logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito juillet 2018
126 articles .......... anciens éditos

vignette
Esprit ULM... es-tu là ?

L'idée d'une réforme de la formation ULM revient régulièrement sur le tapis. C'est tantôt la pratique qui est visée, tantôt la théorie, sans oublier les méthodes d'apprentissage et la formation des instructeurs.

Les idées ne manquent pas. Les bonnes, comme les moins bonnes.

Chacun apportant à l'épineux chantier de la sécurité une pierre magique qui protège des accidents, guérit les blessures et ressuscite les morts.

Sage virtuose de l'implication discrète, l'autorité -du moins son ombre agonisante- laisse les fédérations s'embourber dans ces chemins hasardeux, les exposant en première ligne au risque d'échec, laissant croire en leur libre destinée, alors que leur avenir est tracé de longue date, sans option possible.

Après tout, laisser la responsabilité aux autres permet de ne pas décevoir les costards pyramidaux. Au pire, on hurle avec les loups ; au mieux on récolte les bénéfices... Position de confort pour fonction finissante.

Et pendant que ça élucubre dans des tronches pas toujours inspirées, la bleusaille inventorie l'hécatombe comme on rédige une liste de grosse commission.

Donc les idées germent... Simplifier, repenser ou adapter l'apprentissage, notamment théorique ; informer et sensibiliser les clubs ; leur déléguer la délivrance des examens ; se réunir, papoter, parler, palabrer, causer... Voler ? Peut-être pas... Peut-être plus.

Normer, classifier, cataloguer, grouper... Faire que l'ULM soit indivisible alors qu'il est pluriel, alors que chaque classe est porteuse de sous-classes effectives ; c'est grotesque.

Qui ose comparer un Shark à un Weedhopper ? Or cela ne semble poser aucun problème à la fédé', à l'autorité, ni même aux acteurs de base du mouvement ULM.

La dérive sous-tendue de la réglementation pour que les ULM deviennent de petits avions, l'introduction des hélicoptères, la complexification des mécanismes, l'embonpoint programmé de toutes ces choses volantes... Cela ne semble perturber personne.

Pourtant, ces choses tombent, blessent et tuent proportionnellement à ces ''évolutions'' (ou dérives ?) réglementaires et technologiques. Personne ne le conteste.

Pour bien comprendre le paradoxe, il suffit d'en déplacer la teneur, par exemple dans le secteur routier. Personne ne comprend objectivement qu'un permis de conduire passé sur Clio et formaté comme tel permette de piloter une Ferrari.

Sauf que sur la route, on a trouvé une solution simple et efficace : le nivellement par le bas. Tout le monde à 80 km/h, ainsi la citadine et la sportive pourront cohabiter et leurs conducteurs seront nivelés.

Et surtout, surtout... les deux autos sont capables de rouler à 80 km/h, à 70, voire à 30 km/h si c'est nécessaire.

Ce que les aéronefs ne sont pas tous capables de faire. Chier une trapanelle à 45 km/h n'est pas arrondir une flèche à train rentrant. D'abord parce que le second aéronef est systématiquement hors réglementation en terme de performances, ensuite parce que la formation ne saurait être commune aux deux sous-classes de cette même discipline.

Alors réformer une règle commune ne peut servir qu'à rien ; puisque c'est justement qu'elle soit commune qui pose problème. C'est une équation sans solution.

Et puis...

Réformer pour quoi faire ? Pour moderniser, pour adapter, ou pour laisser une empreinte dans le temps ? Or la trace des errements est comme la piste d'un gibier qui cherche son destin sans savoir qu'il l'a derrière lui, sous forme de calibres superposés.

C'est exactement l'image que me renvoie notre mouvement depuis quelques années. Renards et loups entrent un par un dans la bergerie, attendant que le berger ferme la porte et foute le feu.

Et dans l'attente, les moutons moutonnent et les prédateurs se goinfrent.

Ce n'est pas de réformes dont nous manquons ; mais de clairvoyance. Une erreur majeure de la fédé' (en accord avec l'autorité) a été de supprimer les sous-classes d'ULM légers. C'est justement l'inverse qu'il fallait faire. Renforcer ces catégories, moderniser et adapter leur envergure et leur influence, dans le but de regrouper dans la même fédération des aéronefs règlementairement différents.

Ainsi on aurait pu expliquer les différentes limites de puissance, pourquoi pas augmenter la masse des seconds, puisque tout le monde trouve génial de réinventer l'avion, inviter les complexes hélicos à la débauche technologique... sans que personne n'y trouve à redire, à critiquer ou à réprouver (votre serviteur le premier).

Mais on n'a fait autrement...

Et comme il n'est pas question d'espérer que notre réglementation abaisse les performances minimales ou les masses (puisque c'est un processus inverse qui est engagé), alors nous nous condamnons à un avenir incertain et très sûrement à des scissions catégorielles qui achèveront de laminer les dernières onces d'influence de la FFPLUM.

Comme dit Gilou, philosophe-diéséliste et psycho-chaudronnier : s'il est mal utilisé, même le meilleur outil finit par s'émousser.

Bons vols, avec légèreté.

Miguel Horville




ANCIENS EDITOS
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

















page générée en 0,02 sec.