logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito décembre 2020
140 articles .......... anciens éditos


vignette
Le diable se cache dans les petits caractères

Il est possible d'assurer son smartphone contre le vol moyennant une somme quasi dérisoire. Quand on sait le prix de certains modèles, c'est une aubaine. Une douzaine d'euros par an pour en sauver parfois mille...

Ceci ressort des grandes lignes et de la théorie. Parce qu'à lire attentivement les conditions de certains contrats, parfois de grands opérateurs, on en découvre d'étonnantes, en petits caractères. Ainsi l'un d'eux assujettit l'indemnisation à un vol conséquent d'une agression ayant entraîné une ITT de 4 jours minimum !

Seulement ? Pourquoi pas ...ayant entraîné la mort ! Sans oublier la franchise et l'interminable liste des exclusions... Bref, les petits caractères ont un rôle essentiel : baiser l'usager.

Admettons que les sociétés privées agissent comme elles l'entendent, de manière désinvolte ou abusive... si c'est dans leur nature, il convient de se méfier d'elles, de prendre le temps de lire et de les envoyer paître au cas échéant.

Mais quand c'est notre ami l'Etat, celui qui nous sauve de tout et de nous-mêmes, qui dispose de notre crédulité, ça devient carrément flippant.

Parenthèse anecdotique non essentielle. Quelques années en arrière, j'ai acheté une chaudière haut rendement, électronique, magique, bourrée d'astuces écologiques qui font de moi un pollueur de l'extrême en pastille verte (!?!). Cet achat ouvrait droit à une aide de l'état. J'ai donc sollicité le service concerné pour m'enquérir des conditions et du montant de l'aide.

- Les conditions de l'aide sont réunies.
- Bien, et le montant ?
- On saura ça quand le gouvernement aura voté le budget.
- L'ordre de grandeur ?
- Pas la moindre idée... Il faut que le ministère concerné ficelle son budget.
Bref, je suis le potentiel hypothétique bénéficiaire d'une aide, dont je ne connais pas le montant, ni la date de versement... Va investir dans l'écologie et l'avenir avec une offre aussi bordélique.

Pour en revenir à nos petites affaires d'ULM, dans son immense générosité, la DGAC qui a été provisionnée en conséquence, versera 20% de la dépense de remplacement de nos VHF 25kHz qui fonctionnaient très bien, afin d'en acheter de nouvelles super vachement utiles pour se poser à Roissy, Hearthrow, Amsterdam ou Francfort. Bien sûr avec un plafonnement à 400 euros (pour un ULM).

Organes de communication de la DGAC (la voix de son maître, comme disent les vilaines langues), FFPLUM et CNFAS rappellent aux étourdis que la manne s'arrêtera le 31 décembre 2020 et qu'après il n'y aura plus de subvention (étant entendu qu'il ne s'agit nullement d'une subvention, mais objectivement d'un ridicule dédommagement).

Déjà, il convient de préciser le contexte. Le guide du demandeur édité par la DGAC précise que la ''subvention'' ne sera accordée qu'aux demandeurs présentant une facture (matos homologué OSAC, main d'oeuvre et acheminement) ET la nouvelle LSA (licence de station d’aéronef) datée d'avant le 31 décembre 2020.

En cas d'une VHF seule, pas de problème. Mais quand il y a un transpondeur associé, la LSA fait l'objet d'un contrôle technique d'installation, par un atelier agréé, parfois éloigné. Il serait donc temps de se bouger le fion, d'autant que le confinement (allégé ou non), la météo automnale et la saturation de certaines structures ne facilitent pas les choses.

Fallait s'y prendre plus tôt... Ou fallait peut-être pas nous casser les noix avec ces débilités. D'autant que les ulmistes auraient pu y échapper s'il existait encore des ULM et des pratiquants. Bref, cela fera l'objet d'une prochaine réflexion.

Bon... ben pour l'instant c'est à peu près carré, hormis le concept qui pue des pieds.

Alors où donc est caché el Diablo ?

ICI :
Article III, règles de financement, alinéa D...

La subvention sera versée dans l'ordre chronologique de validation des demandes de subvention. Pour être validée, une demande de subvention doit être complète. Un délai de plusieurs semaines pourra s’écouler entre la validation d’une demande et le versement, en fonction de la file d’attente et du rythme des versements de l’agence INEA à la DGAC. Enfin, la DGAC procédera aux paiements dans la limite des fonds accordés par l’agence INEA au titre du contrat intervenu, soit environ 7,9 millions d'euros.

Sentez-vous comme moi ce parfum de baise ?

Connaissez-vous le budget de fonctionnement de l'INEA et de la DGAC dans le cadre de cette opération ? Connaissez-vous l'enveloppe globale que représente l'ensemble des demandes ? Quelqu'un s'en est-il enquis ?

Au passage : quid de l'égalité face à l'impôt (sachant qu'une subvention ou aide étatique est basée sur le principe de l'impôt dont l'équité est le corollaire) ?

Comme ça, les premiers servis auront l'assiette pleine et les autres les regarderont bouffer ! Wouah... c'est comme ça que j'aime l'administration française : imprévoyante, inégalitaire, bête.

Au lieu de préparer un audit en amont : ''combien coûtera la transition 8.33''. De provisionner une somme quelle qu'elle soit. Puis de participer directement au financement par un partage équitable. Non... une usine à gaz injuste et bordélique vaut toujours mieux qu'un truc simple et réfléchi.

- N'ayant fait aucune démarche dans le sens du remplacement de mon matos,
- n'ayant aucune envie de le faire,
- n'estimant pas justifié de quémander du blé aux contribuables européens pour mon loisir,
- ayant une aversion montante pour les exigences toujours plus nombreuses en regard des services en constante réduction,
- enfin volant en ULM de chez Roro à chez Jeannot,
je m'affranchis de la nécessité d'employer une VHF. Prochaine étape : retrait de l'antenne et du fusible : surdité et mutisme me feront voler en paix. Tant pis pour la sécurité et tout le reste. La radio n'étant pas obligatoire, voler sans ponctuera mon bras d'honneur à toutes ces sottises.

Comme dit Gilou, philosophe-diéséliste et psycho-chaudronnier : vire tout ce qui n'est pas indispensable au vol et tu obtiendras un bon avion (mais il dit aussi beaucoup de conneries).

Bons vols, à 20 km, pas plus de 3 heures.

Miguel Horville, non entendant, non communiquant

Lire le guide du demandeur (DGAC)

ANCIENS EDITOS
Le diable se cache dans les petits caractères
décembre 2020
La cocorilose* en inaction
octobre 2020
J'ai perdu mon ombre... et bientôt ma liberté
septembre 2020
Punir les pilotes ; une idée citoyenne !
août 2020
Et Dieu créa la différence
juillet 2020
Bonne fête, mère Mozette
juin 2020
Vivre riche, sans modération
mai 2020
Histoire d'un rêve qui se termine
avril 2020
Le virus qui rend tout fou
mars 2020
Ceux dont la vie vaut plus
février 2020
Les bonnes résolutions
janvier 2020
Les pendul' à l'heure
décembre 2019
Pour qui roule la fédé' ?
novembre 2019
Qualif' radio : le début du renoncement
octobre 2019
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020
















page générée en 0,93 sec.