logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
La boîte à malice

<< page..1234..page >>




Gilbert Legendre

octobre 2006 - par ULMag

Le remorqueur du Perche

Dans son tout petit village, Gilbert est L'aviateur ! C'est aussi un personnage pragmatique qui contourne les difficultés de façon aussi originale qu'élégante.


Accès rapides


Paradoxe de distance

Gilbert Legendre vit et vole à la ''frontière'' de la Beauce et du Perche, à quelques encablures à l'ouest de Chartres. Sa piste est connue des pilotes locaux qui s'y posent autant pour saluer ce sympathique retraité (et Denise sa moitié), que pour profiter d'une pelouse si parfaitement tondue qu'on y voit là l'oeuvre d'un anglais monomaniaque. Quel rapport ? On y vient... Le problème de Gilbert, c'est qu'il habite trop près de sa piste ! Si près qu'il serait impensable d'y construire un hangar alors qu'une pièce de sa maison se prête idéalement au remisage de son ULM Albatros d'Aviasud. Situation paradoxale, car la proximité a ceci de gênant qu'elle est relative. Une cinquantaine de mètres, ce n'est rien. Mais lorsqu'il s'agit de tracter un ULM, traverser une route, gravir une pente, cela devient difficile. Surtout quand on est septuagénaire.


La situation idéale des pilotes heureux : la piste à 50 mètres de la maison !


Attention au choix des mots

L'Albatros est un ULM train classique à ailes repliables. Gilbert le déplace par l'arrière, avec une barre de manoeuvre qui saisit la roulette de queue. Etymologiquement, la barre de manoeuvre lui pose problème ''manoeuvre : action manuelle...''. Et pourquoi pas barre de remorquage ? Cela sonne bien, et ça affranchit de tout effort physique ! Qui dit remorquage, dit aussi remorqueur. Or la Suède en fabrique... Notamment dans l'une des plus anciennes firmes au monde : Husqvarna (fondée en 1689). Et justement, Gilbert vient d'acquérir une tondeuse autoportée suédoise. La liaison entre l'ULM et l'outil de jardin est évidente : un trait de scie sur la barre de ''manoeuvre'' qui devient de fait une barre de remorquage. Il suffit de la percer en son extrémité, d'y fixer un boulon qui servira d'articulation. Plus simple, on cherche encore.


Gilbert sort son Albatros du garage. Avec les ailes repliées l'ULM est au gabarit automobile.





<< page..1234..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019





















page générée en 0,01 sec.