logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Edito juillet 2019
127 articles .......... anciens éditos

vignette
Les spécialistes

Franky Zapata vous connaissez ? Comment ne pas le connaître...

Ce mec a davantage oeuvré pour le rayonnement de la France, avec ses titres de champion du monde et d'Europe, que la plupart des fonctionnaires qui tentent de le néantiser.

Au point qu'un juge avait promis de l'embastiller en 2017 s'il se prenait encore pour le beau-frère d'Eole (voir édito de mars 2017).

La DGAC, toujours à la pointe de la clairvoyance, n'a pas jugé bon d'entourer cet inventeur talentueux d'un bouclier d'exemption afin qu'il se pète les chevilles pour la renommée du pays.

Alors lassé de se faire emmerder, le Franky a causé un temps de partir vers le nouveau monde pour y développer ses jouets merveilleux ; un endroit où on paye les découvreurs plutôt que les entraver.

Ce qui n'a pas échappé aux bidasses, lesquels sont tout aussi trouillards que les autres, mais s'autorisent des manipulations discrètes pour le bien de la nation, et pour gonfler leur arsenal de potentialités mortifères.

Ainsi, contre l'avis de la DGAC qui tremblait comme elle tremble dès qu'elle se lève le matin, les militaires qui financent déjà en sous-main les recherches de vazy-Franky-C-bon, ont organisé la ''fameuse'' chorégraphie aérienne du 14 juillet, laquelle a eu un retentissement international, scotchant un tas de chefs d'états, devant un président au paroxysme de l'excitation tricolore.

Du coup, on n'a pas reproché à la DGAC son manque d'envergure visionnaire, puisque la servante bornée a l'oreille de l'instance suprême, mais on ne l'a pas non plus complimentée.

Ce qui a eu pour conséquence de la foutre copieusement de travers, du genre qu'on devrait pas l'emmerder avec ces fantaisies, qu'on devrait pas l'emmerder avec les choses qui volent et qu'on devrait pas l'emmerder pendant les vacances.

Et puis... on devrait jamais emmerder les fantômes, parce que les fantômes ont d'obscures pouvoirs de nuisance.

Justement quand arrive l'heure où, propulsé par ses nouveaux amis kakis, Franky-goes-to-holly-house décide de traverser la Manche en pèse-personne atomique, l'autorité qui n'en a guère se demande quel tour de con elle pourrait encore lui jouer pour lui pourrir la vie.

Comme les autorisations passent désormais par dessus sa tronche, because les résédas ont décidé que c'est comme ça et pas autrement, elle a l'idée aussi pernicieuse que tordue de s'adresser à une autre autorité avec laquelle elle bidouille régulièrement, et surtout qui, en temps de paix, n'a pas de compte à rendre à la soldatesque : la préfecture maritime, décisionnaire en dernier recours pour tout ce qui glougloute à portée de jumelles.

Etant entendu que Zinzin Patatra consomme autant de kéro' qu'une équipe nationale de football sans entraineur consomme d'entraineuses, force lui est imposée de solutionner le remplissage en cours de son paillasson à turbine.

Le procédé qu'il développe est génial et inattendu : il requiert un charmeur de serpent qui ensorcèle un tuyau, lequel monte vers le ciel comme un cobra adolescent qui découvre les dessous d'une vipère écarlate. Le Franky-ose-tout-ce-qui-bouge n'a qu'à attraper l'invertébré turgescent et assouvir son frénétique appétit d'oiseau tapageur.

Sur le papier, ça roule. Y'a juste à trouver un hindou pas trop manche de la flûte, l'enchaîner à une barcasse ancrée au milieu du channel pour pas qu'il lui vienne l'idée d'aller revendre le kérozène à ses potes de Rajahmundry.

Voilà le talon d'Achille Zavata. Puisqu'on ne peut pas l'emmerder en l'air, on va lui compliquer la logistique.

Et donc une équipe de fonctionnaires revanchards au front bas et à la bêtise aiguisée décide qu'en qualité de spécialistes de la sécurité, l'option du fou volant n'est pas sérieuse et qu'il serait nettement plus sage de faire selon la méthode éprouvée des gens qui ne font rien, qui ne tentent rien, qui n'ont rien, qui ne sont rien... bref, la leur.

Le Zaza se plie de mauvaise grâce au caprice vicieux qu'on lui impose, conscient qu'il risque d'échouer à cause de cette exigence. Il ne se prive d'ailleurs pas de le déclarer aux journalistes présents, pour une fois du côté du bouffon et non de la cour.

Donc jeudi 25 juillet, 110 ans après que Blériot a rejoint l'Angleterre d'une manière que la DGAC a confusément oubliée, Franky Zapata s'est envolé.

Bon vol, belle météo en dépit de la chaleur, un peu de vent, mais pas de quoi déranger un hindou enchaîné.

Assez toutefois pour agiter la plate-forme où l'inventeur devait se poser pour ravitailler en ''toute sécurité'' selon les spécialistes de la sécurité, des coups fourrés et de la revanche amère.

Bref, Zaza a heurté le machin, s'est foutu à la baille et ne doit son salut qu'à son entraînement de sportif. Sûrement pas à l'autorité qui a sapé son challenge, et qui donc passe encore et toujours pour une conne.

Finalement, Franky a peut-être eu tort de céder aux roucoulades patriotiques de la France. La France ne le mérite pas. Elle ne mérite pas qu'on se donne pour elle. Enfin... la France, si. Mais les connards qui la torpillent, non.

Bien sûr, ce pamphlet est une fiction.

Ou pas.

Bons vols, en finesse, en souplesse, en sécurité.

Miguel Horville

ANCIENS EDITOS
Qualif' radio : le début du renoncement
octobre 2019
ULMaG : le renouveau magazine
septembre 2019
De qui se moque-t-on ?
août 2019
Les spécialistes
juillet 2019
Le respect des hôtes, des autres
juin 2019
Métastases cherchent naïfs pour proliférer
mai 2019
Les nouveaux ULM...
avril 2019
Vend liberté : mise à un prix 300 000 euros !
mars 2019
Remplir les cases
février 2019
Générations éphémères
janvier 2019
Est-il urgent d'attendre ?
décembre 2018
Aérodrome avec supplément d'âme
novembre 2018
Promotions à débattre
octobre 2018
Victimes or not victimes ?
septembre 2018
La foire aux accessoires
août 2018
Esprit ULM... es-tu là ?
juillet 2018
Entre peu et pas, un état d'esprit
juin 2018
Espace Schengen, my ass...
mai 2018
Entêtement irresponsable
avril 2018
Du carburant frais pour voler ''safe''
mars 2018
Universalité ; diversité ; francophonie...
février 2018
ULM : aéronef sémantiquement indésirable
janvier 2018
Ce contexte qui brise le rêve ?
décembre 2017
Parler patois pas parler à toi ?
novembre 2017
From rustic to high-tech
octobre 2017
S'élever, se régaler, se déplacer...
septembre 2017
De l'impuissance à l'imposture
août 2017
Baliser entre les cônes
juillet 2017
ULM : le bal des hypocrites
juin 2017
Les marquis du narquois vous em... brassent
mai 2017
500 kg : et après ?
avril 2017
Il est si facile d'interdire
mars 2017
A quand les ZIP ?
février 2017
Spécialistes en herbe
janvier 2017
Légèreté
décembre 2016
Comprenez si vous pouvez
novembre 2016
Le ciel a bon dos
octobre 2016
Salon de Blois : les limites
septembre 2016
Les euro-cocus du 8.33
août 2016
Concepteurs amateurs
juillet 2016
Ce chien... un humain comme les autres
juin 2016
Fumisterie électrique
mai 2016
De l'économie au foutage de gueule
avril 2016
Ça va chier !
mars 2016
Presbyte cherche gros caractères
février 2016
Et après?
janvier 2016
Le prix du baril d'a-brut-i...
décembre 2015
Vol de nuit : le bal des hiboux
novembre 2015
Et si la sophistication tuait ?
octobre 2015
Victimes consentantes
septembre 2015
Le sentir... ou pas
août 2015
La saison des gamelles
juillet 2015
Qui osera ?
juin 2015
Un système qui nous échappe
mai 2015
Multicopters : vers une 7e classe ULM ?
avril 2015
Le cinquième élément : celui de trop
mars 2015
Vigipirate : entre psychose et laisser-aller
février 2015
Dans le brouillard de la schizophrénie
janvier 2015
Une furieuse envie de voler !
décembre 2014
Marques sulfureuses... attention patates chaudes !
novembre 2014
Ceux dont la vie vaut moins...
octobre 2014
Drones : la messe est dite
septembre 2014
Attention aux bagages
août 2014
Dieu ne connaît pas ma soeur !
juillet 2014
L'ultime décision ; question de choix
juin 2014
Le beurre, l'argent du beurre et le reste on s'en fout
mai 2014
Volez! : la fin d'une histoire
avril 2014
Nous irons tous au paradigme*
mars 2014
Histoire belge
février 2014
Transfert d'incompétence : le Noël des voyous
janvier 2014
Drones à toutes les sauces
décembre 2013
Sophistication simplifiée
novembre 2013
Histoires de discrimination
octobre 2013
Un cône, ça se respecte ou ça se fume
septembre 2013
Dommages collatéraux
août 2013
Voler n'est pas un caprice
juillet 2013
Profiter c'est bien : mériter c'est mieux
juin 2013
Rencontres avec des martiens
avril 2013
Les pommes tombent des arbres... Les bananes s'y accrochent !
mars 2013
La méritocratie des branleurs ; comment accélérer le déclin
février 2013
Occasion : qu'est-ce qui cloche au pays des ulmistes ?
janvier 2013
Problèmes d'entoilage X-Air : lumière en vue
décembre 2012
Total Access ou l'étonnant paradoxe d'un vampire au sourire d'ange
novembre 2012
Une tablet'... à tous prix !
octobre 2012
Sainte Sarah is watching you*
septembre 2012
Intérêts... Désintérêt ? Connivence ou naïveté ?
août 2012
Conflit de probité ou incompétence... le danger guette
juillet 2012
J'ai tombé, je m'ai fait mal, je m'ai relevé... ou pas
juin 2012
En mai, fais ce qu'il te plaît...
mai 2012
Le bruit flou de l'administration
avril 2012
Rotax 912 iS : une innovation qui se mérite
mars 2012
Ne sombrons pas dans la vulgarité
février 2012
Et quoi d'autre pour 2012 ?
janvier 2012
Voler, c'est voler
décembre 2011
Les limites ont été atteintes... et dépassées !
novembre 2011
Blades...
octobre 2011
Les femmes, mères de tous les maux
septembre 2011
Le Tour ULM : une belle vitrine pour l'aéronautique
août 2011
Fausse-bonne idée cherche gogos... pour allonger l'oseille
juillet 2011
Du choix des mots et des propos
juin 2011
Basses couches en vert kaki
mai 2011
Ce facteur qui sonne toujours ... le glas
avril 2011
OUI... MAIS...
mars 2011
Des vautours planent sur nos ULM
février 2011
Restons éveillés
janvier 2011
Faisons un rêve
décembre 2010
Attention à la tâche d'huile...
novembre 2010
Mon royaume pour un bidon
octobre 2010
Genèse d'une Loi liberticide
septembre 2010
Aime le ciel, et le ciel t'aimera... peut-être
août 2010
Voler en Belgique... ou rouler
juillet 2010
Poule, oeuf et sophistication : la classe de plus, la classe de trop ?
juin 2010
Sous couvert d'anonymat
mai 2010
Taxe carbone : carbonisée
avril 2010
L'union fait notre force, notre salut
mars 2010
Le désespoir de ceux qui restent
février 2010
Bug de l'An 2000 : une simple répétition ?
janvier 2010
Migration : coucous désorientés
décembre 2009
La Chine s'éveille ; le monde s'endort
novembre 2009
Une crise... quelle crise ?
octobre 2009
Un parachute par amour, ou par respect
septembre 2009
Quand les pilotes dérapent...
août 2009
Quand les médias dérapent !
juillet 2009
A moi le ciel électronique !
juin 2009
A la gravité s'ajoute la connerie !
mai 2009
Etrange réglementation...
avril 2009
Inauguration
mars 2009

Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

















page générée en 0,08 sec.