logo ULMaG www.ulmtechnologie-shop.com
Salons & rassemblements

<< page..12345..page >>
Blois 2015
octobre 2015 - par ULMag - photos ULMag & constructeur
L'année d'UNE nouveauté

commencer la visite ...................................... visite virtuelle classée
Si on ne devait retenir qu'un exposant de cette 35e édition du salon de Blois, le constructeur suédois Blackwing serait celui-là. Car si peu de nouveautés ont été présentées, l'aéronef aux ailes noires de carbone suffirait presque à justifier le rassemblement. Celui-là et tous les acteurs qui s'échinent à améliorer leur production pour atteindre l'excellence. Finalement, il fallait être à Blois cette année.
Etrange manifestation, cette mouture 2015... Si peu de nouveautés. Encore qu'à mieux y regarder, les exposants façonnent un nouveau visage au monde ULM, qu'il est intéressant d'approfondir : celui du sérieux et du professionnalisme. Les vendeurs de vent, les charlots, nombreux auparavant, se font discrets. Certains rentrent dans le rang, d'autres disparaissent... On en rencontre encore, mais tellement peu que les vendeurs deviennent fréquentables dans leur immense majorité. On rencontre les ''majors'' du milieu. Ceux qui inondent le marché de matériel cher et sophistiqué, qui impressionnent la concurrence et même le chaland avec des stands à faire pâlir les stars du show-bizz. Ils font du bruit, proposent des démonstrations à couper le souffle, des vols en patrouille, des essais sur rendez-vous et du champagne pour attiser le grand remue-ménage. On pourrait s'étonner des moyens à leur disposition ; c'est parce qu'ils vendent beaucoup de matériel qu'ils y parviennent. Le salon est devenu pour eux une récréation dans le business. Attention toutefois de ne pas trop snober le système... car le système n'est pas tendre avec ceux à qui tout semble réussir. Le jour du besoin, les services coûtent cher et se payent cash. Durant la visite, on rencontre les laborieux ; ceux qui bossent dur depuis des années, qui ne font pas de poussière, qui peaufinent leur matériel parce qu'ils y croient. Sans exubérance, ils participent également pleinement au développement des ULM. Officiant dans des niches, ils ne cherchent pas les fastes d'une réussite éblouissante, mais simplement à faire leur job, se faire plaisir, prouver qu'ils détiennent une compétence... Au salon cette année, l'absence de certaines grandes marques a été particulièrement remarquée. De ces marques qui vont plus loin que snober la clientèle et le chaland : qui s'en foutent. Surfant sur des projets marketings confus, leurs décideurs pensent que c'est perdre du temps et de l'argent de venir à la rencontre des passionnés. Quel cynisme... Ces marques-là, mieux vaut les snober à notre tour. Les visiteurs du salon n'existent pas pour eux ? Et bien soit ; que la réciproque les plonge dans l'oubli. Ces tentatives de dédain se soldent toujours par une disgrâce, et par un retour penaud. Là on a vu les extrêmes. Mais le gros des exposants est représenté par les marques historiques, les importateurs ayant pignon sur rue, ceux qui brassent leurs affaires avec application et surtout respect de la clientèle. Ceux-là ne font pas de vagues ; ils approvisionnent le marché et font vivre l'ULM. L'édition 2015 du salon les a surpris par la qualité des visiteurs venus les voir. Des visiteurs connaisseurs, ayant fait des choix raisonnables et passant à l'acte d'achat après une réflexion mature. Des ventes se sont concrétisées, pour le bonheur de tous. A croire que la crise est derrière nous. Et les kilos dans tout ça ? Il semble que tout le monde, ou presque, s'en foute. On présente des ULM légaux qu'on charge d'équipements lourds, et d'un sourire entendu on montre bien qu'on sait mais que c'est pas grave... Rares sont ceux qui échappent à l'obésité clandestine. Et plus c'est cher, plus c'est lourd ! Alors que justement, les moyens devraient permettre de travailler sur les masses, d'utiliser de meilleurs matériaux... De ce côté, les acteurs de l'ULM ont encore un long chemin à parcourir. Les professionnels pour assainir l'offre, mais surtout les clients pour enfin devenir adultes. Peut-être l'avenir, les prochains salons, nous gratifieront-ils d'une évolution dans ce sens. En attendant, mangeons moins !
Blois en chiffres
Comme chaque année, l'organisateur du Salon de Blois nous livre les chiffres clés de l'événement. Ainsi en 2015, 3 935 visiteurs ''terrestres'' se sont ajoutés aux 800 visiteurs venus par la voie des airs, soit un total de 5 186 personnes, 2,7% de plus qu'en 2014. Du côté des aéronefs, on dénombre 752 ULM et 142 avions. Les exposants étaient au nombre de 102, impliquant 512 professionnels, dont 183 pilotes démonstrateurs. Des chiffres en hausse par rapport à l'année précédente. Comme chaque année, les bénévoles ont réalisé un travail formidable. On les en remercie. La mise à disposition de l'aérodrome durant 3 jours et la compréhension des résidents est à remarquer également. L'Aéro club ACBV est à citer pour la gestion du parking avions et de l'avitaillement.

Contact
AEISULM - 02 54 20 61 59 - 06 07 68 51 84 - jmc41350@me.com - www.ulmblois.fr

Visite par ordre alphabétique

AGPS : remorques-citernes V8Aeroparts services : nouveau moteur
Air ULM Paris : jerricanes souplesAutoGyro MTO Free : plein air
Aéroservices Guépard : évolutionsBeringer : kit Nynja
Best Off Nynja : remorquageBlackwing : la F1 suédoise
Coupe EsthétiqueD'Yves Air Pub : chariots malins
D-Motor LF26 : des constructeurs confiantsDTA J-RO : er ist ein Berliner
DUC FLASH-2-LBT & SWIRL-2 : le nec plus ultraELA 10 Eclipse : grand luxe
Ekolot KR-010 Elf : droit à l'essentielEllipse Alizé Swissauto Mystic : pour la balade
Fly Synthesis Storch S D-Moteur : la relèveG Découv'R : réservoir Cosmos
G1 Aviation SPYL : D-MotorHélices E-Props : banc d'essai Zenair
ICP Savannah : toujours la référenceIkarus C42CS : CS comme 52
JPM 4 Castor : petit mais rapideLoravia : up-grade 912 UL
Pipistrel Taurus Electro G2 : new generationPtitavion : encore plus génial ?
Rotax 912 iS : redondance intelligenteSkylane : élégance et performances
Skyleader Aircraft : aussi rapide que lentSodemo : V-twin français
Tetras : une famille unie et fidèleTrixy Aviation version militaire
Yacco AVX : l'huile des championsZenair 650 Ei : voler en silence

<< page..12345..page >>


Webmaster : Fabrice Gay & MH - Rédacteur : Miguel Horville - ULMaG ©2008-2019

























page générée en 0,24 sec.