logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Essais

<< page..123456..page >>




Best Off Nynja - 912 ULSFR


Simple et performant



Accès rapides


Un montage malin et efficace

Le capot n'est désormais plus l'immense ''boîte'' convenant à tous moteurs sans distinction de marque ou de modèle, mais une paire de pièces profilée épousant au mieux les formes du Rotax 912. Les lignes qui en résultent sont harmonieuses. Au plan technique, les modifications ne sont ni nombreuses, ni révolutionnaires. Celui qui a déjà construit un Skyranger n'aura aucune difficulté à entreprendre la construction du Nynja. Ainsi les platines du moteur avancent de 8 cm de plus pour compenser le poids de la coque arrière ; la fourche et l'essieu principal sont en acier 15CDV6 affiné de 50% en remplacement du 25CD4S des Sky (gain 3 kg sur ces deux seules pièces) ; le cône arrière est abaissé de 20 cm par allongement des tubes supérieurs. Ceci dans le but d'améliorer la stabilité en lacet et accessoirement la visibilité arrière. S'agissant d'une construction en kit, le niveau d'équipement dépend de la volonté de l'acheteur. Il est toutefois prévu quelques aménagements de confort comme le coffre arrière (solide sac de toile fermé par zip), une console centrale type ''champignon'' pouvant recevoir tout ce qui est utile en ULM, des astucieux vide-poches textiles à poser de chaque côté de la console, des housses de sièges matelassées, coloris au choix, un double manche en Y. Les réservoirs sont des bidons industriels de 30 litres chacun. Une solution reprise avec bonheur par tous les constructeurs pragmatiques. Pare-brise et portes sont taillés dans un lexan teinté. Le modèle d'essai possède un parachute qui porte sa masse à vide à 280 kg, contre 266 de série. Les cadrans sont ultra basiques ; s'y ajoute une radio Icom sans accu placée sur l'élégant tunnel technique.


La console centrale reçoit tous les instruments ; elle repose sur un tunnel technique de style automobile. Ainsi, avec ses manches en Y, l'habitacle vient de rattraper le retard esthétique qu'il avait accumulé sur le Sky'. Notons qu'en école, l'instructeur a un meilleur contrôle des instruments.


Cela peut passer pour un détail, mais la présence de vide-poches (au demeurant bien placés) est assez rare pour être remarquée. Dès qu'on sort du tour de piste, cela devient indispensable au vol...


Trois coloris au choix pour le matelassage des sièges. La cabine large de 1m08 offre un confort correct pour deux mâles adultes de gabarit standard. La visibilité est excellente dans toutes les directions.


Un hamac fermé par un zip permet de ranger les affaires. Repris du Skyranger, ce modèle un peu petit sera remplacé à terme par un sac de grande contenance.



<< page..123456..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

















page générée en 0,02 sec.