cruelles conclusions de l'accident qui l'endeuille.

En revanche, moi j'en ai besoin. Car ce courrier accusatoire m'a passablement démonté la cervelle, m'obligeant à revenir sur ma réflexion, et soupeser mon degré de monstruosité.

Inutile qu'on me rappelle que j'étais absent le jour de la distribution d'altruisme. Il est vrai que je vois plus d'humanité dans un chien que dans la plupart des bipèdes qui foulent Gaïa. Il est également exact que je déteste le mensonge ou la persuasion, dès lors qu'il s'agit d'absoudre les cons de leurs fautes. Désolé... j'ai pas l'éthique d'un tordu de vautocat*.

L'expression ''c'était le meilleur d'entre-nous'' me faire grincer : il est mort, pas nous !

Donc les conditions... Survol d'un espace inhospitalier, panne moteur et boum. Pas la peine d'en dire plus.

Le pilote n'ayant pas respecté une règle élémentaire de sécurité, je récuse les termes de ''pilote très prudent'', et remplace par ''pilote pas du tout prudent'', en application de la règle sémantique d'un dictionnaire aussi têtu qu'insistant : action volontaire menant à la mort.

Ici l'action volontaire est de voler hors d'un cône de sécurité ; la conséquence est la mort : c'est la définition sémantique du suicide.

Parce que si on va par là, le consanguin qui joue à la roulette russe avec un automatique a également une chance de s'en sortir... si l'arme s'enraye !

Et tant qu'à pousser encore plus loin l'ignominie, sans récuser les termes de ''solide expérience'', j'ajouterais ''de merde''... solide expérience de merde. Mouais. Pour se faire bananer de la sorte...

Un pilote peut totaliser un million d'heures de vol ; s'il n'a jamais connu la moindre difficulté, alors il n'a aucune expérience, ou alors une solide expérience de merde.

Je sais, c'est politiquement pas correct de causer comme ça d'un pauvre gus trépassé.

Je sais qu'il faut enrober la vérité, voire un peu mentir, pour rester dans le camp des bien-pensants, des bien-disants, des généreux et des altruistes.

Je peux pas. La faute à ma mère, mauvaise femme qui me giflait quand je mentais.

Puis surtout, j'emmerde la bien-pensance ou la bien-disance. Ce n'est pas mon univers. Le mystique, la diplomatie, l'idéologie... ces concepts me dépassent. Je vis dans le réel et ne comprends que cela.

Quand le marteau tombe sur ma tong, le seul responsable est celui qui charpente à l'hawaïenne. Ni le bon dieu, ni une sorcière, ni le fabricant de marteaux (encore qu'il aurait pu percer un trou pour accrocher l'outil du diable !). Alors je dis aïe, puis bordel-de-cul-de-merd..., puis je me marre parce que c'est pas possible d'être aussi con. Ensuite je file à l'hosto en maugréant après le crétin qui a inventé la pédale d'embrayage.

Comme dit Gilou, philosophe-diéséliste et psycho-chaudronnier : on a inventé le mensonge pour que certaines vérités soient acceptables.

Bons vols, avec ou sans rigueur, la narration compensera.

Miguel Horville

* vautocat : vautour-avocat
** auteur : avec ou sans ''e'', mais de grâce, surtout pas autrice

ANCIENS EDITOS
Et s'il y avait moyen de ne pas disparaître ?
juillet 2023
Un constructeur qui se fout bien du monde
juin 2023
Quand sonne l'heure
avril 2023
Situations conflictuelles
mars 2023
Le coup du marteau sur la tong
février 2023
Mon curé chez les ulmistes
janvier 2023
Les complices
décembre 2022
Quand les clubs nous font voler
octobre 2022
Fin de cycle sur tapis rouge
septembre 2022
Quand l'intégrisme vert vire au kaki
août 2022
Les règles et ce qu'on en fait
juillet 2022
Grand pouvoir et irresponsabilité
juin 2022
Un martien, sinon rien...
avril 2022
Et si on taxait l'indécence ?
mars 2022
Une lente descente vers le désenchantement
février 2022
Un ''sentiment'' d'augmentation...
janvier 2022
Histoire d'un voyage ordinaire extra
décembre 2021
MANEX pour OBL en OPS ULM
octobre 2021
MULM de la FFPLUM : une réussite !
septembre 2021
Du bal des timbrés aux joyeux suicidés
août 2021
Une idée féministe... l'ULM inclusif tendance woke sauce Fayence
juillet 2021
Une balle dans le pied... Une autre dans la tête !
juin 2021
Monopole, le chemin de la régression
mai 2021
La pilule de la veille
avril 2021
L'argent des autres
mars 2021
Comparaison n'est pas raison
février 2021
Fédérer, uniformiser... désunir
janvier 2021
De quoi j'me mêle ?
décembre 2020
Le diable se cache dans les petits caractères
novembre 2020
La cocorilose* en inaction
octobre 2020
J'ai perdu mon ombre... et bientôt ma liberté
septembre 2020
Punir les pilotes ; une idée citoyenne !
août 2020
Et Dieu créa la différence
juillet 2020
Bonne fête, mère Mozette
juin 2020
Vivre riche, sans modération
mai 2020
Histoire d'un rêve qui se termine
avril 2020
Le virus qui rend tout fou
mars 2020
Ceux dont la vie vaut plus
février 2020
Les bonnes résolutions
janvier 2020
Les pendul' à l'heure
décembre 2019
Pour qui roule la fédé' ?
novembre 2019
Qualif' radio : le début du renoncement
octobre 2019
Cherche ULM désespérément
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013


La méritocratie des branleurs ;
comment accélérer le déclin
Comme j'ai trop d'amis et que cette charge affective me pèse, j'ai décidé d'en perdre quelques uns ce mois-ci et de rafraîchir mon portefeuille d'ennemis. Et puis, ma mauvaise foi n'étant pas totalement assumée, je passe directo en mode vieux con. La faute à une gamine qui m'a lâchement rendu grand-père......

Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2023













page générée en 0,91 sec.