logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Essais

<< page..12345678..page >>




Evektor Eurostar SL - 912 S


Luxe et confort



Accès rapides


Comme dans un 4x4... de luxe !

J'accède ''religieusement'' à bord de cet aéronef flambant neuf. Pas de marche-pied ; on grimpe sur l'emplanture en évitant la zone des volets. L'atmosphère n'invite pas à débarouler dedans avec de la terre aux semelles. Le raffinement de l'intérieur, les velours tendus, les sièges bi-tons ou encore les soufflets de pied de manches exigent une attention extrême. On ne pénètre pas : on s'infiltre. La verrière levée monte à une hauteur impressionnante. Ses vérins sont toutefois assez costauds pour s'opposer à une petite brise. Je saisis le bord du cadre pour la fermer, puis tire sur la poignée arrière pour forcer la fermeture. Il faut y aller d'un coup pour verrouiller la gâche type automobile. N'osant brusquer le précieux mécanisme, je m'y reprends maintes fois avant que le voyant de sécurité du tableau de bord ne s'éteigne. Ce faisant, j'ai droit à un rappel à l'ordre de mes lombaires fatiguées. Chose curieuse et pas désagréable, on est assis haut, un peu comme dans une voiture, ou plutôt un 4x4. Du coup, on comprend mieux le volume de la bulle et sa hauteur. Et surtout, on profite d'une vision panoramique inégalable sur plus de 300°. La boutique est fermée, mais sous 30° et malgré le génial pare-soleil coulissant, je dois rouvrir pour ne pas suffoquer durant la check'. A ce niveau de perfectionnement et de prix, je m'étonne de ne pas trouver un dispositif d'ouverture partielle (c'est vrai aussi pour les autres ULM de ce type). J'en suis comme d'habitude, réduis à coincer mon coude sous le cadre pendant la chauffe et le roulage. Car au sol, les aérateurs restent tristement inefficaces. L'ergonomie d'ensemble est parfaite, avec commandes mécaniques de trim' et de volets entre les sièges. La commande de gaz micrométrique centrale sera jugée selon les capacités ambidextres de chacun. Contrairement à une précédente appréciation (essai du Sporstar), celle-ci est douce, avec un verrouillage précis. Les freins différentiels aux palonniers sont puissants et dosables. Les équipements basiques du modèle d'essai me conviennent parfaitement. C'est propre, bien disposé... chic. Derrière les sièges, très accessible au sol ou en vol, le coffre à bagages de 175 litres supporte 15 kg. Capitonnage assorti, of course.


Sièges matelassés, soufflets aux pieds de manches, tissu tendu, moquette... luxe et raffinement sont omniprésents.


Aisément accessible au sol comme en vol, le coffre loge un volume important limité à 15 kg de bagages.


Le détail qui tue : un store accordéon se déploie sur la baie...


Il est guidé par un rail fixé sur la barre anti-écrasement et verrouillé par une molette. Parfait !


Quatre pochettes magnifiquement intégrées permettent de déposer les menus objets...


... encore une démonstration du soin et de la qualité des finitions.



<< page..12345678..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2021
















page générée en 0,01 sec.