logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Essais

<< page..12345678..page >>




G1 Aviation SPYL 912 S


ULM de brousse



Accès rapides


Prise en main : la simplicité

Les portes s'ouvrent en papillon aidées de puissants vérins qui les maintiennent en position. Outre les manches dont l'effacement évoqué plus haut facilite l'accès à bord, des poignées soudées sur les montants de la cage aident les chnoques courbaturés de mon espèce à prendre place. On pose les fesses d'abord, puis on entre les jambes sans encombre. Petit bémol, les assises glissent latéralement sur la banquette en tôle. Ce qui apparaît comme un détail devient vite agaçant quand on vole en dissymétrie, le corps ayant tendance à ''tomber'' avec la gravité ou la force centrifuge. De simples bandes velcro empêcheraient ce phénomène (une évolution tend à gommer ce défaut). Une fois installé, le confort est honorable, en dépit de la minceur des rembourrages. De plus, l'ergonomie est excellente, le pilote ayant à sa disposition une poignée multifonction pour les compensateurs et accès sans étirer le bras à la radio ou au commutateur des volets (à commande incrémentée ou continue). Côté pratique, le coffre à bagages accessible en vol peut être prolongé par des logements longitudinaux pour transporter des objets longs comme des skis. La climatisation est assurée par des aérateurs ø 80 mm (les plus efficaces selon moi) et un chauffage repris sur l'enveloppe d'échappement. La fermeture des portes se fait en un point unique. Des portes que l'on peut ouvrir en vol à basse vitesse (< 90 km/h). L'instrumentation est telle que la choisit le client, la planche de bord permettant de monter des afficheurs de toutes dimensions.


Avec 1,22 m de largeur, la cabine s'avère spacieuse, claire, avec des commandes ergonomiques.


La fenêtre de toit liée aux emplantures en sifflet donne une bonne visibilité en virage.


Le coffre est accessible en vol. Un filet serait souhaitable pour éviter que les objets ne soient projetés en cas de turbulence importante. L'implantation des prises de casques les expose aux arrachements.


Sur commande ou sur mesure, des extensions au coffre peuvent être créées pour loger des objets longs comme des skis.


Le parachute optionnel est placée derrière le coffre, ne limitant ainsi pas le volume de bagages.


Détail remarquable, les palonniers réglables (au sol en deux secondes) permettent aux personnes de différents morphologies de piloter sans gêne et... sans coussin !


Une fois la banquette retirée, on accède à toutes les commandes. Utile pour les interventions ou simplement les visites de contrôle.



<< page..12345678..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020













page générée en 0,01 sec.