logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito février 2015
126 articles .......... anciens éditos

vignette
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller

Suite aux actes barbares d'une poignée de dégénérés en janvier dernier, le gouvernement a décidé l'activation du plan Vigipirate à son niveau d'alerte maximal.

Parallèlement nos représentants nous enjoignent de ne pas céder à la psychose. J'ai un peu de mal à m'y retrouver ; ça craint ou ça craint pas ? Si ça craint, je psychote un chouïa... c'est naturel. Si ça craint pas, pourquoi tout ce bazar ?

Que j'y comprenne rien, c'est assez logique. D'une part j'y mets beaucoup de mauvaise volonté, d'autre part je suis un peu limité, enfin tout ceci n'intéresse pas ma petite personne.

Mais sur le terrain, les petites mains ne savent pas toujours comment gérer la ''crise''. Ainsi, faisant halte sur un aéroport que je ne citerai pas, par égard pour son personnel, je suis surpris de devoir prouver mon identité pour sortir de l'aire sécurisée. Questionnement : d'où je viens, pourquoi je m'arrête ici, que contient ma sacoche... Bon, n'exagérons pas : ce n'est pas la Stasi qui me dérouille à la gégène ! Le personnel est courtois... juste un brin inquisiteur.

Tout est en règle, je suis enregistré, informatisé, fiché, scanné, millimétré. Le parking étant rempli d'une quarantaine d'avions de tourisme, la plupart étrangers (nous sommes samedi avec une météo parfaite), je me demande si tout le monde a eu droit au même traitement, imaginant la queue au guichet et l'impatience. Au fait : pas un mot sur l'énorme bidon plastique vide que je transporte. Il est invisible...

Balade en ville, déjeuner au resto, tourisme ; le temps est venu de rejoindre l'aéroport, non sans être passé à la pompe pour remplir mon bidon de 95SP. Trente litres de jaja que le taxi accepte de transporter dans son coffre. Cool... J'ai choisi de partir avant le gros du trafic. De fait, l'aérogare est quasi déserte. Je me présente donc à nouveau devant le préposé à la sécurité et produis ma carte d'identité, nécessaire pour arpenter le tarmac. Sauf qu'entre temps le règlement a changé. Il faut cette fois présenter les papiers de l'ULM. Coup de bol, pour une fois ils sont dans ma sacoche. Je produis donc. Inspection rapide (car visiblement c'est plus leur détention que leur validité qui intéresse), puis nouvelle séance de questions-réponses. Pour ne pas perdre de temps, je fais du tac-au-tac en peu de mots.

Mais certaines questions sont bizarres. Je ne cherche pas les problèmes en ce bel après-midi, c'est pourquoi je n'envoie pas chier le fonctionnaire. Mais l'envie est là. Ce que je fais dans la vie... Et ta soeur, elle fait quoi ? Aujourd'hui je fais une balade en ULM, je me goinfre de moules marinières et je rentre at home pour ronquer auprès de la charmante Jojo. Je garde cela pour moi. Ma sacoche est ''visitée'' ; pas fouillée, pas inspectée, juste entre-ouverte et reluquée. On me demande si je transporte des devises, des médicaments ou des produits stupéfiants. Hé oh... les gars ! C'est quoi le rapport avec Vigipirate ? Je ne suis pas au comptoir des douanes, mais au sas d'accès aux pistes.

Finalement, le gars me lâche en me souhaitant bon vol. Je reprends le bidon de 30 litres d'essence posé en évidence sur le tapis durant le contrôle, bidon réellement magique qui a le dont de disparaître aux yeux des fonctionnaires. Aurait-il contenu un explosif puissant qu'il serait passé de la même manière.

Remplissage du réservoir, préparation, décollage et vol, idéal comme d'habitude.

Ces deux contrôles (à l'arrivée et au départ) m'ont un peu dérouté. Des fonctionnaires qui vont à la ''pêche'' avec des questions bizarres ; un simulacre de fouille ; un bidon au contenu inconnu qui passe inaperçu... C'est ça Vigipirate ? Alors là, on a droit à la méga psychose !

Et puis j'y réfléchis... Je pénètre sur le tarmac avec 30 litres de jus, et potentiellement des trucs louches dans mes poches. Bien. Et j'en fais quoi ? Je dynamite un avion de ligne au parking ? Je crame la caserne des pompiers ? (ça c'est mon côté joueur)... J'incendie la façade de l'aérogare ? Je m'immole ? Rien de bien grave en soi. Rien qui n'engendre un drame. Rien de comparable au pouvoir de destruction d'un lance-bidule pointé sur un liner en phase d'atterrissage ou de décollage, depuis l'extérieur de l'aéroport. Or là, rien, zéro, peanuts, nada, woualou, nenni ! Un fiacre posé à 200 mètres ; un enturbanné pas trop maladroit et boum ! On range les vacanciers dans des tupperwares. Le mec s'en tire indemne et disparaît.

D'où cette question : tout ce bigntz dans quel but ?

Bons vols, avec prudence.

Miguel Horville

ANCIENS EDITOS
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019













page générée en 0,01 sec.