logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito mars 2022
155 articles .......... anciens éditos


vignette
Et si on taxait l'indécence ?

La FFA, par la voix de son président Jean-Luc Charron, s'insurge contre ce qu'il qualifie de ''discrimination'' : l'exclusion de l'aide temporaire de quelques centimes par litre de carburant offerte aux français pour compenser les augmentations dues aux circonstances géopolitiques actuelles.

À la veille de l'élection présidentielle, Jean-Luc Charron a envoyé une lettre au premier ministre pour dénoncer une ''discrimination'' ciblant l'aviation légère, exclue du dispositif d'aide de l'état sur l'achat de carburant : ''...au moment où il est nécessaire d'aider l'ensemble des concitoyens pour faire face aux conséquences de la crise que nous connaissons, l'aviation en est exclue...''. Et de poursuivre dans une allocution accordée à Frédéric Bénadia (Podcast de l'Aviation) que l'aviation légère, secteur important pour l'économie et l'innovation, est gravement en danger...

Il serait dès lors intéressant de définir pourquoi l'état, généralement si peu enclin à aider totobilistes, leur accorde cette généreuse dotation. Evoquons :
- Peut-être pour éviter que les ronds-points se couvrent de jaune entre les deux tours des présidentielles...
- Peut-être pour permettre aux vaillants français non (ou mal) desservis d'utiliser leur bagnole pour aller bosser...
- Peut-être pour sauver quelques emplois directement liés aux transports...
- Peut-être pour mettre du beurre dans les épinards des ménages les plus modestes...
- Sûrement en vue de la réélection du taulier...
- Sûrement pas pour promouvoir un loisir individualiste et luxueux, synonyme de pollution, de désordre et de nuisance !

Il est également intéressant de savoir à qui s'adresse l'aide, même si elle est donnée à tous.
- Aux ménages précaires...
- Aux travailleurs pauvres...
- Sûrement pas aux nantis...
- Assurément pas aux nantis individualistes, pollueurs, générateurs de désordre et de nuisance !

Je force à peine le trait.

Est-il digne, quand on représente une population qui s'adonne à un loisir tel que l'aéronautique, de réclamer une équité de traitement avec des pauvres bougres qui peinent à finir le mois, généralement entre le 10 et le 15 ?

Etant crédité d'un revenu annuel voisin du seuil de pauvreté *, je suis sans doute le pilote le mieux placé pour répondre à cette question : c'est PARFAITEMENT INDIGNE !

C'est gerbant et glaçant de cynisme. Car l'aviation légère n'a, dans son immense majorité, aucun modèle économique viable. Elle est adossée à des structures existantes qui coûtent à la collectivité (c'est à dire à l'ensemble d'une population qui n'en profite pas et qui n'en subit généralement que les nuisances). L'aviation légère ne survit qu'en tendant la main. Je ne serais pas étonné de découvrir un jour, un président de club laver des parebrises au feu rouge... s'ié vou plé !

Le cas des ULM est différent, puisque cette discipline ne nécessite pas de plate-forme homologuée, qu'elle peut se passer des organismes de contrôle et que les appareils sont généralement assumés par des propriétaires privés qui gèrent les dépenses connexes sans notion de rentabilité. On n'investit pas dans un ULM : on achète un ULM. La suite dépend des seules ressources du proprio.

Mais revenons à nos moutons.

Donc la FFA boude qu'on lui refuse quelques centimes par litre de coco.

Bien.

Qu'ont fait les présidents successifs de FFA pour trouver une solution pérenne à l'avidité gloutonne de Saint Lycoming ?

Un numéro de claquettes pour encenser la farce électrique, prétexte à calmer (en palpant gras) quelques élus un tantinet radicolo-totalitaires et à engloutir 20% de son budget dans 6 machines dont la rentabilité est plus qu'hypothétique et le bilan carbone global aussi connu que la pollution générée par l'extraction des terres rares servant à fabriquer les précieuses batteries qui les équipent. Pollution qui ne nous gêne pas, puisque située à 6 ou 7 mille kilomètres de nous zôtres.

Et à part ça ?

Qui a imaginé, élaboré et pris en charge la re-motorisation à minima des avions de club ? Pas la FFA à ma connaissance. Non. C'est à une entreprise privée non subventionnée **, Nogaro Aviation, qu'on doit le DR400 Rotax 912 iS 2+1 capable de descendre sa consommation à 11 litres/heure en instruction et 15 litres en croisière à 100 kt.

A se demander si un avion de club moderne et économique n'est pas un problème pour une fédération. Comment tenir un aéro-club autonome et rentable ? A l'instar des nombreuses entités ULM non affiliées à la FFPLUM.

Puis, à quoi rime de réclamer des centimes, quand on est si fier de son investissement électrique dont on vante les vertus à commencer par l'écologie, sur laquelle on pisse par ailleurs en cramant des 25 à 40 litres de jus pour transporter un à deux gugusses ?

D'ailleurs d'écologie, parlons-en.

Comme pour moi et ma génération l'affaire est pliée, je demande à mes mômes... ou plutôt non. Plus parlant que des blablas pipeautés, je constate leurs contradictions : SUV pour mener la progéniture à l'usine de formatage idéologique ; jets commerciaux pour le séjour aux Maldives ; clopes ; Mc Do...
Bah... si les premiers concernés s'en tapent, la conscience écolo germera sans moi. Et tant qu'à crever, autant crever bronzé ; et vive le soleil ; et vive la vitamine D !

Fin de parenthèse.

La question est posée : le représentant d'une fédération aéronautique motorisée conserve-t-il un minimum de dignité en réclamant une équité de traitement avec la population la moins fortunée ?

Pour moi, la réponse est NON. Et je prie pour qu'aucun représentant ULM n'ait une idée aussi tordue. Et pour nous en préserver, je suis même favorable à ce qu'on taxe d'indécence comme on taxe l'essence !

Comme dit Gilou, philosophe-diéséliste et psycho-chaudronnier : des français n'ont pas assez pour manger, se loger ou avoir chaud. Mais ils réclament de l'aide pour voler... Les gens ont d'étranges priorités !.

Bons vols et beaux vols, tant qu'on le peut.

Miguel Horville


* Je vole en ULM sur les acquis d'une vie passée. Je ne perçois aucune aide et cesserai de voler quand le blé viendra à manquer.

** Nogaro Aviation qui a oeuvré en fonds propres n'a perçu une aide du conseil régional qu'après obtention de résultats.

ANCIENS EDITOS
Et si on taxait l'indécence ?
mars 2022
Une lente descente vers le désenchantement
février 2022
Un ''sentiment'' d'augmentation...
janvier 2022
Histoire d'un voyage ordinaire extra
décembre 2021
MANEX pour OBL en OPS ULM
octobre 2021
MULM de la FFPLUM : une réussite !
septembre 2021
Du bal des timbrés aux joyeux suicidés
août 2021
Une idée féministe... l'ULM inclusif tendance woke sauce Fayence
juillet 2021
Une balle dans le pied... Une autre dans la tête !
juin 2021
Monopole, le chemin de la régression
mai 2021
La pilule de la veille
avril 2021
L'argent des autres
mars 2021
Comparaison n'est pas raison
février 2021
Fédérer, uniformiser... désunir
janvier 2021
De quoi j'me mêle ?
décembre 2020
Le diable se cache dans les petits caractères
novembre 2020
La cocorilose* en inaction
octobre 2020
J'ai perdu mon ombre... et bientôt ma liberté
septembre 2020
Punir les pilotes ; une idée citoyenne !
août 2020
Et Dieu créa la différence
juillet 2020
Bonne fête, mère Mozette
juin 2020
Vivre riche, sans modération
mai 2020
Histoire d'un rêve qui se termine
avril 2020
Le virus qui rend tout fou
mars 2020
Ceux dont la vie vaut plus
février 2020
Les bonnes résolutions
janvier 2020
Les pendul' à l'heure
décembre 2019
Pour qui roule la fédé' ?
novembre 2019
Qualif' radio : le début du renoncement
octobre 2019
Cherche ULM désespérément
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016


Presbyte cherche gros caractères
Ma vie de pilote s'est trouvée quelques temps malmenée par les errements d'un facétieux transpondeur. Avant, je jouais à cache-cache avec les contrôles. C'était parfois drôle, parfois gonflant. Un coup j'te vois, un coup j'te vois plus. Ce qui m'amène à confirmer que les contrôleurs sont pour la plupart...

Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2022













page générée en 0,06 sec.