logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito août 2017
126 articles .......... anciens éditos

vignette
De l'impuissance à l'imposture

Dans un courrier du 18 juillet 2017, le CNFAS (Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives ayant pour délégué général le Pdt de la FFA et comme secrétaire celui de la FFPLUM) déclare être ''stupéfait'' et ''scandalisé'' par le refus de l'UE de subventionner les équipements 8,33 kHz de l'aviation légère...

C'te bonne blague !

Et de rappeler dans ce courrier que l'UE est vilaine. Sans omettre que les ''brexiteurs'' ont touché leur blé, ce qui est inacceptable !

Dites-donc les pleurnichards, vrais ou faux surpris :

- tout le monde savait très exactement comment allait se clore ce dossier ; il fallait être naïfs ou complices pour ne pas savoir (ou feindre de ne pas savoir).
- la directive ratifiée par l'UE portait un code de référencement UK ; ULMaG relevait cet indice crucial dans l'édito d'août 2016 (que la FFPLUM, en la personne de son actuel président, a demandé de rectifier le jugeant injustement agressif envers ceux qui sont sensés défendre les licenciés).
- la représentation française n'a pas jugé bon d'être présente lors de certains débats visant à subventionner la transition 8,33.
- un flou teinté de mauvaise volonté a enveloppé la gestion des dossiers de clubs et, a fortiori, des particuliers.

Tout ceci m'inspire une première réflexion : le CNFAS ne pèse pas bien lourd...

La pleurnicherie du ''face au fait accompli'' n'a cours quand on a manoeuvré pour présider ; ce genre d'échec n'est pas une option de mandat. Il y a une différence entre obligation de résultat et couillonnage en règle. L'absence de résultat et le manquement à la parole donnée ont poussé notre ancien président, ses ministres et son parti à disparaître. Comment accepter cela du CNFAS et des fédérations qui le composent ?

Un courrier repentant du style : ''le CNFAS a échoué dans sa mission et vous en demande pardon'' aurait été beaucoup plus apprécié que cette victimisation sauce : ''c'est la faute à ...''.

Bien sûr, dans la vie, tout est toujours la faute des autres. L'AUTRE préside à l'échec de toute entreprise. L'autre, c'est la peste. L'autre est responsable de ce qui ne va pas.

Je ne vois pas bien dans ce cas l'intérêt de vouloir présider des fédérations qui, par la faute des autres, n'ont aucun pouvoir. Peut-être par pur masochisme... pour recevoir les pierres et concentrer les huées ?

Un peu comme ces politiques qui traquent la meilleure gâche, sachant qu'une fois en place, ils ne pourront rien faire ; la faute aux conjonctures, la faute au peuple, la faute aux AUTRES, et bien sûr jamais la leur.

Par ailleurs, le CNFAS découvre et indique que le choix du 8,33 est ''largement contestable'' ; qu'il envisage ''des réactions de désobéissance civique chez certains pratiquants''.

J'écrivais exactement ces termes dans l'édito d'août 2016. Bien sûr tout le monde n'a pas le don de clairvoyance. Moi non plus du reste : mais à défaut, je m'informe et me documente, ce que ne font visiblement pas certains ''autres''.

Reste le moment gourmand du courrier, quand le CNFAS suggère ''qu'il se verra dans l'obligation de demander report de la date d'obligation du 8.33 fixée pour l'instant à juin 2021 en cas de maintien de l'absence de subvention''.

C'est très crédible !

Inaudible dans le débat, confondant les termes de subvention et de dédommagement, le CNFAS va s'improviser grand maître du calendrier bureaucratique européen. J'en pisse sous moi !

Je vois d'ici la scène : nos présidaillons front bas sur leur dossier, bredouillant entre mille excuses une timide supplique, et en face, une administration qui tamponne un carton rouge portant la mention : AU PIQUET !

C'est fou comme la séquence s'empreint de réalisme à mes yeux. Comme un rêve qui ne se sépare pas du dormeur en éveil. Je vois la soumission déborder le théâtre d'une dramaturgie en trois actes : promesse, déception, humiliation.

Jusqu'à présent, je pensais bêtement que les vilains habitaient à Bruxelles et que les fédérations nous défendaient. Maintenant je sais que les bruxellois ne sont que des opportunistes qui utilisent les esclaves que NOUS leur procurons pour asseoir leur autorité.

Les cons, c'est donc nous. Or les cons ont d'étranges caractéristiques : ils sont parfois imprévisibles, parfois indociles, parfois revanchards... Et surtout, les cons osent tout et c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnaît (Audiard).

Alors si d'aventure je suis un con ainsi décrit (il n'y a aucune raison du contraire), je n'aurai aucun problème à m'affranchir des promesses et des déceptions. Laissant au CNFAS l'humiliation et à l'autorité la responsabilité de ses voltefaces, je naviguerai incognito en 25 kHz avec une LSA poussiéreuse et la sensation de n'être plus redevable aux menteurs.

Comme dit Gilou, philosophe-diéséliste et psycho-chaudronnier : une fête n'est réussie que si tous les invités sont heureux ; même s'il faut qu'à la fin, tout devienne permis.

lire le courrier du CNFAS

Bons vols, avec légèreté.

Miguel Horville

ANCIENS EDITOS
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

















page générée en 0,09 sec.