logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Humour

<< page..12..page >>


La face éclairante étant l'extrados des pales, le pilote d'un aéronef tractif ne souffre pas d'éblouissement et l'hélice signalée est très visible au sol.


PdA 22 : nouveauté

avril 2022 - par ULMag

Hélice E-Props connectée

Assez de conformisme ; place à l'inventivité et à l'originalité. C'est un maître-mot en forme de défi qu'à lancé Anne Lavrand, gérante de la société E-Props, à ses ingénieurs. Innover pour progresser et préparer l'avenir. C'est bien sûr Jérémie Buiatti, son directeur général et responsable du bureau d'études qui a répondu du tac au tac, avec une hélice connectée.



Idée lumineuse pour hélice brillante

En fait, il ne s'agit pas d'une nouveauté, parce que l'entreprise utilise depuis longtemps un outil de développement consistant en un moyeu d'hélice bourré de capteurs et de composants utiles à l'acquisition des forces et contraintes de cet élément hyper stressé.
Le produit existant déjà, l'idée était de détourner sa fonction première pour une utilisation ''grand public'' ludique. Les technologies LED et Bluetooth étant devenues légères, fiables et peu onéreuses, pourquoi ne pas en équiper les hélices pour différentes fonctions.
La première idée a été d'envoyer des informations de fonctionnement au pilote : régime de rotation, niveau de vibrations, température... Jusque là, rien que fait l'outil de développement ne fasse déjà. Le moyeu carbone E-Props dispose de suffisamment de place pour intégrer cette technologie sans modification du design.
La deuxième idée était de faire participer la technologie au design des hélices et aussi à la sécurité passive des aéronefs. Pour cela, de puissantes LEDS sont intégrées aux pales par un procédé innovant d'inclusion, et alimentées via le moyeu par un astucieux procédé d'induction sans contact comme pour les chargeurs de smartphones. Enfin un module BT dédié permet au pilote de varier l'éclairage, changer les couleurs, donner des motifs , faire clignoter... La face éclairante étant l'extrados des pales, le pilote d'un aéronef tractif ne souffre pas d'éblouissement et l'hélice signalée est très visible au sol (pour éviter les accidents par contact) et même en vol, notamment en contre-jour.
D'autres idées sont à l'étude, comme l'utilisation des pales comme super émetteur VHF, le carbone étant un excellent conducteur pour ce genre d'application, ou la réduction du niveau sonore du moteur par un procédé ANR (active noise reduction) d'émission d'ondes ''absorbantes'' s'opposant à l'émission du moteur.
La miniaturisation des composants donne des ailes aux créateurs, dès lors qu'on leur permet de s'exprimer librement. Cela semble être le cas chez E-Props qui remporte un franc succès avec ses hélices à pas variable en vol, d'une masse de 4 kg avec cône et accessoires de gestion. Une masse jugée impossible à approcher selon de nombreux ''spécialistes'' conformistes.
Si l'hélice connectée non encore finalisée n'est pas encore proposée à la vente, l'enseigne de Sisteron a déjà défini le logo qui ornera sa nouvelle usine de 4000 m², en rupture avec le conformisme et avec pour slogan : Light is Right !


Une entreprise rebelle qui se pare d'une enseigne à son image.



<< page..12..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2022













page générée en 0,01 sec.