logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Essais

<< page..1234567..page >>




Nando Groppo Trial - 912 UL


Look baroudeur



Accès rapides


Le choix...

L'esprit du Trial plaira aux inconditionnels de l'aviation classique, ceux qui rêvent de Cub tout en sachant qu'il serait déraisonnable d'y succomber. Vrai ULM, bien qu'un peu lourd, cet appareil possède de beaux atouts au rang desquels le comportement dynamique, d'une exquise précision. Avec une vitesse de croisière comprise entre 140 et 160 km/h, les performances ne sont pas mal non plus. Les 64 litres de carburant, presque entièrement utilisables, permettent de voler 4h40, soit un peu moins de 600 km (avec réserve de 30 minutes) en y allant pépère, ou d'effacer 500 km en 3 heures en taillant la route à 75%. La pliabilité facile et rapide est un avantage indéniable. De même que la belle construction. S'il n'est pas possible d'ouvrir la portière en vol, on peut en revanche voler sans. Elle s'ôte comme le capot moteur en retirant l'axe de charnière. La visibilité joue en faveur du Trial, tout comme l'esthétique. Si le modèle d'essai est vendu 56 000 euros ttc prêt à voler (avec kit ailes repliables, radio et indicateur de position des volets), bonne surprise, des kits à différents stades d'avancement sont sont proposés, de 19 800 à 35 800 euros ttc. Notons que ces kits sont pré-percés, ce qui simplifie notablement le travail des constructeurs amateurs. Le Trial présente aussi des défauts, le principal étant le bruit en cabine. Je ne vois pas bien quels subterfuges pourraient y remédier. Les problèmes de roulage évoqués plus haut sont à relativiser. D'abord la roulette de queue, que Silvio Vio semble décidé à faire modifier, ne devrait plus poser de problème à l'avenir. Quant aux pédales de frein, il ne paraît pas bien compliqué de changer leur position. La faible capacité d'emport de bagages, et l'absence totale de rangement à l'avant handicaperont ceux qui voyages en emportant leur ''bazar''. Une préoccupation que Nando Groppo n'a pas géré dans son cahier des charges. Enfin l'architecture classique, qui ne plaît pas à tout le monde, voire repousse certains pilotes. Mais pour ceux-là, il existe un jumeau du Trial à train tricycle nommé XL. Une option qui pourrait bien intéresser les clubs, pas toujours prêt à s'embarquer dans l'aventure classique...


Les commandes de gaz sont placées un peu haut, mais demeurent agréables à manoeuvrer, douces et précises.


Le freinage offre un dosage facile et une puissance suffisante.


Le verrouillage des portières est simple et efficace avec une poignée pratique. Pas de vérin : les portes tiennent en position ouverte avec un loquet.


La convivialité est le point faible d'une architecture en tandem. Sauf à être fétichiste des nuques, le panorama reste un peu monotone !


Kit n°1 vendu 19 800 euros ttc. La cellule en acier au chrome-molybdène est soudée, mais il reste un gros travail pour assembler les tôles formées et percées. Seul le longeron est préparé. Temps de montage estimé : 500 heures.


Kit n°2 vendu 22 500 euros ttc. Kit n°1 avec les ailes déjà montées.


Kit n°3 vendu 35 900 euros ttc. Kit très avancé ne nécessitant que le montage du moteur, des instruments et la réalisation des finitions.


Les ailes hautes, même assez hautes, impliquent un avitaillement sur la pointe des pieds ou sur une échelle.



<< page..1234567..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020













page générée en 0,02 sec.