logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
. . Magazine ->
Essais

<< page..1234567..page >>




Pipistrel Virus 912


Ecologique et performant



Accès rapides


Le prix du bonheur

Première question : le Virus est-il vraiment un ULM ? Pour certains, la hauteur des performances ne l'indique pas a priori... Et pourtant si. Le Virus répond pleinement à la définition des ULM. D'abord, en terme de masse. Avec la réserve émise plus haut concernant l'ajout des options, la masse réelle est contenue dans les limites admissibles. Pour ce qui est du pilotage, il n'y a pas à redouter d'en prendre les commandes. Une petite prise en main pour s'habituer à l'usage des aérofreins ; un peu de travail sur les vitesses d'approche... Quiconque a déjà pris en main deux ou trois ULM modernes saura faire fonctionner le Virus. Avec le perfectionnement viendra le bon usage des thermiques et le vol économique. Tout-terrain, le Virus l'est aussi, et même parfaitement à l'aise sur les terrains courts. Son domaine d'activité est particulièrement étendu ; le voyage lui est destiné, bien sûr ; mais pourquoi pas l'écolage ? Quand aux activités vélivoles, elles vont de soi pour peu qu'on possède les bases de cette discipline. Reste la question du prix. C'est là qu'est le hic ! Car le jouet merveilleux coûte cher : 82 700 € ttc, version de base, train classique. Ajoutez la roue avant, le « Pack » et le parachute que ces options rendent indispensable, une radio et deux grigris, vous arrivez à 95 000 euros ttc. Chacun appréciera en fonction de son pouvoir d'achat si la somme est appropriée. Reste que le rapport prestation/qualité/prix n'est pas extravagant.


Liaison supérieure de l'empennage.


Démontage des parties fixe et mobile de la profondeur.


La dérive dépourvue du plan de profondeur. Le démontage n'a duré que quelques minutes.


L'emplanture de l'aile après démontage.


Intégration du parachute.


Puits de vidange des réservoirs.



<< page..1234567..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2020
















page générée en 0,02 sec.