logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito janvier 2020
130 articles .......... anciens éditos


vignette
Les bonnes résolutions

Nous sommes un mercredi de janvier ensoleillé, une matinée calme sans vent, peu humide et chaude. L'occasion de réaliser encore un vol merveilleux. Et parce que c'est janvier et que c'est la coutume, je décide de prendre de bonnes résolutions.

Aussi, parce que me bonifier est une obligation morale, je décide en cette nouvelle année de voler plus droit, plus rigoureux, plus sage et plus légal que par le passé.

Assurance checkée, carte d'identification à jour, LSA opérationnelle...
ULM révisé, carburant remplacé...

Reste à jeter un oeil sur les publications aéronautiques et je pourrai m'envoler.

Parce que OUI ! Pour 2020, je décide de consulter les publications avant chaque vol : messages aux navigants aériens (ou NOTAM - NOtice To AirMen), publications d'information aéronautique (ou AIP - Aeronautical Information Publication) et suppléments aux AIP (SUP AIP).

Ajoutons à cela une préparation météo approfondie : carte TEMPSI (TEMps Significatif) ; puis la WINTEM (WINd and TEMperature) ; l'observation METAR (METeorological Aerodrome Report) ; les prévisions TAF (Terminal Aerodrome Forecast) et GAFOR (General Aviation FORecast)... En vol, je m'informerai des phénomènes SIGMET (SIGnificant METeorological Information).

Bref en 2020 je vais faire péter de l'acronyme en mode fayot premier de la classe !

Et s'il subsiste un doute, je questionnerai en vol la gentille nana, ou le poilu mec du SIV (Service d'Information en Vol) pour blinder le truc.

J'oubliais... penser à téléphoner à toutes les zones activables pour connaître leur état d'activation. A moins que je demande à la GN ou au PM de me rencarder en route... Ouais, je ferai ça. Tout ça sans rien omettre.

Bon... Mais si je veux décoller vers 15 heures pour ma petite virée, je n'aurai pas trop de la matinée pour préparer le chantier !

Car il s'agit bien d'un chantier, que je m'apprête à lancer. Le service de l'information aéronautique (SIA) ayant été particulièrement prolifique ces derniers temps, avec la constance épistolaire prolixe qu'on lui connaît. Du coup, ce ne sont pas moins de 6 SUP AIP que je dois télécharger.

Et alors que je lis studieusement les documents, l'un d'entre-eux me propulse dans un abîme de perplexité. Il dit précisément que je ne dois pas survoler le point machin, et d'en donner la géolocalisation par un unique point GPS.

Sauf à imaginer un faisceau laser dardé vers le ciel qui couperait mes ailes, je trouve l'information surprenante. D'autant que le blabla accompagnateur explique que la restriction concerne le coeur du parc national de forêts, entre Chatillon-sur-Seine LFQH et le VOR de Rolampont RLP, de la Côte-d'Or à la Haute-Marne.

Et d'accompagner cela d'un joli dessin représentant une métastase d'environ 45 km d'Est en Ouest et 35 km du Nord au Sud.

Une tâche plus grande que certains pays ; les cibles forestières patrimoniales connues couvrant une surface de 6175 hectares... Mais admettons.

La restriction concerne une hauteur minimale de survol pour la CAG qui n'a pas de mission particulière. Bref les glandus papillons comme bibi.

Pour finir, les dispositions particulières du document renvoient sur le site du parc national des forêts d'Arc-en-Arbois.

Heu... ne sortirions-nous pas un peu du cadre aéronautique ?

Mais bon ; si mes bonnes résolutions doivent passer par ce tortueux chemin, alors amen...

Je charge donc le document PDF de 3 Mo totalisant 100 PAGES ! Bigre... J'suis pas prêt de décoller.

Mais dans son infinie mansuétude, le SIA précise quel article et quels alinéas je dois viser. Alors je lis... Et ce que je lis n'est autre que le blabla du SUP AIP autrement mis en page. Ce faisant, j'apprends que l'épinette dorée enfourche le chouchou des indes au printemps et que la galinette poivrée cogne sur le système des frugivores locaux.

Comprenant que mes bonnes résolutions de 2020 me conduiraient à ne pas m'envoler avant le milieu de la nuit, tant la documentation est riche et complexe, j'erre un moment sur la toile à la recherche d'une vidéo de chaton pétant les noix d'un labrador.

J'en trouve une dizaine, mais c'est un forum de pilotes professionnels qui attire finalement mon attention : il s'y dit notamment que la charge de travail pour la collecte et l'analyse de la documentation aéronautique OACI devient particulièrement chronophage pour les commerciaux. Certains expriment le risque de rater une information importante dans la masse d'informations secondaires, voire inutiles (trop d'info tue l'info).

Je n'y connais rien en préparation de vol commercial, mais quand je vois le volume de documents que je dois m'infuser pour un petit vol en ULM, j'ai idée que les ''vrais'' pilotes ne doivent pas se marrer tous les jours à décortiquer des pages de blabla indigeste.

Après un douzième café, j'attaque l'aspirine pour stopper une migraine en devenir. Je commence à plus trop le sentir, ce petit vol en ULM... Pas encore en l'air que j'ai déjà envie d'aller pioncer.

Suite à quoi j'attaque la météo. Si on excepte les acronymus merdicus qui ne veulent pas adhérer aux parois nauséeuses de mon bulbe saturé, je lis en diagonale que tout est propice à voler cool. Et en dépit du filigrane CAVOK sous-jacent, je titille les TAF et vise un spectre large, because l'ULM sert à tout sauf à voler droit. Au final c'est tout bon.

Sauf que... passant étourdiment de la fenêtre Windows à celle de mon bureau, je constate que le ciel a changé depuis que j'ai plongé le nez dans l'ordi. Maintenant il ne ressemble plus à celui de ce matin, et surtout pas non plus à la description faite par les METAR. Serait-ce une anomalie locale de mon carré d'espace ?

Pour en avoir le coeur net, j'appelle Lewis, un voisin anglais qui tord un ULM par an parce qu'il n'a pas encore compris qu'en France on vole à droite.
- Hi Miguuuuel, how vas tiou ? It's draching glouglou here !

Je le crois pas ! Pas une fois je n'ai lu le mot éparse dans les bulletins. Pas un seul UP DZ RA SH local. Il fait beau partout sur l'ordi, mais pas atome de me et environs voisineux.

Ben vous savez quoi ? J'abandonne !

Les bonnes résolutions, ça encombre, mais ça ne fait pas voler. Je décide donc pour 2020 de ne rien changer à avant. Continuer d'être heureux et pauvre ; aimer ma charmante compagne ; voler comme un zinzin en m'informant de l'essentiel sans me casser le tronc avec le superflu. Ce sont mes nouvelles bonnes résolutions et je m'y tiendrai comme je m'y suis toujours tenu.

Bon sang de bois... je virevolte en ULM, je ne prépare pas un lancement de la NASA !

Bons vols, en finesse, en souplesse et en sécurité avec une minutieuse préparation.

Miguel Horville

Lire le SUP AIP 343/19
Extrait de la Charte du Parc national de forêts

ANCIENS EDITOS
Les bonnes résolutions
janvier 2020
Les pendul' à l'heure
décembre 2019
Pour qui roule la fédé' ?
novembre 2019
Qualif' radio : le début du renoncement
octobre 2019
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010


Attention à la tâche d'huile...
La Loi DPR 133/2010 votée au mois d'août par le parlement italien est entrée en application le 17 novembre 2010. Cette Loi cloue au sol certains pilotes ULM transalpins. Pourquoi ? Que dit cette Loi ? Que change-t-elle ? Pas mal de questions dont les réponses n'ont pas de sens si on ne décrit pas, au moins...

Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020
















page générée en 0,05 sec.