logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Essais

<< page..12345..page >>


Le J170 offre un comportement neutre en évolution, se montre réactif et dynamique, et reste parfaitement contrôlable à basse vitesse.


Jabiru J170 2.2


Petit gabarit, grandes ambitions



Accès rapides


Quand la simplicité prime

Les portières de type automobile dégagent un large accès. Monter à bord est aussi simple que dans n'importe quelle auto. La magnifique sellerie en cuir optionnelle est malheureusement trop lourde au regard de la masse à vide ; mieux vaut se contenter des coussins de série, au demeurant assez confortables. L'intérieur est entièrement moucheté dans les tons gris clair. Aucune moquette, ni flocage n'alourdit le poste de pilotage, ce qui permet de vérifier l'épaisseur et le sérieux de la stratification. Le manche de pilotage est unique au centre. Une jolie pièce dont la cinématique est apparente. On le prend en main en appui sur l'accoudoir, de façon décontractée et naturelle. La console centrale reçoit par ailleurs le frein hydraulique couplé muni de son verrou de parking (un simple cliquet qu'il faut retourner pour rouler). La planche de bord reçoit les instruments nécessaires pour voler en ULM et la radio. La commande des volets se situe à l'emplanture de l'aile gauche et n'est donc accessible que de la place correspondante. Elle offre trois positions et verrouille par flexion du levier. Le trim' de profondeur mécanique a été remplacé par un module électrique, la commande d'origine étant jugée peu pratique. Profondeur et volets commandés par Teleflex offrent un fonctionnement doux presque exempt de jeu. Si tout est fonctionnel, accessible et simple d'utilisation comme de conception, une réserve doit toutefois être émise en ce qui concerne les commandes de gaz, dont la cinématique est imprécise à bas régime (roulage, atterrissage...). Un détail à revoir pour plus de confort.


Les portières de type automobile dégagent un large accès.


Le manche est bien implanté et d'un fonctionnement doux et sans jeu, exigeant peu d'effort du pilote.


Les trains d'atterrissage provenant du quadriplace J400 sont largement dimensionnés pour un usage école ou une maladresse.


La finesse du J170 est principalement dûe à une aérodynamique travaillée et des liaisons carénées. Seuls les trains génèrent de la traînée.



<< page..12345..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2024
















page générée en 0,04 sec.