logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito juillet 2017
126 articles .......... anciens éditos

vignette
Baliser entre les cônes

Dans le Bulletin de Sécurité des vols n°38 de juillet 2017 émis par la FFPLUM, Thierry Couderc propose la balise de détresse 406 MHz comme possible solution à la difficulté de retrouver des aéronefs crashés dans ''des zones non ou mal vachables rarement propices à la détection visuelle''.

De quoi parlons nous et quelles sont ces zones ?

De ces endroits au-dessus desquels nous ne devons théoriquement pas voler ? Que le manuel du pilote nous explique à longueurs de pages qu'elles sont proscrites de notre domaine de vol ?

Si on en parle, alors parlons-en...

Il est de mise désormais que l'individu n'est plus responsable de rien. Celui qui trébuche sur un pavé porte plainte contre la voirie ; celui qui tombe de son échelle emmerde le fabriquant.

On a pas envisagé un instant que regarder devant soi quand on marche (plutôt que le nez rivé à un smartphone) ou prendre soin de gravir prudemment les barreaux seraient des préalables normaux à la sécurité au quotidien.

De même, nous pouvons éviter de voler sur des zones inhospitalières... Je dis peut-être une connerie, là ? Oui, sûrement, puisque des spécialistes de la sécurité ne l'envisagent pas.

Donc il semble préférable ''d'autoriser'' les pilotes à se mettre en danger (et dans ''autoriser'', il y a ''encourager''), mais de les barder d'un énième machin électronique pour que, une fois morts ou blessés, on les retrouve dare-dare.

Les imprudents ainsi ''protégés'' de ce bouclier factice continueront à se planter comme des asperges dans les contrées reculées. Et les sauveteurs continueront à prendre des risques.

C'est fou comme il est facile d'inverser les rôles. Plutôt que d'apprendre à nager, on va tous porter des gilets, en tous lieux et à tous moments. On aura l'air fin, avec nos seyants équipements fluos au cou desquels pendouille un sifflet !

Personnellement, j'ai une autre tactique à soumettre : voler haut pour agrandir le cône de sécurité ; tracer des courbes quand il n'est pas possible de voler assez haut... Car au fait, pour quoi vole-t-on ?

Pour rallier le point B au plus vite, donc au plus court ? Ah bon... Je ne savais pas que les ULM se substituaient au TGV ou à Air France.

Par ailleurs, si le cas cité en exemple parle d'un pilote victime d'une panne moteur (rappelant que notre fédération est celle des ''planeurs'' motorisés, mais planeurs un peu quand même), un autre cas quasi analogue a précédemment été provoqué par l'insistance d'un pilote à traverser le Morvan (connu pour son usine à nuages) dans des conditions de visibilité réduite.

Contre la volonté des individus à se perdre, à se blesser, à se tuer et accessoirement à faire chier leurs contemporains, on ne peut pas grand chose.

Une balise peut-elle modifier un comportement à risque ? Certes non ! Bien au contraire.

L'ABS inventé en 1974 pour stopper le trop rapide Concorde a rapidement été adopté par l'industrie automobile. Ce faisant, les assureurs séduits par cette géniale sécurité ont participé à l'effort financier d'aide au développement. Un temps plus tard, l'accidentologie les a fait reculer : les conducteurs devenus immortels avec l'ABS ont cartonné plus que les autres...

Et c'est humain... Au guidon de ma moto, je suis assez cool, en dépit d'un passé tumultueux. Mais quand j'enfile le cuir, le heaume mentonné, les bottes, les sliders et les rembourrages de circuit, bizarrement je me transforme en un autre gars, beaucoup moins cool, beaucoup plus téméraire dans les courbes offertes du serpent bitumeux.

Donnez-moi une balise ; illico je traverse l'Amazonie en frôlant les cîmes. Parce que c'est ainsi que réagissent les trouillards et les cérébraux (les imprudents le faisaient déjà sans la pierre de chance magique).

En l'absence de balise, je construis ma sécurité avec mon cerveau. Si cône réduit, alors contournement ; si cône impossible, alors renoncement. Qui cela choque-t-il ? Ceux qui se foutent à la baille en traversant la mer ? Sacrebleu ! Ceux qui se paument en montagne ? La belle affaire.

Des balises, on peut en proposer à la pelle pour sécuriser des types qui savent à peine poser leur zinc ; cela ne les sauvera pas de leur incompétence.

Mais proposer seulement. Car si cela devenait obligatoire (comme l'ABS, comme la ceinture de sécurité et comme toutes les foutaises qui permettent à des bras-cassés d'entrer dans l'arène routière sans décéder inéluctablement) ; si cela était, l'autorité encouragerait implicitement les pilotes à oublier le concept de cône de sécurité.

Il faudrait alors ré-écrire les manuels de vol, ce qui coûterait cher en papier et détruirait des arbres. Ipso facto les balises ne seraient plus utiles, car sans arbre, plus de zones inhospitalières. Du coup les pilotes ne se crasheraient plus qu'en plaine, là où les secours les repèrent rapidement.

C'est fou comment il est facile de résoudre un problème complexe comme la sécurité ; la balise n'est qu'un prétexte pour abattre ces foutues dangereuses forêts.

La boucle est bouclée ; devant de telles propositions je retourne chez mémé me faire cuire une endive. Car comme dit mémé : le cerveau des hommes est comme les endives ; ferme quand on le cultive et mou quand il mijote.


Bons vols, avec légèreté.

Miguel Horville

ANCIENS EDITOS
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019









page générée en 0,02 sec.