logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito janvier 2015
127 articles .......... anciens éditos

vignette
Dans le brouillard de la schizophrénie

En même temps qu'elle modernise les conditions de passage des examens théoriques, notamment par le biais du système OCEANE (QCM informatique en salle), l'administration tendrait à réduire le nombre de salles d'examens, compliquant physiquement l'accès aux candidats.

Qu'en penser ?

Outre qu'il ne faille pas exagérer le phénomène, la gestion des DSAC étant régionale et indépendante, une telle orientation répond aux directives de simplification, d'allègement et d'économie du service public.

S'en plaindre ?

A moins d'être schizophrène au dernier stade, on ne peut décemment pas espérer un allègement de l'impôt citoyen, tout en entretenant l'administration dans son intégralité. Que des services disparaissent semble s'inscrire dans la logique de notre époque. Balayer des pans non essentiels de ces mêmes services est à la fois courageux et avant-gardiste. Après... reste à décréter les priorités et vérifier ce qui est essentiel ou pas.

Avons-nous, pilotes de loisir, le droit moral d'imputer à l'état la charge de notre activité, ne serait-ce qu'à travers la validation de nos compétences, alors que des populations entières dérivent vers la paupérisation ? Je ne le pense pas. Il serait même un tantinet inconvenant d'oser réclamer le maintien de notre pré carré dans ces circonstances.

J'entends ça et là des personnes décrire la difficulté de mener à bien leur examen théorique ; la chronophagie du système et le coût kilométrique du déplacement... En revanche, je n'entends personne se plaindre d'avoir pris du congé et traversé la France (voire l'Europe) pour acquérir un aéronef. Inconvénients similaires, qu'on juge abusifs d'une part, et acceptables d'autre part. Schizophrénie ?

Ce débat est à peu près le même que celui qui entoure la gratuité régulièrement remise en cause du contrôle aérien et des SIV.

On oppose à cette réalité économique le sacro-saint héritage du patrimoine aéronautique, la nécessité d'entretenir une réserve de pilotes (ou des pilotes réservistes ?), la sécurité... et pourquoi pas la paix sociale ou la survie du Père Noël ?

C'était mieux avant ! Oui, c'est vrai, beaucoup de choses étaient mieux avant. Sauf qu'avant, c'était tarte ! La technique a évolué, mais le contexte a également évolué. Les faucheurs de marguerites se seraient damnés pour voler dans le plus simple de nos ULM (à l'inverse, qui oserait aujourd'hui piloter leurs trapanelles mortifères ?). A leur époque, l'administration était légère (voir le brevet du grand-père). Mais voler coûtait un bras. De sorte que personne ne volait... ou presque. Aujourd'hui, l'accès technique et financier au vol est léger ; mais l'administration s'est alourdie. Principe des vases communicants. Alourdie en terme de contrainte ; allégée en terme de coût, car des modèles existent, qu'il suffit de dupliquer et d'appliquer. On n'a plus les moyens d'entretenir pléthore de fonctionnaires et cela impose un effort supplémentaire aux candidats. La belle affaire...

Je suis comme tout le monde, un peu schizophrène. L'administration m'agace, même si je la sais inévitable ; son épuration m'inquiète, alors qu'elle est indispensable ; la perte d'une liberté me révolte, même quand je la sais nécessaire ; le changement me désoriente, alors qu'il est le moteur de notre évolution... Vieux con je deviens. J'admire l'insouciance de mes mômes qui surfent sur ces mutations, sans doute parce que nées dans le tumulte, s'en accordent et ne semblent pas s'en émouvoir. Un peu schizophrène donc, je prends régulièrement mes pilules d'objectivité qui me font aller mieux.

Ces cachetons magiques me font réfléchir à deux fois avant de m'époumoner contre ce qui apparaît comme de l'injustice, à défaut du préjudice, mais qui en fait relève davantage de la révision de privilèges.

Finalement, je ne suis pas du tout indigné par l'allègement des services à l'aéronautique de loisir. Je regrette ce qui fut pratique et digeste, comme tout le monde, mais je ne colère pas.

Mais si vous voulez de l'indignation, j'en vends des pleins seaux ! A commencer par la retroactivité des acquis, presque toujours inconstitutionnelle, qu'on nous introduit sans lubrifiant, de nuit et en grande discrétion. A ce petit jeu, le monde aéronautique est passé maître. Faire remplacer des équipements fonctionnels ou en ajouter au motif que la norme change ; ça ne coûte cher qu'aux utilisateurs ! Alors là, on sort les excuses à deux balles, comme quoi c'est la faute aux démons de Bruxelles. Et mon oeil : c'est aussi une calamité bruxelloise ?

Finalement, je ne parviens pas à m'indigner qu'on sollicite la gent volante. Voler est une chose exceptionnelle qui implique des exigences et des contraintes hors normes. Ne pas l'accepter ou ne pas le reconnaître, c'est n'entrevoir que la partie idyllique d'une discipline complexe qui repose d'abord sur leur acceptation.

Les temps changent, et cela aussi il faut l'accepter. Une fois n'est pas coutume, je ne vitupère pas sur le choix politique qui conduit à nous compliquer la vie, puisque c'est au final pour sauver notre système malade et fatigué.

On peut seulement dénoncer la ''simplification'' administrative qui complexifie généralement l'usine à gaz... Là il y a réellement de quoi s'insurger. Mais nous n'y changerons rien, car c'est dans la nature du technocrate (ou du législateur) de faire ainsi, c'est sa signature, un peu sa raison d'être... C'est l'irrationnel qui conduit sa pensée, au point que toute décision, tout acte, tout écrit, doit porter à confusion. Une manière absconse de justifier une autorité dont tout le monde se fout...

Bons vols, avec prudence.

Miguel Horville

ANCIENS EDITOS
Qualif' radio : le début du renoncement
octobre 2019
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

















page générée en 0,01 sec.