logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Technique

<< page..12..page >>




Nouveau Jabiru 2.2 2011

janvier 2011 - par ULMag avec le concours de Jabiru France - Alexandre Patte

L'espoir d'en finir avec la casse

L'usine Jabiru fait évoluer ses moteurs en fonction des retours d'expérience, des essais réalisés à l'usine, du type de machine sur lesquelles les moteurs sont montés, du type d'hélice utilisée, ainsi que du type de carburant utilisé. La grande nouveauté attendue depuis plusieurs années est une réponse définitive aux cas constatés de casse mécanique. Le motoriste a apporté une réponse massive, onéreuse, mais de nature à redonner confiance dans ce moteur par ailleurs apprécié des ulmistes, notamment pour son rapport poids-puissance.


Accès rapides

Les dernières évolutions du moteur concernent les culasses, les culbuteurs, les poussoirs, les tiges de culbuteur et l'arbre à cames.

Les culasses

Les culasses totalisent plus d'ailettes et elles sont plus fines, l'espace entre le siège d'admission et le siège d'échappement a été augmenté. Cela permet une meilleure maîtrise du refroidissement des culasses sur des montages aléatoires.





L'arbre à cames

Le diagramme de l'arbre à came à été retravaillé de manière à avoir une levée et une retombée des soupapes plus douce, ainsi les poussoirs hydrauliques travaillent plus lentement pour un meilleur rattrapage des jeux.





Les poussoirs

La conception des poussoirs a aussi été modifiée afin de permettre une plus grande amplitude de travail. De plus un petit trou à été fait dans la rondelle d'appuis de la tige de culbuteur pour la lubrification.





Les tige de culbuteurs

Les tige de culbuteurs sont désormais creuses afin de permettre à l'huile de monter à travers celle-ci pour la lubrification des culbuteurs.





Les culbuteurs

Les culbuteurs sont également devenus creux, de cette manière l'huile les traverse de part en part, et lubrifie les axes (qui avant étaient lubrifiés par barbotage) et l'huile finit sa course entre le culbuteurs et queues de soupapes. De plus, la géométrie des culbuteurs à été modifiée afin d'avoir une poussée plus rectiligne qu'auparavant.






Autres modifications

La lubrification du haut moteur à été revue. Les deux tubes qui sortaient de chaque côté du moteur ainsi que les T en caoutchouc on été supprimés. Ainsi, la lubrification dans la culasse se trouve mieux répartie et l'échange thermique s'en trouve favorisé.

La carburation à été modifiée afin de s'adapter aux différents types de carburant. Pour l'instant l'usine n'a pas de retour d'expérience sur les nouveaux carburants E 10 et E 85.



<< page..12..page >>
Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

















page générée en 0,01 sec.