logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito avril 2016
126 articles .......... anciens éditos

vignette
De l'économie au foutage de gueule

Comme beaucoup d'autres organismes, notre fédération cherche à réaliser des économies. C'est bien. Epargner les cotisations est une noble politique. Cela permet de dépenser l'argent à des causes pertinentes.

Donc à l'instar du Trésor Public qui souhaite à terme s'exempter des déclarations papiers, allant jusqu'à avantager les télédéclarants (ce qui revient à pénaliser les pauvres diables qui ne savent pas se servir d'un ordinateur, qui n'en possèdent pas, ou qui n'ont pas confiance dans l'internet), la FFPLUM veut faire de nous des ''sans papiers''. Admettons.

Du coup, la fédé' propose (avant d'imposer) le formulaire de télé-adhésion, faisant de nous des gens connectés, à la page. En 2016, on peut encore, si on est médiocre, imprimer un vil PDF, le remplir laborieusement de nos doigts aux phalangettes insensibilisées par le tape-tape du clavier, usant d'un stylo dont le XXIe siècle a presque oublié l'usage, le plier méthodiquement, l'introduire dans une enveloppe archaïque, timbrer ladite et déposer le tout dans une boîte lointaine à l'ouverture étroite, qu'un quidam vêtu de bleu videra dans son fiacre d'or motorisé...

C'est dans l'air du temps, peut-on penser pour se rassurer. Mouais... l'air du temps à bon dos pour justifier des pertes d'emploi. Car, le croirez-vous, lorsqu'un bougre (ou une bougresse) collecte les déclarations ''papier'' et saisit les infos sur son clavier, il travaille. Et pendant qu'il travaille, il ne cherche pas d'emploi. La société s'épargne des indemnités chômage, et le gus (ou la guzesse) consomme des tas de trucs que des petits enfants turcs fabriquent au profit de l'état qui s'empiffre de taxes d'importation.

Croirez-vous également que le gars (ou la garce) qui réalise ce boulot ingrat, chiant, réducteur... est plus heureux que celui (ou celle) qui reste au domicile, payé par la collectivité pour se télé-ré-abonner à Pôle-Emploi, avant de mater des séries ou des matchs de foot sur sa télé ?

Moi je le crois. Mieux, je le sais. Et pourtant, oubliant le chômeur tout neuf qui doit son désoeuvrement à une énième rationalisation, j'ai télé-adhéré à la fédé' et télé-souscrit à l'assurance. Que ce pauvre type ne m'en tienne pas rigueur ; une envie compulsive de participer à la grande débâcle s'est emparée de moi ; il paraît même que c'est comme ça qu'on doit agir maintenant.

Et alors que je scrutais attentivement les menus à cliqueter, je n'aperçus nulle part la mention permettant de décliner l'abonnement à la revue fédérale ULM Info. Pensant à un bog, j'ai donc chargé le moyenâgeux formulaire PDF 2016... Rien non plus !

Pourtant, sûr de sûr, cette mention existait jusqu'en 2015.

J'veux pas faire mon radin, d'autant que j'ai toujours payer ce trimestriel sans rechigner, mais j'aime bien qu'on me laisse le choix d'acheter ou non mon vecteur d'information. Et je pense sans ironie (ou si peu) aux adhérents aveugles qui lisent du bout des doigts ! Que leur importe de recevoir du papier glacé (donc vierge pour eux), quatre fois l'an.

Ainsi donc une des ''petites'' nouveautés décidées lors de l'AG 2015 pour application en janvier 2016, c'est l'abonnement obligatoire à la revue trimestrielle. Outre que par le passé d'autres fédérations ont été condamnées pour des similarités, je m'aperçois également que je suis le dindon d'une farce qui me rend contributeur de la planète entière, ce à quoi je n'étais pas préparé : car oui, le magazine ULM Info est gratuit pour tout le monde en téléchargement sur le site fédéral ! Tout le monde, sauf moi (et accessoirement une quinzaine de milliers d'autres corniauds).

Z'avez bien lu. Les adhérents plumistes payent OBLIGATOIREMENT pour une revue gratuite.

Quel dictionnaire documente le concept du ''foutage de gueule'' ?

Amateurisme ou cynisme ? Quand bien même TOUS les adhérents optaient auparavant pour la lecture de ULM Info, cela ne donne aucunement le droit de décréter que le fait est accompli. Or TOUS les adhérents n'optaient pas... loin de là. Je subodore que la moitié ne lisait pas la gazette, ou peut-être la lisait au club...

Et si la revue fédérale était gratuite, l'avait toujours été ? En ce cas, nous aurions tous été cocufiés de longue date... Pourtant, la publicité contenue dans les pages d'un trimestriel vendu ou distribué à 15 000 adhérents (ajoutons 2 à 3 000 pour les services) n'est pas gratuite. Elle n'est même pas donnée. Car une diffusion de cette importance pour un journal de niche, ça compte plus que l'epsilon. Nombres de magazines commerciaux aimeraient vendre autant. Or la pub' donne l'équilibre économique d'un journal ; son modèle. Donc soit la pub équilibre le budget et les adhérents ont toujours été cocus, soit elle ne l'équilibre pas, et les adhérents le sont à présent.

Il est facile de chiffrer ULM Info. Mettons que la fabrication et le routage du trimestriel coûte 60 000 euros. Mettons que la publicité rapporte 20 000 euros (à moins, on change de régie). Il reste 40 000 euros à financer. Si, ne serait-ce que 50% des adhérents payent un abonnement (12 euros), le trimestriel rapporte 110 000 euros (abo + pub). Le bénéfice s'élève à 50 000 euros.

Depuis quand un magazine fédéral qui pompe une pub sensément vouée aux magazines commerciaux a-t-il vocation à réaliser un bénéfice ? Surtout aussi important pour 4 numéros annuels. Quels salaires de rédacteurs, maquettistes, responsables sont ainsi couverts ? Des années de presse m'ont appris qu'on fait de grandes choses avec 50 000 euros de fonctionnement.

D'autant qu'avec 100% des adhérents qui financent en 2016, la marge brute s'élève à 140 000 euros ! Même si ces chiffres sont approximatifs, voire erronés, l'ordre de grandeur est là.

Quand les derniers magazines commerciaux s'éteindront, époumonés par des recettes publicitaires néantisées, la fédé' aura beaucoup de mal à se justifier ; par ailleurs, la gangrène aura gagné le coeur du mouvement ULM. Car ne nous y trompons pas : la santé de la presse reflète la santé du sujet qu'elle traite. Actuellement, la presse ULM va mal et l'ULM ne va pas bien du tout.

Même quand elles font un travail remarquable, comme la FFPLUM, les fédérations traînent de mauvaises réputations. Notamment rapport à l'argent. Il est dommage de constater que certains indices, trop d'indices, laissent penser que la fédé' est conforme à une fédération ordinaire. On peut montrer les plus jolis bilans du monde, comme le font les fédérations les plus prestigieuses ; on peut même être à 100% légal... quand une belle idée se contente de moyens médiocres, le renoncement vaut mieux que la perversité minable qui s'en dégage.

Bons vols, avec prudence.

Miguel Horville

ANCIENS EDITOS
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

























page générée en 0,01 sec.