logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Essais

<< page..12345..page >>




Moteur LOR 75

décembre 2010 - par ULMag

Essai transformé

Présenté en 2007 au salon de Blois en version statique, le moteur LOR 75 est désormais opérationnel. Nous avons testé cette mécanique, d'abord en version de développement, puis dans sa livrée quasi définitive. Reconnaissons-le ; un nouveau moteur aéronautique est né, il faudra désormais compter avec.


Accès rapides


Une base moderne

La société Loravia est présente depuis 1975 dans le domaine de la motorisation aéronautique. Ses principales activités sont la vente de moteurs Rotax 2 et 4 temps, Limbach, leur reconditionnement et la fourniture de pièces détachées s'y rapportant. L'entretien et les réparations font partie des incontournables services connexes développés par l'entreprise lorraine. Fort de sa longue expérience en la matière, Claude Kieger qui préside à la destinée de Loravia s'est spécialisé dans la mise au point des moteurs, l'optimisation de leur fonctionnement et la fabrication de pièces spéciales. Ainsi on découvre à son catalogue un échangeur thermique huile et eau pour 912, pour un de temps de chauffe réduit ou un kit injection pour une consommation de carburant baissée et un risque de givrage éliminé. Toujours dans le souci d'offrir une alternative aux constructeurs, amateurs ou professionnels, l'équipe de Loravia a développé un moteur nouveau nommé LOR 75, issu du bloc automobile 1KR-FE qui équipe les citadines Toyota Aygo / IQ / Yaris, Peugeot 107, Citroën C1, Subaru Justy ou Daihatsu Cuore / Sirion. Le moteur servant de base au LOR 75 a été développé en 2004 par Daihatsu (groupe Toyota). Il s'agit d'un tricylindre en ligne DOHC (double arbre à cames en tête) tout alu' de 998 cm3 développant un couple de 94 Nm à 3 600 tr/mn et une puissance de 70 ch à 6 000 tr/mn. Caractérisé par des chambres de combustion et une culasse compactes, ce moteur est animé par des pistons recouverts de résine et des segments basse tension qui réduisent les frictions internes dans le cylindre. Ses avantages sont nombreux : faible encombrement, architecture robuste, poids mesuré, puissance spécifique élevée et faible consommation.


Claude Kieger lors de la présentation dynamique du moteur LOR 75 au salon de Blois 2009.


Le LOR 75 est livré avec son pré-bâti équipé de Silent-blocs. Sa compacité permet de le loger sous un capot court comme ce Skyranger SW.


Les ailes de ce Skyranger SW sont rénovées par Loravia dans le but d'améliorer la tenue aux basses vitesses et d'augmenter la vitesse maximale (200 km/h avec un Skyranger 100 ch). L'envergure est réduite, ce qui améliore le confort en air turbulent. Les matériaux retenus sont de qualité supérieure pour gagner en longévité. La rénovation est facturée 6 950 euros ttc pour une paire d'ailes.


Si le bâti du moteur est définitif, la partie qui supporte le réducteur sera revue pour plus de rigidité.



<< page..12345..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019









page générée en 0,01 sec.