logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Coup de gueule novembre 2016
15 articles .......... anciens CdG

vignette
''ça'' m'emmerde

Gonflés d'une suffisance à l'haleine de pet, des trous de cul journalistiques se dévoilent parfois, montrant sans ambiguïté l'estime qu'ils ont pour tout ce qui n'est pas eux...

Ainsi, tombant sur BFM pour connaître le résultat d'une consultation électorale, j'entends une fière représentante de la caste qui-ne-se-prend-pas-pour-de-la-merde annoncer et répéter en boucle son ânerie du jour : ''ça a bien voté aujourd'hui'' !

Alors pour cette imbécile qui a chopé son permis de piailler dans une tirette à deux balles, on va faire comme à l'école, d'une époque qu'elle n'a pas connue... La phrase est composée d'un auxiliaire (avoir), d'un sujet (ça), d'un circonstanciel de temps (aujourd'hui) et d'un adverbe qualifiant (bien).

Dans le cas présent, ''ça'' est une entité indéterminée. Mais replaçant la phrase dans son contexte, l'entité est parfaitement identifiable : ''ça'' signifie les gens qui se sont rendus aux urnes, autrement dit : les votants.

Donc ''ça'', que mon dictionnaire identifie comme pronom démonstratif masculin singulier et contraction sémantiquement faible de ''cela'', prend un caractère péjoratif quand il s'applique à une personne ou un groupe d'individus.

Visiblement, l'andouille microphonée n'a pas appris cela.

Donc pour la prochaine échéance électorale, à défaut de compenser une instruction qu'elle a probablement expédiée par correspondance, et un diplôme qu'elle a supposément obtenu à la sueur de ses genoux, je propose que la clochette fêlée se grave au creux de la main la phrase suivante : ''les votants furent nombreux aujourd'hui'' ; c'est moins ''jet-set'' que l'originale, mais c'est un peu plus français et sûrement moins hautain.

Et qu'elle se rassure, les français la comprendront quand même...

Et si d'aventure ses cons disciples revoyaient leur vocabulaire, peut-être ne les considérerait-on pas comme les valets serviles des castes nauséabondes dont ils se sont rendus dépendants, et fréquemment complices.

Miguel Horville

ANCIENS COUPS DE GUEULE
Drones : CQFD
juillet 2019
Dans la jungle des territoires
octobre 2018
''ÇA'' est de retour
avril 2018
Humour blanc
décembre 2017
''ça'' m'emmerde
novembre 2016
Discours populistes
juillet 2016
Le plus grand danger pour l'homme
septembre 2010
Tchernobyl II : le retour
juin 2010
Travailler plus, pour qu'ils s'éclatent
mai 2010
Fallait s'y attendre
avril 2010
Nos élus sont-ils à leur max' ?
octobre 2009
1789... en Chine
juillet 2009
Tata Nano : défi ou pied de nez ?
mars 2009
Condamnation unilatérale
janvier 2009
Proposition de loi : merci qui ?
décembre 2008

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019





















page générée en 0,01 sec.