logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Dossiers

<< page..123456789..page >>


La ''Big Arnaque Compagny'' en pleine effervescence ! © beninplus


Arnaques aux petites annonces


Pigeons plumés



Accès rapides


Pour des gogos dans le besoin

Un standard intercepté avant parution sur ULMaG.fr :
annonce postée le 21/10/2010

Information
offre de prêt pour particuliers sérieux, PME et PMI
nom : Alain ZINGARETTI
téléphone : 0645118742
e-mail : zingaretti.alain@yahoo.fr
visible : département : Aude (11) - aérodrome : 11000 - pays : FRANCE
Cher mesdames et messieurs - - Je viens par ce courriel vous apporter mon soutien financier étant dans la capacité de vous octroyer, à vous qui êtes dans de réels besoins financiers. - Toute demande devra être appuyée d'un but précis et le demandeur doit disposer d'une garantie immobilière ou à défaut un emploi stable. - Tout interessé devra m'appeler ou m'écrire un texto au 0645118742 afin que je les rappelle dès que libre ou m'écrire: zingaretti.alai@yahoo.fr - - Salutations


Encore une adresse YAHOO !

Sauf que cette fois c'est l'arnaqueur qui croit au père noël.
Pas besoin d'explication cette fois... vous aurez-tous compris : on vous propose un prêt, sans conditions particulières ; le formulaire est consternant de bêtise ; le dossier est toujours accepté et vous avancez les frais de dossier qui s'élèvent à 200 ou 300 euros. Bien sur vous ne verrez jamais rien venir et le prêteur basé en Afrique Centrale n'existe pas.




Le vendeur aux multiples identités

Voici une petite arnaque ordinaire interceptée avant parution sur ULMaG.fr :
annonce postée le 25/11/2010

vends
ULM Pioneer 200 (18000€)
prix : 18 000 euros
nom : Andra Oma
téléphone : 0179759811
e-mail : amelrouz@yahoo.fr
visible : département : Pas-de-Calais (62)
marque : Pioneer - modèle : 200 - année 2006 - biplace - cellule 450 h - moteur Rotax 912 UL : 450 h - hélice Onk s - parachute oui, prochaine révision 2011 - première main oui - écolage oui
Le Pioneer 200 est un ULM - Il est de 450 heures et est de 2006 - Moteur Rotax 912 UL - Puissance 80 hp - V.N.E. 240 km/h - Vitesse max. 205 kml/h / 225 km/h - Vitesse de croisière (à 75%) 195 km/h / 215 km/h - Vitesse de décrochage 62 km/h - Vitesse de montée optimale 110 km/h - Distance décollage / atterrissage 100 m / 100 m - Taux de montée 1000 ft/min - Taux de roulis 90 °/s - Autonomie (à 75%) 600 km - Consommation (à 75%) 15,8 l/h - Plafond max. 6000 m - Longueur 6,15 m - Envergure 7,55 m - Largeur cabine 105 cm - Capacité réservoir 54 l - Espace bagages 226 l - Finesse 11:1 - G limits +4 / -2 - Masse à vide 272 kg - Masse max. (avec parachute) 450 kg - Le prix est bien sur de 18000€ prix ferme.


18 000 euros un Pioneer 200 de 450 heures ! Génial ! Nous téléphonons tout de suite pour demander quelques précisions : où est-il basé, quel est son historique, quand pouvons-nous venir le voir... Le téléphone est un fax... Zut ! Alors nous rédigeons un mail. La réponse du vendeur (qui entre temps change d'adresse mail pour prendre sandratommaso@yahoo.fr) est décevante : c'est la simple répétition des caractéristiques, genre de fiche technique sans âme. Où est basé l'ULM ? Amiens. Super, nous pouvons nous y rendre ce week-end. Mais le vendeur ne peut que lundi, ou mardi...

Nous expliquons que nous aimerions lui parler, mais que son phone est inactif. Il nous donne un GSM : 06 45 97 78 80. Petite recherche sur internet : ce numéro est déjà attribué à un vendeur de Mini Cooper en Vendée. Il en vend des trucs ce monsieur. Nous recherchons par l'un de ses noms : Sandra Tommaso : cette fois la pêche est bonne. Ce nom apparaît dans un tas de forums en avertissement de fraudeur aux annonces. Le principe est de faire payer par un intermédiaire les frais de déplacement des véhicules mis en vente à l'étranger. L'arnaqueur fournit des tas d'infos : copie de passeport, carte grise... manque de bol, quand on cherche le non-gage avec l'immat des voitures à vendre, le service des cartes grises indique que le véhicule n'existe pas. Pour le Pioneer 200, nous continuons par mail à titiller le vendeur : a-t-il la fiche de pesée, les papiers sont-ils à jour.... ?

- Oui j'ai la fiche de pesée et je vous rassure que les papiers sont en règle. Bien sur que ma machine est conforme à la description et je vous rassure aussi qu'elle n'a aucun problème d'ordre technique et mécanique pas de frais ni de réparation a prévoir. Je vous le vends avec une garantie de 3 mois. Pour le règlement je veux un virement sur mon compte.

Un virement ?
Une garantie ?

Nous relançons : quelle est l'identification de la machine, de la radio.... ?

- Dans un premier temps, vous n'avez pas besoin d'immatriculation, et le numéro de série de l'appareil. C'est seulement à partir de la concrétisation de l'achat qu'il vous sera remis tous les documents nécessaires. Pour l'assurance pas de soucis a vous faire mon assurance est toujours valable et vous pouvez l'utilisé le temps de faire le votre. Si ok pour l'achat je vous prie de me faire parvenir vos coordonnées et nom prénom pour que je puisse établie le contrat de vente Si a l'achat il ne vous intéresse pas vous êtes libre de refusez l'achat. Merci de vite répondre car j'ai d'autres offres.

Et par un autre mail, le vendeur nous donne spontanément son RIB !
Impossible de résister au plaisir de le rendre public :

BENEFICIAIRE : AHOYO / RIB : ETABL: 20041 GUICHET: 01006 N°DE COMPTE: 0775779P027 CLE RIB: 47 IBAN : FR74 2004 1010 0607 7577 9P02 747 BIC (SWIFT) : PSSTFRPPLIM BANQUE POSTALE Pays : FRANCE

Ahoyo ? un nom de plus dans la longue collection de pseudo de l'individu.
Notre dernier mail se fait plus insistant et le pousse davantage dans les cordes. En attente d'une réponse.

DERNIER REBONDISSEMENT :

Devant notre insistance, le vendeur envoie la carte d'identification de son Pioneer. Immédiatement, nous faisons analyser le document par la DGAC. Bien sûr, il s'agit d'un faux. Mais pas entièrement faux. L'individu s'est procuré une vraie carte (sans doute à la faveur d'un faux achat), puis l'a falsifiée de manière peu habile. Ainsi la carte concerne un Skyranger et non Pioneer, le nom est faux, l'adresse et la date de mise en circulation aussi, mais les numéros de série et d'identification sont conservés. Ce faisant, l'arnaqueur réalise un faux en écriture, falsification de document administratif et fraude à l'état (plus d'autres crimes encore...). L'ULM qui stationne soit-disant à Amiens est administrativement basé à Arcachon. Un détail de plus dans l'incohérence du dossier.

Nous avons jugé bon de communiquer le dossier à la BGTA SO qui semble intéressée par l'arnaque.

Notre arnaqueur n'a pas hésité pas à voler une photo à AIRLINERS.COM pour appuyer son argumentaire.


Fausse carte d'identification.


Photo ''empruntée'' à AIRLINERS.COM pour les besoins de l'arnaque.





Même numéro de téléphone cette fois pour la vente d'une voiture Mini Cooper...



<< page..123456789..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2021













page générée en 0,02 sec.