logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Dossiers

<< page..12345678..page >>


Dominique Méreuze et Hugues Le Cardinal qui quitte la DGAC.


AG FFPLUM 2011


Objectif sécurité



Accès rapides


Le rapport moral

Selon Dominique Méreuze rappelle que le succès de l'ULM en France, toutes classes confondues, est essentiellement lié à une réglementation bien adaptée globalement, basée sur un système déclaratif qui a fait toutes ses preuves. Ceci en préambule afin de justifier le combat déterminé et acharné (aux côtés de la DGAC) pour ne pas tomber dans les griffes de l'Agence Européenne (EASA) dont le Règlement européen 216/2008 ne lui permet de travailler qu'à partir d'un système basé sur la certification. Il rappelle qu'allégé ou non, ce système sera toujours pour nous plus compliqué, contraignant et astreignant, et qu'un effet de cliquet décrit par Jean-Claude Roussel, précédent Président de la FFA, rend pratiquement impossible tout retour en arrière.



D. Méreuze propose de porter l'effort sur l'annihilation d'un second danger plus pernicieux et difficile à maîtriser : la ''sécurité'' des vols. Selon le président de la FFPLUM, si cette dernière devait prendre une pente descendante et s'orienter vers l'aléatoire, cela précipiterait le mouvement ULM dans de grandes difficultés. Dénonçant la perte du sens des responsabilités, le principe de précaution poussé à l'extrême, la judiciarisation dans tous les domaines, le refus du risque calculé, l'exigence de l'obligation de résultat dans toute action ou l'appât du gain à l'occasion des accidents, il craint que les politiques ne s'emparent à terme de notre mouvement pour radicaliser les options de sécurité. Ainsi son propos se centre sur l'exemplarité de notre fonctionnement afin de maîtriser l'accidentologie.




Rapport moral en pdf


<< page..12345678..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2024
















page générée en 0,09 sec.